Qu'est-ce qu'une action cyclique ?
Action cyclique

Qu’est-ce qu’une action cyclique ?

Si vous êtes nouveau dans le monde de l’investissement, vous avez peut-être déjà entendu le terme « action cyclique ». Mais qu’est-ce que cela signifie ? Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est une action cyclique et comment elle peut constituer une option d’investissement intéressante pour les débutants.

Action cyclique : c’est quoi ?

Une action cyclique est une action d’une société cotée en bourse dont les performances dépendent des cycles économiques. Les actions cycliques sont très répandues sur les marchés financiers, notamment en période de bull market. Le terme « cyclique » fait directement référence à l’étroite corrélation entre le cours de l’action d’une société et les fluctuations de l’économie.

Cela signifie que leur valeur a tendance à augmenter et à diminuer en même temps que l’économie globale. Elles suivent tous les cycles de l’économie, depuis l’expansion, le pic et la récession jusqu’à la reprise.

Les actions cycliques peuvent constituer une option d’investissement intéressante pour les débutants, car elles offrent un potentiel de rendement élevé. Toutefois, elles s’accompagnent également d’un niveau de risque plus élevé. Lorsque vous investissez dans des actions cycliques, il est important d’avoir une bonne compréhension des risques encourus.

À l’inverse des actions cycliques, il y a les actions non cycliques qui surperforment régulièrement le marché lorsque la croissance économique ralentit. On les appelle aussi les actions défensives.

Exemples d’actions cycliques

Les actions cycliques sont souvent des actions de sociétés qui vendent des biens ou des services qui sont demandés lorsque l’économie est forte, mais qui ne sont plus indispensables en période de récession économique.

Cela comprend des entreprises dans des secteurs tels que l’automobile, la restauration, la banque, le voyage et tourisme, la construction ou encore le commerce de détail. Ces sociétés ont tendance à bien se porter lorsque l’économie est forte et que les dépenses de consommation sont élevées. Cependant, elles sont souvent en difficulté lors des ralentissements économiques.

Exemples : Walt Disney Company, Expedia, Bank of America, Société Générale, Boeing, Apple, etc.

Par exemple, en période d’expansion économique, les gens sont plus enclins à acheter de nouvelles voitures. Cela signifie que les entreprises de l’industrie automobile se portent généralement bien. Les contrats d’infrastructure du gouvernement et du secteur privé entraîneront également une augmentation de la demande pour les entreprises de construction. Les actions cycliques peuvent offrir des rendements élevés, mais elles s’accompagnent d’un niveau de risque plus élevé.

Comment investir dans les actions cycliques ?

Le multiple cours/valeur comptable est préférable au multiple cours/bénéfice lorsqu’il s’agit d’investir dans des entreprises cycliques. Des cours inférieurs à la valeur comptable sont un indicateur prometteur du potentiel d’amélioration de l’économie à l’avenir. Cependant, lorsque la reprise est déjà bien établie, ces entreprises se vendent souvent à un prix au-dessus de leur valeur comptable.

En connaissant la macroéconomie d’un pays donné et les indicateurs avancés, il est possible de prendre une décision éclairée sur le moment d’acheter ou de vendre des actions cycliques. La microéconomie est également essentielle pour comprendre les cycles économiques et leurs effets sur les industries.

  • Les actions

Les actions sont achetées et vendues sur le marché boursier et constituent le meilleur moyen d’investir directement dans les actions cycliques. Elles offrent des performances intéressantes aux investisseurs, mais elles sont aussi risquées.

Avant d’investir dans des actions cycliques, il est important de comprendre les risques de volatilité associés à ce type d’actions. Nous vous recommandons de consulter un conseiller financier pour savoir si cette option de placement vous convient.

  • Les ETF

Les actions cycliques peuvent être volatiles, il est donc important de bien comprendre les risques qu’elles comportent avant d’investir. Une façon d’atténuer certains de ces risques est d’investir dans des fonds indiciels cotés en bourse, également appelés ETF, qui suivent les sociétés cycliques. Ils répliquent la performance d’un indice composé d’actions cycliques.

Il existe de nombreux ETF sectoriels qui sont exposés aux actions cycliques. Cela vous permet d’être exposé à un panier d’actions cycliques sans avoir à choisir des actions individuelles. Renseignez-vous toujours sur la composition de l’ETF avant d’investir.

