Comment investir dans le gaz naturel en 2023 ?
Investir gaz naturel

Comment investir dans le gaz naturel en 2023 ?

Faut-il investir dans le gaz naturel ? Cette question a préoccupé les investisseurs de tous horizons récemment. En effet, la crise énergétique redistribue de nombreuses cartes sur les places boursières. L’explosion des prix de l’énergie est à la fois source de risques et d’opportunités sur les marchés financiers. Voici comment investir dans le gaz naturel en bourse.

Le gaz naturel : c’est quoi ?

Tout d’abord, il est important de donner une définition du gaz naturel. Le gaz naturel fait partie de ce qu’on appelle les énergies fossiles comme le pétrole ou le charbon. Ce gaz provient des entrailles de la terre, c’est pour cela qu’il est dit « naturel ». Même si son nom pourrait faire penser à un combustible renouvelable… ce n’est en réalité pas le cas.

Composé d’hydrocarbures gazeux, et plus spécifiquement encore de méthane, ce combustible est tout de même considéré plus « propre » que toutes les autres énergies fossiles plus lourdes comme le charbon est le pétrole. Il est considéré comme plus propre car il produit des niveaux inférieurs d’émissions de gaz à effet de serre.

Historiquement, le gaz naturel a également été l’une des sources d’énergie les plus économiques, c’est pour cela que c’est une source d’énergie très utilisée encore aujourd’hui. Cette énergie est utile dans des domaines aussi variés que la production d’eau chaude sanitaire ou la génération d’électricité.

Le gaz naturel est par exemple la principale source de production d’électricité aux États-Unis, dépassant récemment le charbon en tant que premier combustible. Il reste donc parfaitement « d’actualité », si l’on peut dire, et fait l’objet d’un grand volume d’investissements.

Le gaz naturel est souvent refroidi pour produire du gaz naturel liquéfié (GNL) afin de réduire le risque de transport et de permettre un stockage plus facile. De nombreuses entreprises se spécialisent dans la production et le transport du GNL.

Où trouve-t-on du gaz naturel ?

Le gaz naturel se trouve partout dans le monde dans la roche souterraine. Il est accessible par des gisements souterrains à plusieurs kilomètres de profondeur. Souvent, les réservoirs de gaz naturel se trouvent à proximité de zones où se trouvent d’autres combustibles comme le pétrole.

Certaines zones géographiques sont plus propices aux réserves de gaz naturel que d’autres. Par exemple, on en trouve plutôt aux États-Unis, au Qatar, en Russie, au Canada ou en Iran.

Pourquoi investir dans le gaz naturel ?

Le gaz naturel est très convoité car c’est une source d’énergie efficace et très abondante. Mais malgré son abondance, il peut y avoir des manques lors des crises énergétiques car son transport est très délicat et nécessite des moyens logistiques onéreux avec des infrastructures spécialisées.

Le gaz naturel est également une source d’énergie plus propre et plus économique comme nous venons de l’évoquer, qui est au cœur de la transition énergétique. Cela implique forcément une volatilité importante. Les traders y voient une opportunité – bien qu’évidemment, et on ne le répétera jamais assez, cela suppose également des risques de taille.

En cette période de crise énergétique, la disponibilité des ressources inquiète nécessairement. Les retards de livraison, les annulations de commande se multiplient chez les grands acteurs du négoce. Le délicat jeu de l’offre et de la demande s’affole, ce qui se ressent directement dans les fluctuations boursières.

Le conflit russo-ukrainien a encore compliqué la donne. Il faut savoir que la Russie est un exportateur de choix dans le domaine du gaz naturel. Lorsqu’il s’est agi de prendre des sanctions contre le gouvernement Poutine, cela a supposé de renoncer aux importations. Les pays européens ont été particulièrement touchés à ce titre.

La région Asie-Pacifique devrait représenter 50 % de la croissance prévue de la demande mondiale de gaz, principalement dans le secteur industriel, au cours des prochaines années.

