Comment investir dans le cuivre en 2023 ?
Investir cuivre

Comment investir dans le cuivre en 2023 ?

Le cuivre est un métal abondant et utilisé dans un grand nombre de secteurs d’activité. Il est notamment utilisé pour fabriquer les véhicules électriques, dont la demande est croissante ces dernières années. Pour les investisseurs s’intéressant à ce métal, voici comment investir dans le cuivre.

Le cuivre : c’est quoi ?

Le cuivre est un métal mou, de couleur or rougeâtre, qui est utilisé dans un grand nombre de secteurs d’activité comme la construction, l’habitat, les véhicules électriques, le câblage électrique, la climatisation, etc. Il s’agit d’une matière première très polyvalente.

Dénommé « copper » en anglais, le cuivre fait partie des matières premières qui peuvent faire l’objet d’un investissement en Bourse car il est considéré comme un actif financier. Sans le savoir, nous sommes sans cesse entourés par des objets, des accessoires, des surfaces composées de cuivre. Et même des êtres humains ou des surfaces sont composés de cuivre !

Cet élément est naturellement présent en faible quantité dans notre corps. Et nous en avons besoin. Il s’agit donc d’un nutriment. Les régimes spécialement conçus pour les sportifs en incluent souvent une certaine quantité. En effet, il participe au bon maintien des fonctions cardiovasculaires et au renforcement du système immunitaire.

Mais ce n’est pas le cuivre sous cette forme-là qui fait l’objet d’opérations boursières. Sur les marchés financiers, c’est en tant que matériau de construction qu’il invite aux spéculations. Ses propriétés conductrices sont connues depuis des millénaires. Il possède notamment des applications industrielles telles que la tuyauterie, le câblage électrique, les radiateurs de voiture, les climatiseurs, les systèmes de chauffage domestique et les chaudières à vapeur.

Certes moins rare que l’argent et l’or, le cuivre a bel et bien une cotation, et un prix que les investisseurs surveillent. Puisqu’on le retrouve aussi bien dans les alliages que dans les dispositifs d’isolation, sa disponibilité est soumise au jeu de l’offre et de la demande.

La situation mondiale du marché du cuivre

Le Chili est le premier producteur mondial de cuivre, suivi de loin par le Pérou. Non seulement le Chili est numéro 1 en raison de l’exploitation du cuivre, mais il possède également les plus grandes réserves de cuivre.

Les pays en développement, notamment la Chine et l’Inde, sont de gros utilisateurs de cuivre en raison de leurs besoins en infrastructures et la Chine est le premier importateur mondial de cuivre.

De plus, au fur et à mesure que les États-Unis s’orientent vers l’amélioration de leurs infrastructures, le cuivre sera encore plus demandé, ce qui pourra augmenter le cours de ce métal.

Pourquoi investir dans le cuivre ?

Investir dans le cuivre présente de nombreux intérêts pour les investisseurs. En effet, la demande de cuivre a été multipliée par 5 entre 2001 et 2022, notamment dans le secteur industriel. Parmi les métaux de base, seuls le minerai de fer et l’aluminium sont plus demandés que le cuivre.

Le secteur industriel est l’un des secteurs les plus gourmands en cuivre, car ce métal est utilisé un peu partout : dans les constructions de maisons, l’électronique, l’automobile, et même la santé. Les maisons contiennent du cuivre dans les unités de climatisation, la tuyauterie et les appareils ménagers. On le retrouve donc partout.

Le cuivre est également présent dans les véhicules électriques, et ce métal va très probablement bénéficier de l’augmentation exponentielle de l’utilisation des véhicules électriques et des sources d’énergie durables à travers le monde. Les voitures électriques contiennent beaucoup plus de cuivre que les véhicules à essence. Et les stations de recharge pour les voitures électriques et de nombreuses améliorations futures de l’infrastructure auront aussi besoin de cuivre.

