Comment investir dans les semi-conducteurs en 2022 ? [Le guide complet]
Investir semi-conducteurs

Comment investir dans les semi-conducteurs en 2022 ?
[Le guide complet]

Les semi-conducteurs sont présents dans tous nos objets connectés. Ils représentent la nouvelle ruée vers l’or des investisseurs. Investir dans les semi-conducteurs permet de participer aux innovations technologiques tout en profitant d’un potentiel de croissance hors normes. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’investissement dans ce secteur en plein développement.

Les semi-conducteurs, c’est quoi ?

L’industrie mondiale est aujourd’hui liée à la production de composants semi-conducteurs. Les semi-conducteurs sont avant tout des matériaux qui permettent, dans certaines conditions, de conduire l’électricité.

Il a donc toutes les caractéristiques d’un matériau conducteur, mais aussi d’un isolant. D’où le nom de « semi-conducteur ». Autrement dit, ce type de matériau conduit l’électricité, mais que quand on lui demande.

Le silicium est le semi-conducteur le plus utilisé car ses caractéristiques et son abondance dans la nature en font un matériau très intéressant.

Pourquoi investir dans les semi-conducteurs ?

Les semi-conducteurs sont la racine même de tous nos objets connectés du quotidien. Ils sont nécessaires pour les smartphones, les ordinateurs, les centres de données, l’électroménager et les voitures, dont le nombre ne cesse d’augmenter. La dépendance du monde aux semi-conducteurs ne fera donc que croître à l’avenir.

Le secteur des semi-conducteurs a vraiment un énorme potentiel de croissance pour les dizaines, voire les centaines d’années à venir. Le marché des semi-conducteurs se trouve actuellement dans une phase de développement et de croissance active.

Mais il ne suffit pas de produire des semi-conducteurs pour rendre un téléphone ou une unité de commande de voiture plus intelligents, plus rapides et plus efficaces. À cette fin, il faut des processeurs plus rapides, de la mémoire vive, des adaptateurs graphiques et d’autres produits semi-conducteurs.

Par conséquent, les semi-conducteurs sont des biens dont la demande est régulière, qui nécessitent une mise à jour constante et dont la demande ne fera que croître. Cette industrie peut être comparée à la production de pétrole il y a 50-70 ans, lorsqu’il y avait moins de voitures, d’avions et de bateaux à vapeur et que le monde avait besoin de la croissance de l’industrie pétrolière.

Avec les semi-conducteurs, de la même manière, le monde manque de capacité de fabrication pour répondre à toute la demande du marché.

Les différents types d’actions semi-conducteurs

Vous avez probablement entendu parler d’entreprises telles que Nvidia, TSMC, Intel et AMD, qui sont toutes considérées comme des fabricants de semi-conducteurs. Mais c’est faux, elles ne fabriquent pas toutes des semi-conducteurs !

En réalité, toutes les entreprises ne disposent pas de leurs propres installations de production. Certaines conçoivent et développent des semi-conducteurs de type cartes graphiques ou micro-processeurs, avant de sous-traiter la production et la fabrication de ces derniers à des entreprises spécialisées.

À cet égard, le marché des semi-conducteurs peut être divisé en 3 catégories d’actions.

  • Les fabricants de semi-conducteurs

Il s’agit des « vrais » fabricants de semi-conducteurs, c’est-à-dire des sociétés qui ont leurs propres usines de production et qui fabriquent des semi-conducteurs pour elles-mêmes ou pour des clients.

TSMC et Intel sont des fabricants de semi-conducteurs.

  • Les entreprises sans usines

Aussi appelées « fabless companies » (pour « entreprises sans usines » en français), ces entreprises ont un grand nom, une marque, un marketing, et leur propre marché. Elles exercent dans le secteur des semi-conducteurs mais elles ne les produisent pas. Elles sous-traitent la fabrication de leurs semi-conducteurs à des grosses entreprises qui ont leurs propres usines comme TSMC.

Souvent, ce sont pour des questions de coûts car les usines de fabrication de semi-conducteurs ont un coût très élevé (plusieurs dizaines de milliards de dollars!).

Apple et Nvidia sont des entreprises qui conçoivent et développent des semi-conducteurs mais elles ne les fabriquent pas.

  • Les fournisseurs de composants

Il s’agit de toute la face cachée de l’industrie des semi-conducteurs. Ce ne sont pas des entreprises qui fabriquent leurs semi-conducteurs, ni des entreprises qui les conçoivent et les développent. Il s’agit simplement d’entreprises qui fournissent tous les composants nécessaires à la fabrication de puces graphiques ou de micro-processeurs.

Comment investir dans les semi-conducteurs ?

Il existe plusieurs moyens d’investir dans les semi-conducteurs.

  • Les ETF

Les ETF constituent un excellent moyen de diversifier son portefeuille dans l’industrie des semi-conducteurs. Les ETF semi-conducteurs répliquent la performance de leur indice de référence, souvent composé des meilleures sociétés du secteur comme Nvidia, TSMC, Intel ou encore ASML. Il s’agit de la gestion passive.

Pour les investisseurs à long terme qui ne souhaitent pas s’embêter avec de la gestion active et de la sélection d’actions, les ETF sur les semi-conducteurs peuvent être une très bonne alternative.

Il existe plusieurs ETF dans le secteur des semi-conducteurs, donc nous avons fait une liste des 6 meilleurs ETF semi-conducteurs pour vous aider.

  • Les OPCVM

Les OPCVM constituent un autre moyen de diversifier son portefeuille, avec de la gestion active cette fois-ci. Les OPCVM sont des fonds d’investissement gérés de manière active par un gérant de fonds qui sélectionne lui-même les entreprises qu’il estime les plus performantes dans leur domaine.

