Qu'est-ce qu'une OPA ?
Offre publique d'achat

Qu’est-ce qu’une OPA ?

Les offres publiques d’achat (OPA) sont de plus en plus fréquentes dans le monde financier. Tout savoir sur cette opération boursière spécifique.

Offre publique d’achat (OPA) : définition

Une offre publique d’achat (OPA) est une proposition d’achat d’une entreprise, appelée l’acquéreur, sur une autre, appelée la société cible, à un certain prix par action. L’acquéreur veut racheter l’ensemble des actions de la société cible pour en prendre le contrôle.

Le prix proposé pour chaque action est en général plus élevé que le prix des actions cotées en bourse afin d’inciter les actionnaires de la société cible à apporter leurs titres à l’opération.

Comment fonctionne une OPA ?

La société qui veut se porter acquéreur d’une autre société doit faire une demande d’OPA motivée auprès de l’autorité des marchés financiers. Elle a un délai pour répondre et déclarer l’opération conforme.

Une fois que l’AMF déclare l’opération conforme, un calendrier est publié avec la date d’ouverture et la date de fermeture de l’offre. C’est durant cette période que les actionnaires pourront répondre à l’opération.

Les actionnaires auront alors deux possibilités

  • Accepter l’offre en apportant leurs titres à l’OPA. Ils acceptent le prix proposé et vendent leurs actions à l’entreprise initiatrice au prix convenu. 
  • Refuser l’offre en conservant leurs titres. L’investisseur peut juger le prix d’achat proposé insuffisant ou être en désaccord avec la stratégie de l’entreprise qui souhaite acquérir la société cible. 

Les différents types d’OPA

Il existe plusieurs types d’OPA.

  • L’OPA amicale

Une offre publique d’achat est dite « amicale » lorsque l’acquéreur et la société cible s’entendent pour négocier sur les conditions du rachat.

On parle aussi d’« OPA sollicitée ».

Le conseil d’administration dont les dirigeants de la société cible sont favorables à l’opération et recommandent aux actionnaires de la société d’apporter leurs titres à l’opération pour qu’elle se déroule avec succès.

  • L’OPA hostile

Une offre publique d’achat est dite « hostile » lorsque l’acquéreur et la société cible ne s’entendent pas pour négocier pour diverses raisons. La société cible ne veut pas être rachetée et ne souhaite pas être favorable à l’opération.

On parle aussi d’« OPA non sollicitée ».

L’acquéreur va donc directement s’adresser aux actionnaires de la société cible pour racheter leurs titres à un prix intéressant (souvent plus élevé que le cours de bourse actuel de l’action), sans passer par l’approbation du conseil d’administration et des dirigeants.

Les avantages d’une OPA

L’offre publique d’achat est en général une opération très intéressante pour les actionnaires de la société cible puisque le prix par action proposé par l’acquéreur est très souvent supérieur au prix du marché.

Cela permet aussi pour la société cible qui se fait racheter d’avoir de nouvelles perspectives de croissance, un fort potentiel d’évolution, après son rachat par l’acquéreur.

Les inconvénients d’une OPA

Lorsque l’OPA est hostile, cela peut créer des tensions entre la société qui se fait racheter et l’acquéreur. De plus, la société cible ne sera plus indépendante.

Il peut aussi y avoir des licenciements car les postes en double ne servent plus à grand-chose.

En résumé : ce qu’est une OPA

Une offre publique d’achat (OPA) est une proposition de rachat d’une société cible par l’acquéreur. Le prix est fixé dans les conditions de l’OPA. La procédure d’OPA est soumis à l’approbation de l’autorité des marchés financiers.

L’opération apporte de nombreux avantages pour les investisseurs qui se voient racheter leurs titres à un prix souvent intéressant, mais il peut y avoir des inconvénients lorsque l’OPA n’est pas sollicitée.

 

Articles similaires...