Peu de gens le savent, mais le cuivre est également utilisé dans le domaine de la santé. Les hôpitaux remplacent de nombreuses surfaces que l’on peut toucher par du cuivre, car les virus et les bactéries ne peuvent pas vivre sur ce métal.

Investir dans le cuivre est également un moyen de diversifier son portefeuille, et donc d’affiner sa stratégie d’investissement. C’est une des nombreuses alternatives susceptible de générer du profit en suivant l’actualité, en observant le cours de la matière première et en s’interrogeant sur les prévisions quant à sa valeur.

La demande et le cours du cuivre sont indirectement liés à l’activité économique. Lorsque les conditions économiques se dégradent et notamment en cas de crise, les investissements sont plus timides. À ce moment-là, le cours du cuivre aura plutôt tendance à chuter. Toute reprise de l’activité économique alimente généralement la construction et la vente de logements, dont le cuivre bénéficiera.

En bref, vous l’aurez compris, le cuivre est présent partout, et surtout dans des domaines très porteurs pour l’avenir. Investir dans ce métal présente donc de belles opportunités pour les investisseurs.

Pourquoi investir cuivre

Quel est le cours du cuivre ?

Voici le cours des CFD sur le cuivre :


Comment investir dans le cuivre ?

Il est possible d’investir dans le cuivre de plusieurs manières, directement ou indirectement.

  • Le cuivre physique

Tout comme l’or et l’argent, il est possible d’investir dans des lingots de cuivre ! Cela permet d’investir directement dans le cuivre en le détenant sous forme physique.

Plus pratiques que les lingots de cuivre, les pièces de cuivre peuvent aussi être achetées en plus petits formats auprès de négociants privés.

Mais lorsqu’on investit dans du cuivre physique, il est possible d’être rapidement confronté à des problèmes de stockage. De plus, il faut prévoir toutes les assurances nécessaires en cas de vol ou de perte de vos lingots.

  • Les actions individuelles

Il existe plusieurs sociétés minières cotées en bourse qui sont spécialisées dans l’industrie du cuivre. Avant d’investir dans des actions de cuivre, vérifiez les éléments clés pour déterminer la viabilité des entreprises du secteur. Examinez leur historique et leurs projets. Ensuite, allez un peu plus loin et déterminez les perspectives économiques mondiales pour le cuivre ainsi que les questions d’environnement et de gouvernance d’entreprise.

Il n’y a que quelques sociétés cotées en bourse dont l’activité est liée au cuivre. On peut tout d’abord citer BHP Group. C’est l’un des plus grands exploitants de matières premières au monde. Son siège social se situe en Australie et à Londres, et son implantation se mesure sur les cinq continents. Au-delà du cuivre, on compte le fer, le diamant ou encore le charbon parmi ses autres productions.

Toujours en Australie, on trouve le groupe minier Rio Tinto, dont l’action est labellisée Rio Tinto Limited. C’est l’un des grands concurrents de BHP, dont il est d’ailleurs intéressant de comparer les cours.

Mais il n’y a pas qu’en Océanie que l’on mine le cuivre. Vous pouvez aussi envisager d’acheter des actions auprès de Southern Copper Corporation, dont les performances s’avèrent très enthousiasmantes. À l’instar des autres grandes structures du genre, cette compagnie mexicaine diversifie ses activités en exploitant également le zinc, l’argent et l’or.

Pour vous aider, nous avons établi une liste des 10 meilleures actions cuivre en bourse.

  • Les ETF

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’aventurer dans le travail rigoureux de sélection d’action, également appelé stock picking, il y a la possibilité d’investir dans des ETF exposés au cuivre. Les différents ETF de cuivre peuvent détenir des lingots de cuivre, des contrats à terme (futures) sur le cuivre ou des actions de sociétés minières de cuivre. Certains peuvent également avoir un effet de levier.