  • Les OPCVM

Une autre façon d’atténuer les risques consiste à investir dans des fonds communs de placement de type OPCVM qui suivent les sociétés cycliques. En investissant dans ces fonds, vous vous diversifiez parmi un groupe d’actions qui suit les hauts et les bas de l’économie. Ces fonds pratiquent une gestion active et peuvent offrir des rendements intéressants.

Les avantages des actions cycliques

Les actions cycliques offrent un potentiel de rendement élevé. Elles peuvent constituer une option d’investissement intéressante pour les débutants, car elles offrent une exposition à un panier d’actions qui suit les hauts et les bas de l’économie.

Grâce au market timing, les actions cycliques peuvent être achetées lorsque l’économie est en phase ascendante et vendues lorsqu’elle se dirige vers un ralentissement. Ce type d’investissement peut offrir des rendements plus élevés que les investissements plus traditionnels, comme les obligations ou les fonds indiciels.

Les vendeurs à découvert peuvent également profiter des actions cycliques. Lorsque l’économie connaît un ralentissement, les actions cycliques chutent généralement plus rapidement que l’ensemble du marché. Les vendeurs à découvert ont alors l’occasion de gagner de l’argent en pariant contre ces actions.

Enfin, les actions cycliques ont tendance à être moins volatiles que les autres types d’actions. Cela peut apporter une certaine stabilité aux investisseurs qui cherchent à protéger leurs portefeuilles des fluctuations du marché. Les actions cycliques peuvent également constituer un bon outil de diversification, en contribuant à réduire le risque global d’un portefeuille.

Les risques des actions cycliques

Bien que le market timing puisse aider les investisseurs à acquérir des sociétés rentables à un prix sous-évalué en raison de la nature cyclique du marché boursier, cette stratégie comporte certains risques.

Tout d’abord, il peut être difficile de prédire avec précision le moment où l’économie va se retourner. Si un investisseur achète des actions cycliques trop tôt, il risque de ne pas profiter de nouveaux gains sur le marché. À l’inverse, s’il attend trop longtemps pour acheter, il risque de payer un prix plus élevé pour l’action.

Deuxièmement, les actions cycliques peuvent être plus difficiles à évaluer, ce qui fait qu’il est plus difficile pour les investisseurs de savoir quand les acheter et les vendre.

Enfin, les actions cycliques ont tendance à avoir un effet de levier plus important que les autres types d’actions. Cela signifie qu’elles peuvent amplifier les pertes en cas de baisse du marché.

Les actions cycliques peuvent donc constituer un investissement risqué pour les investisseurs débutants ou ceux dont la tolérance au risque est faible. Les actions cycliques offrent un potentiel de rendement élevé, mais elles comportent aussi des risques.

Les investisseurs doivent faire des recherches et approfondir leur compréhension de ce type d’actions avant d’investir. Les actions cycliques peuvent être un outil d’investissement précieux, mais seulement pour les investisseurs qui veulent et peuvent se renseigner sur l’économie et les industries spécifiques que chaque condition affecte.

Conclusion : Les actions cycliques sont-elles de bons investissements ?

Les actions cycliques peuvent offrir aux investisseurs un potentiel de rendement élevé. Toutefois, elles s’accompagnent d’un niveau de risque plus élevé. Si vous envisagez d’investir dans des actions cycliques, assurez-vous d’examiner attentivement les risques encourus.

Les actions cycliques sont également plus susceptibles d’être touchées par la récession économique. Pour ces raisons, il est important d’examiner attentivement si l’investissement dans les actions cycliques vous convient ou non.

Merci de votre lecture ! En espérant que cet article vous a aidé à mieux comprendre ce que sont les actions cycliques et comment elles peuvent constituer une option d’investissement intéressante pour les débutants.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Future
Lire plus

Qu’est-ce qu’un future en bourse ?

Un future est un contrat financier à terme faisant partie des produits dérivés. Outil de protection mais aussi de spéculation, voici tout ce qu'il faut savoir sur cet instrument financier.
DCA bourse
Lire plus

Qu’est-ce que le DCA en bourse ?

Très fréquemment présenté aux nouveaux investisseurs comme une solution miracle, la stratégie d’investissement DCA en bourse offre la…
Penny stock
Lire plus

Qu’est-ce qu’une « penny stock » ?

Une action cotée en centimes, ou « penny stock », est un type d'action boursière qui se négocie à un prix bien inférieur à sa valeur réelle. Elles sont souvent émises par de petites entreprises et peuvent constituer des investissements très risqués. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce type d'action.