Vous l’aurez compris, investir dans le gaz naturel est une belle opportunité à court et moyen terme.

À quoi sert le gaz naturel ?

Le gaz naturel est une énergie polyvalente utilisée pour alimenter les centrales électriques, chauffer les maisons et bâtiments, faire fonctionner les transports ou encore alimenter les services publics. Mais elle est aussi utilisée comme matière première dans de nombreux produits de consommation, y compris les plastiques.

C’est une énergie qui émet moins de carbone, elle est donc vitale à l’économie. Alors que les émissions de gaz à effet de serre augmentent dans le monde entier, les enjeux liés au gaz naturel sont plus que jamais d’actualité.

L’énergie nucléaire est également revenue sur le devant de la scène car c’est une énergie qui n’émet pas d’émissions de carbone.

Comment investir dans le gaz naturel ?

Pour espérer faire du profit grâce au gaz naturel, il existe plusieurs moyens d’invesitr. Nous vous invitons à définir celui qui convient le mieux à votre profil d’investisseur.

  • Les actions individuelles

L’une des méthodes les plus directes pour investir dans le gaz naturel consiste à investir dans des sociétés qui opèrent dans le secteur du gaz naturel ou, en d’autres termes, à acheter des actions de gaz naturel.

Il existe un très grand nombre d’entreprises cotées en bourse présentes dans l’industrie du gaz naturel. Cela peut aller de la simple société qui est spécialisée dans l’exploration de nouveaux gisements souterrains de gaz, à la société qui va le commercialiser et le vendre sur les marchés aux acteurs internationaux. Les performances de ces sociétés ont tendance à dépendre du prix du gaz naturel, mais pas toujours.

En France, la société spécialisée dans le gaz naturel la plus connue est probablement TotalEnergies. Mais il en existe bien d’autres, c’est pour cela que nous avons établi une liste des 10 meilleures actions liées au gaz naturel en bourse.

Investir dans des actions individuelles nécessite des compétences et des connaissances financières approfondies, et notamment en analyse fondamentale. Cela demande également du temps pour gérer ses investissements.

  • Les ETF

Pour ceux qui n’ont pas les compétences, le temps ou l’envie de faire de la sélection d’actions, et qui préfèrent diversifier en une seule transaction sur un panier d’actions dans l’univers du gaz naturel, il existe les ETF. Les ETF sont des fonds d’investissement collectif dont le rôle est de suivre la performance d’un indice de référence.

Il existe plusieurs ETF présents dans l’industrie du gaz naturel, qui sont souvent investis dans un panier d’actions présentes dans cette industrie. Pour vous aider, nous avons établi une liste des 5 meilleurs ETF gaz naturel en bourse.

Cela permettra d’être exposé à l’univers du gaz naturel en une seule transaction, sans dépendre d’un seul actif !

  • Les produits dérivés (CFD et futures)

Pour les plus téméraires et expérimentés, vous pouvez envisager l’investissement dans les CFD et les Futures sur le gaz naturel. Les contrats à terme (futures) et les contrats sur différence (CFD) sont plus appropriés pour ceux qui souhaitent négocier du gaz naturel à court terme. Cela demande une connaissance approfondie du domaine, et de l’expérience en matière financier.

Un contrat à terme sur le gaz naturel est un accord d’échange de la marchandise à un prix prédéterminé à une date précise dans le futur. Les contrats à terme peuvent être achetés et vendus sur les marchés à terme, et de nombreux négociants qui les achètent et les vendent n’ont aucun intérêt à acquérir ou à vendre réellement du gaz naturel, mais utilisent simplement les contrats à terme comme moyen de spéculer sur son prix.

Les investisseurs qui envisagent d’investir dans des contrats à terme sur le gaz naturel doivent savoir que ces contrats sont très liquides et extrêmement actifs tout au long de la semaine.

L’une des références dans les futures sur le gaz naturel en Europe est le Dutch TTF Natural Gas. Dans le monde, il y a également le NG Henry Hub Natural Gas Futures, le QG E-mini Natural Gas Futures et le Delivered Natural Gas Futures.