  • Les actions individuelles

Les actions individuelles demeurent le moyen le plus rapide et le plus rentable d’investir dans les semi-conducteurs. Mais il demeure aussi le moyen le plus risqué car il faut analyser chaque société dans lequel on investit. Il faut donc avoir le temps de le faire, et surtout bien comprendre les éléments fondamentaux d’une entreprise.

Les actions individuelles sont une bonne opportunité mais tout dépend en réalité des risques que vous êtes prêt à prendre. Dans tous les cas, investir dans les 3 catégories d’actions des semi-conducteurs (fabricants, les entreprises sans usines et les fournisseurs de composants) semble être la meilleure alternative pour profiter de ce secteur attractif en diversifiant son portefeuille.

Pour vous aider, nous avons fait une liste des 10 meilleures actions semi-conducteurs en 2022. Certaines valeurs sont éligibles au PEA.

Avantages investir semi-conducteurs

Les avantages d’investir dans les semi-conducteurs

  • Un secteur en pleine croissance

Les experts prévoient qu’au cours des prochaines années, l’industrie des semi-conducteurs connaîtra une croissance annuelle de 15 à 20 %. Les leaders du secteur seront les fabricants de puces à mémoire comme Samsung.

  • Investir dans l’innovation

L’introduction de la 5G et le développement des technologies cloud sont des moteurs de croissance importants pour l’industrie des semi-conducteurs. Les actions des entreprises du secteur participent à toutes ces innovations et elles profitent également de toutes ces avancées technologiques pour offrir à leurs actionnaires des parcours boursiers exceptionnels.

L’innovation et la technologie sont des thématiques très appréciées des investisseurs. En sachant qu’aucune innovation ne peut aujourd’hui être imaginée sans les semi-conducteurs.

  • Diversifier son portefeuille

Les semi-conducteurs permettent également de diversifier son portefeuille en profitant d’un secteur d’avenir, et très prometteur. Mais attention, comme ce sont des actions liées aux technologies qui peuvent être facilement surévaluées à cause de l’engouement des investisseurs, il ne faut pas allouer une grosse partie de son capital. Pensez à toujours bien diversifier sur différents secteurs d’activité.

Les risques d’investir dans les semi-conducteurs

  • Les risques géopolitiques

Il faut savoir que la production mondiale des semi-conducteurs est détenue à hauteur de 50% par le géant Taïwainais TSMC. Et Taïwan est toujours dans une situation délicate vis-à-vis de la Chine qui profile des menaces d’invasion à l’égard de ce territoire dont elle estime être la propriétaire.

Si une invasion de Taïwan par la Chine devait débuter, il y aurait probablement des conséquences majeures pour l’industrie des semi-conducteurs à cause du potentiel arrêt de production par TSMC. On en est pas là, mais il faut quand même s’imaginer le pire après tout ce qu’on a vécu ces dernières années et les tensions géopolitiques qui montent.

  • Des actions potentiellement surévaluées

Les actions des semi-conducteurs sont des actions technologiques qui peuvent être très surévaluées car elles sont très appréciées des investisseurs. Ils investissent dans l’innovation donc comme la plupart des valeurs technologiques, elles peuvent vite devenir hors de prix lors des tendances haussières du marché.

Et lorsqu’on rentre en période de récession et de bear market, elles ont tendance à corriger plus que les autres valeurs comme elles étaient précédemment surévaluées. C’est notamment ce qu’il s’est passé en 2022 avec la correction généralisée des marchés.

Il faut donc toujours étudier la valeur intrinsèque des actions avant d’investir dans les semi-conducteurs, au risque de voir son investissement s’écrouler dans les phases de marché les plus délicates.

En résumé : les semi-conducteurs sont-ils un bon investissement ?

Les semi-conducteurs constituent inévitablement un secteur d’activité d’avenir dans lequel les investisseurs peuvent se positionner s’ils veulent profiter des innovations apportées par ces matériaux de qualité.

Il est possible d’investir dans les semi-conducteurs par le biais d’ETF ou d’OPCVM pour ceux qui souhaitent diversifier leur portefeuille boursier dans ce secteur mais aussi par le biais d’actions individuelles pour ceux qui veulent faire de la sélection d’actions.

Mais une certaine appétence au risque est exigée puisque les actions liées aux semi-conducteurs peuvent très vite devenir surévaluées par le marché et ainsi être très volatiles. Elles ont notamment fortement corrigé en 2022 avec la baisse du marché.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
investir-hydrogene
Lire plus

Comment investir dans l’hydrogène en 2022 ?
[Le guide complet]

Le secteur de l'hydrogène est un secteur prometteur dans lequel il peut être intéressant d’investir son argent pour les investisseurs. La principale raison de l’émergence de ce secteur est la prise en compte des enjeux liés au réchauffement climatique avec la volonté de réduire les émissions de gaz à effet de serre et d’utiliser de l’énergie « propre ». Mais est-ce vraiment un bon plan d’investir dans l’hydrogène ? Si oui, comment le faire ? Voici des éléments de réponse, avec les avantages et inconvénients de cet investissement.
Investir pinel
Lire plus

Comment investir avec Pinel en 2022 ?
[Le guide complet] 

Le dispositif Pinel, également appelé loi Pinel, est un dispositif de défiscalisation accessible à tous les contribuables qui investissent dans l'immobilier locatif. Il présente de nombreux avantages mais aussi quelques risques à connaître. On vous dit tout.