Parmi les trackers sur le cuivre les plus réputés, il y a le Global X Copper Miners. En l’occurrence, il s’agit d’un fonds action. Il rassemble un large éventail de titres boursiers rattachés à l’exploitation minière du cuivre. Le terme « global » est assez évocateur : le cuivre n’est pas la seule matière première dans l’équation, car rares sont les entreprises qui sont spécialisées uniquement dans le cuivre. Toutefois, l’ensemble des firmes en exploitent au moins en partie parmi les minéraux qui rythment leurs activités.

  • Les CFD

Pour trader le cuivre, vous pouvez opter pour les CFD, également appelés contrats pour la différence. On touche là au cœur de la spéculation : le sort de votre capital dépend des effets de levier. C’est d’ailleurs le cas pour tout autre produit de ce type.

Mais alors, est-ce que les contrats sur le cuivre ont un intérêt particulier ? Sachant qu’il s’agit d’imiter la manière dont le cours de cette matière première évolue, la réponse dépend absolument de la conjoncture. Comme on le disait plus tôt, la valeur de cet élément conducteur entretient une proximité certaine avec la conjoncture.

À vous de voir si cette correspondance, souvent constatée sans être une vérité générale, suffit à risquer une partie de votre capital.

  • Les futures

Un future, que l’on appelle en français contrat à terme, est un contrat par lequel un acheteur et un vendeur se mettent d’accord pour acheter ou vendre une quantité de cuivre à une date déterminée, et à un prix fixé à l’avance. Ces contrats sont utilisés à des fins de spéculation et à des fins de couverture.

Achetés sous forme de contrats, les contrats à terme sur le cuivre obligent l’investisseur à acheter ou à vendre une certaine quantité de cuivre à une date d’expiration donnée, ce qui crée une exposition au cuivre. La position peut être fermée avant l’expiration ou transférée à un nouveau contrat. Comme pour les autres contrats à terme sur marchandises, les investisseurs ont rarement l’intention de devenir propriétaires de l’actif lui-même.

Il n’y a que quelques bourses où les contrats à terme sur le cuivre sont négociés. Il y a par exemple le New York Commodities Exchange (COMEX) et le London Metal Exchange. Toutes deux sont des bourses pour le commerce des métaux.

Les futures peuvent être utilisés pour se couvrir contre le risque dans l’industrie du cuivre, mais vous devez tenir compte du risque substantiel du marché à terme lorsque vous investissez.

Les avantages d’investir dans le cuivre

Il existe plusieurs avantages à investir dans l’industrie du cuivre.

  • Un métal abondant et très utilisé

Le cuivre fera toujours l’objet de convoitises. Bien plus disponible que d’autres métaux, le cuivre est à la fois polyvalent et abondant sur Terre. Nous n’avons exploité qu’une petite partie de la réserve mondiale de cuivre. L’une des raisons en est que le cuivre est recyclable. Ce métal est donc utilisé partout, et en plus il dispose de qualités indéniables.

La demande mondiale est censée monter en flèche en raison de la reprise mondiale et de la diversité des utilisations du cuivre dans les secteurs du logement et de la construction ainsi que dans de nombreuses industries de consommation. Des quantités croissantes de cuivre seront nécessaires à mesure que nous utiliserons davantage d’énergies renouvelables et que nous nous dirigerons vers les véhicules électriques.

La Chine, au fur et à mesure de son développement, continuera d’être un important importateur de cuivre. Tout comme les États-Unis qui voudront améliorer leurs infrastructures.

  • Diversifier son portefeuille

Le cuivre peut offrir à l’investisseur individuel une diversification de son portefeuille. Bien qu’il soit rare, son prix est inférieur à celui de l’or et de l’argent. Il vous permet d’entrer sur le marché des métaux semi-précieux avec un investissement plus faible.

Cependant, le cuivre n’est pas comme l’or, qui est un métal anticyclique. Le cuivre, en revanche, est cyclique ; il évolue avec le marché en général.

  • Une couverture contre l’inflation

Le cuivre, comme la plupart des matières premières, est aussi une bonne couverture contre l’inflation. Il permet de protéger son portefeuille boursier lorsque les prix augmentent. En effet, l’inflation impacte directement le prix des matières premières, donc celui du cuivre.

