Pitch Anything - Résumé du livre
Résumé Pitch Anything

Pitch Anything – Résumé du livre

Dans ce livre, vous allez apprendre tout ce dont vous avez besoin pour devenir un très grand expert dans la création de pitchs. Vous apprendrez de nouvelles façons de présenter votre pitch, et de vous lancer, et de convaincre les autres avec vos idées. 

La citation préférée de l’auteur Oren Klaff est « Il y a des limites à la capacité d’attention humaine, c’est pourquoi un discours doit être bref, concis et intéressant ». 

L’auteur a dû beaucoup réfléchir, et il a dû faire tout un voyage philosophique pour arriver aux conclusions qu’il tire dans le livre qu’il a écrit. Vous pourrez découvrir tout son parcours, ainsi que le processus qu’il l’a mené vers l’écriture de son livre. Il a beaucoup basé son livre sur la neuroéconomie. C’est une branche de la psychologie et de la science qui est consacrée à l’étude de la manière dont le cerveau prend des décisions économiques. 

C’est ainsi qu’il a écrit ce livre, dans lequel vous allez retrouver de nombreux conseils et de nombreuses informations incroyables. Et parmi toutes ces informations, il y a trois leçons à côté desquelles vous ne devriez pas passer :

  • Votre discours doit passer au cerveau néandertalien de votre public
  • Devenez le prix
  • Utilisez plusieurs cadres pour déclencher un certain réflexe chez vos interlocuteurs

Alors, si vous avez envie d’en savoir plus, vous pouvez continuer la lecture de cet article. 

1) Assurez-vous que votre présentation parle au cerveau néandertalien de votre public

Les cerveaux de nos jours ont évolué en trois étapes, donnant donc lieu à trois niveaux de traitement. Le plus ancien est ce que l’auteur appelle de cerveau de croc (c’est l’abréviation de crocodile). C’est un cerveau assez stupide, mais qui est très efficace en ce qui concerne les réflexes. C’est le cerveau capable de nous garder en vie, dans lequel sommeille notre instinct de survie. C’est aussi la partie de notre cerveau qui peut déclencher des émotions très fortes. C’est ce cerveau de crocodile qui va choisir si vous vous paralysez, si vous fuyez, ou si vous combattez face à un danger. 

Ensuite, vous retrouvez le cerveau moyen qui est là pour traiter les informations visuelles et auditives plus complexes que ce qu’est capable de traiter le cerveau de croc. C’est ce cerveau moyen qui permet d’avoir des interactions sociales avec nos amis et familles. C’est aussi celui qui va réguler les fonctions corporelles de base, comme la température du corps, ou le sommeil. 

Et pour finir, la dernière partie du cerveau qui a évolué est le néocortex. C’est ce développement qui a permis à notre virilisation de faire des énormes progrès. C’est cette partie de notre cerveau qui se charge de la pensée abstraite, de l’analyse des situations complexes, mais aussi des raisonnements logiques. 

Alors, quand vous faites une présentation à quelqu’un, vous devez essayer de vous adresser à son cerveau de crocodile. Mais pour passer le message, vous devez utiliser votre néocortex. Si vous devez viser son cerveau de crocodile, c’est parce que c’est la première partie de son cerveau qui va capter votre message. 

2) Transformez-vous en prix au lieu de poursuivre votre cible

Quand vous aurez capté l’attention de votre auditoire, vous allez devoir réussir à le convaincre. Et pour cela, vous ne devez pas avoir l’air de chercher à les convaincre. Eh oui, c’est très paradoxal. 

Selon l’auteur, vous allez devoir vous transformer en prix plutôt qu’en concurrent. Vous devez faire croire à votre auditoire que vous êtes le gros lot qu’ils doivent décrocher, et que vous n’êtes pas seulement la personne qui essaie de les convaincre de décrocher le gros lot. Vous ne devez pas avoir l’air désespéré, mais plutôt convaincu que vous pouvez leur apporter quelque chose. Vous devez aussi réfléchir à ce qu’eux peuvent vous apporter, comme si vous étirez sûr qu’ils allaient collaborer avec vous, parce que vous avez beaucoup de choses à leur apporter. 

Vous allez devoir apprendre à être le prix, et à ne pas seulement courir après vos objectifs. Parfois, il faut savoir ne rien vendre du tout pour ensuite lancer des ventes incroyablement réussies. Vous devez susciter le désir en connaissant votre valeur. Vous ne devez pas chercher à tout prix à souligner celle-ci. 

3) utilisez plusieurs cadres pour réussir à atteindre vos interlocuteurs

L’auteur porte beaucoup d’importance aux soi-disant cadres qui existent. En fait, ce sont des lentilles à travers lesquelles nous regardons toutes les situations qui se présentent à nous. Et au bout d’un moment, toutes ces lentilles peuvent nous faire voir flou. 

Vous allez donc devoir amener les autres à voir les choses à travers la même lentille que vous. Ainsi, ils verront les choses de la même manière que vous, ce qui vous permettra de faire une présentation percutante. Et ainsi, vous allez pouvoir les gagner à votre cause. 

Et vous allez pouvoir combiner plusieurs cadres et plusieurs lentilles, ce qui vous permettra d’éveiller la curiosité de vos interlocuteurs. Vous devez mettre plusieurs cordes à votre arc pour mettre toutes les chances de votre côté. Vous pouvez fixer des délais, fixer une manière de voir votre produit etc. 

Ainsi, votre public pourra prendre une décision instinctive en votre faveur. Bien souvent, les gens n’attendent pas d’avoir toutes les informations pour prendre des décisions sur ce qu’ils vont faire. C’est pour cela que les premières informations doivent être percutantes.

Articles similaires...