Les CFD représentent un contrat entre deux parties qui permettent de parier sur la hausse ou la baisse du prix du gaz naturel. Là encore, comme les contrats à terme, les CFD sur le gaz naturel peuvent être négociés avec un effet de levier, ce qui signifie que les traders peuvent accéder à une position plus importante avec un dépôt initial plus petit.

Attention car les CFD sont des produits à effet de levier avec un risque de perte important.

Les avantages d’investir dans le gaz naturel

Il y a quelques bonnes raisons d’investir dans le gaz naturel.

  • Un moteur de la transition énergétique

Grâce à ses émissions de carbone plus basses que les énergies fossiles classiques telles que le pétrole ou le charbon, le gaz naturel est considéré comme une énergie plus propre. Elle fait d’ailleurs l’objet de toutes les attentions pour la transition énergétique. Les principales compagnies pétrolières et gazières mondiales ont annoncé se concentrer sur l’industrie du gaz naturel qui leur permettrait petit à petit d’abandonner les énergies les plus polluantes.

Le gaz naturel est également une source d’énergie plus économique et tout aussi efficace que les autres sources d’énergie. C’est pour cela qu’elle attire de nombreux investisseurs, qui croient en ce type d’énergie.

  • Une source d’énergie indispensable

La principale utilité du gaz naturel pour les particuliers est qu’il permet de chauffer les logements, l’eau et préparer les repas.

Le gaz naturel est aussi utilisé comme énergie pour fabriquer des carburants pour les transports, et également comme matière première pour la production de détergents, de fibres synthétiques, de peintures, de plastiques ou encore de caoutchou.

Il faut savoir qu’il n’existe aucun substitut au gaz naturel pour la fabrication d’ampoules électriques ou de turbines à gaz, ce qui le rend indispensable dans certains domaines.

Le fait que cette source d’énergie soit indispensable la rend intéressante sur le plan financier.

Les risques d’investir dans le gaz naturel

Investir dans le gaz naturel, c’est aussi s’exposer à des risques qu’il convient de connaître.

  • Une potentielle forte volatilité

Comme toute matière première, le gaz naturel est volatil. Il est forcément difficile de prévoir l’évolution des cours. Bien que les prix du gaz naturel soient généralement moins volatils que ceux des autres combustibles fossiles, ils peuvent tout de même fluctuer de façon importante en raison de l’évolution des conditions de l’offre et de la demande, et aussi en fonction d’événements extérieurs imprévisibles (guerre, crise économique, etc.).

De plus, l’industrie du gaz naturel est soumise aux réglementations et politiques gouvernementales, qui peuvent changer et avoir un impact sur la demande et le prix du gaz naturel.

Enfin, le gaz naturel est confronté à la concurrence d’autres sources d’énergie, comme les énergies renouvelables, le pétrole et le charbon, ce qui peut avoir une incidence sur sa demande et son prix.

  • Une énergie tout de même polluante

Même si elle est présentée comme une énergie plus propre, il ne faut pas oublier que le gaz naturel, comme les autres combustibles fossiles, est une ressource non renouvelable et son utilisation contribue aux émissions de gaz à effet de serre.

En tant que tel, il existe une pression croissante des gouvernements pour la transition vers des sources d’énergie renouvelables, ce qui pourrait avoir un impact négatif sur la demande de gaz naturel à long terme.

En résumé : le gaz naturel, est-ce un bon investissement ?

Le gaz naturel est une source d’énergie qui présente de nombreux avantages mais aussi des risques propres à toute matière première. En temps de crise énergétique, le gaz naturel est sans aucun doute un bon investissement pour les investisseurs puisque cela peut leur offrir des rendements très attractifs.

En revanche, quand l’offre est supérieure à la demande, les prix peuvent varier à la baisse, et cela peut être beaucoup moins intéressant pour les investisseurs.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

4/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Investir en bourse - Zéro commission 🚀
Découvrir eToro