Le cuivre étant un métal industriel largement utilisé, sa demande accrue en période d’expansion économique fait des investissements dans le cuivre une couverture potentielle contre l’inflation ou d’autres facteurs économiques généraux.

Les risques d’investir dans le cuivre

Malgré ses avantages, investir dans le cuivre présente quelques inconvénients.

  • Un impact environnemental

Même si le cuivre provient de la nature et qu’il est présent en abondance, son extraction n’est pas sans conséquences sur l’environnement. Les activités minières peuvent provoquer des conséquences irrémédiables sur l’environnement comme la pollution des sols, des eaux, ou de la biodiversité à côté de la mine. Cela signifie qu’à l’avenir, son utilisation pourrait être limitée ou remise en cause par l’exploitation d’autres matériaux plus écoresponsables.

Ceci dit, par rapport à d’autres matières premières comme les énergies fossiles, son extraction est plus propre.

  • Les aléas de l’exploitation minière

Investir dans le cuivre comporte des risques inhérents à la nature de l’exploitation minière du cuivre. L’exploitation du cuivre pose des problèmes car les gisements de cuivre ne contiennent souvent que 0,05 % à 1 % de minerai de cuivre. L’extraction de cette minuscule fraction de minerai commercialisable implique donc de gros investissements. Cela oblige les entreprises à s’endetter lourdement, ce qui peut conduire à la faillite.

En outre, le cuivre présente certains problèmes d’approvisionnement qui constituent un problème potentiel. De nombreuses mines ont été fermées pendant la pandémie de coronavirus, ce qui a durement touché l’approvisionnement en cuivre. Il existe également des problèmes de main-d’œuvre qui ont été un facteur et pourraient l’être à l’avenir.

Les problèmes de stockage et de gestion du cuivre ont déjà compliqué par le passé les spéculations boursières relatives au cuivre. Nous pouvons prendre un exemple vieux de vingt ans… mais qui reste très représentatif. En 2003, une série d’incidents successifs dans la mine de Grasberg (en Indonésie) a fortement compromis la disponibilité du produit.

Évidemment, cela s’est ressenti sur les marchés financiers. Bien sûr, le facteur aléatoire est une constante en Bourse. Mais en l’occurrence, la matérialité du cuivre ajoute encore aux revirements négatifs potentiels.

  • La volatilité des prix

Comme toute matière première, le cuivre est connu pour sa volatilité. En tant que métal industriel, la demande de cuivre peut chuter considérablement pendant les périodes de faiblesse économique. Il dépend directement des conditions économiques, et donc son prix peut varier rapidement.

Le cuivre est également fortement négocié sur les marchés des matières premières et des contrats à terme, ce qui peut signifier une volatilité des prix. Comme d’autres matières premières, le prix du cuivre peut connaître de fortes fluctuations à court terme.

En résumé, le cuivre est-il un bon investissement ? 🔍

Le cuivre est une bonne opportunité pour les investisseurs aguerris qui n’ont pas peur de la volatilité. Le cuivre est utilisé dans bon nombre d’industries et de secteurs d’activité, ce qui fait que la reprise de l’économie mondiale se fera aussi ressentir dans le prix du cuivre, qui est fixé par l’offre et la demande.

De plus, les investisseurs qui cherchent à diversifier leurs portefeuilles en investissant dans les matières premières et les contrats à terme ont une opportunité en raison de la demande accrue de cuivre. Sauf événements imprévus, la demande de cuivre continuera probablement à croître en raison de sa polyvalence.

Le cuivre peut également servir de couverture contre l’inflation, un phénomène qui a pris de l’ampleur en 2021. Si vous souhaitez investir dans le cuivre, il existe un certain nombre d’options sur la table.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans les matières premières est très risqué de par ses caractéristiques (volatilité, liquidité, etc.). Ce type d'investissement est réservé aux traders expérimentés ayant les compétences suffisantes pour appréhender ce marché. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Articles similaires...