Comment investir dans le crowdfunding ? [Le guide complet]
crowdfunding

Comment investir dans le crowdfunding ?
[Le guide complet]

Le crowdfunding attire de plus en plus d’investisseurs. Ce nouveau mode de financement qui se démocratise de plus en plus chaque année, peut être très rémunérateur, surtout dans l’immobilier. Investir dans le crowdfunding est-il intéressant ?

Cette alternative de financement en plein développement est peut être faite pour vous ! Dans cet article, nous vous donnons toutes les explications nécessaires.

Qu’est-ce que le crowdfunding ?

Le crowdfunding ou « financement participatif » en français, est un mode de financement alternatif au crédit bancaire traditionnel qui est apparu dans les années 2000 grâce à l’essor d’Internet. 

C’est un instrument de financement alternatif qui ne fait pas appel aux moyens traditionnels comme le crédit immobilier par le biais d’une entité financière. Il fait seulement appel à la contribution financière des internautes afin de financer un projet. Ce dernier peut être très diversifié (culturel, immobilier, entrepreneurial, etc.).

Cette technique permet de collecter des fonds émanant d’un large public par le biais de plateformes de financement participatif qui centralisent tous les projets validés au préalable. Ce financement peut prendre la forme de dons, de prêts rémunérés ou de parts dans l’entreprise.

Comment fonctionne le crowdfunding ?

Au cours de l’année 2019, le financement alternatif a mobilisé 1,4 milliards d’euros, à raison de 629 millions pour le volet crowdfunding. Toutefois, toutes ces plateformes répondent à une forme précise de financement participatif et opèrent donc selon un modèle spécifique.

Il existe au total trois types de plateformes, définis comme suit par le ministère de l’économie.

Le don ou Crowdgiving, avec ou sans contrepartie

La première forme de crowdfunding, et la plus ancienne, est celle du don dit sans contrepartie. On parle aussi de Crowdgiving chez nos amis anglo-saxons.

Le principe de ce type de financement est simple, une société ou une personne offre une certaine somme d’argent afin de financer un projet ou un produit sans aucune contrepartie. Le plus souvent, cette pratique est appliquée aux associations ou aux domaines personnels.

Il existe des plateformes spécialisées qui collectent les dons au profit des associations. Cependant, chaque association qui lance des campagnes de dons est en réalité un acteur du Crowdfunding.

Par ailleurs, des plateformes fonctionnent sur le principe du don avec contrepartie, mais pas financière. Il s’agit d’une contrepartie basée sur l’échange. Pour ce modèle, une personne (physique ou morale) verse une somme à la personne porteuse du projet contre une récompense. Cette récompense peut se présenter sous 2 formes :

– Pré-achat

Généralement, les donateurs sont informés que le produit ne sera conçu et livré que si un certain montant est atteint.

– Cadeau

Un simple cadeau en guise de reconnaissance pour le geste (tee-shirt, goodies, etc..)

Pour un investisseur qui souhaite un retour sur investissement intéressant et financier, ce type de crowdfunding n’est pas intéressant.

Le prêt ou Crowdlending, via des prêts gratuits ou payants

La deuxième forme de Crowdfunding est le prêt. Elle est souvent appelée Crowdlending, et la fusion entre le Crowdfunding d’investissement (troisième forme abordée ci-dessous) et cette forme de financement participatif sous forme de prêt est très courante.

Le fonctionnement est très similaire à celui des institutions bancaires. Une personne morale ou physique fait un prêt pour financer un projet bien précis. Ce montant sera ensuite restitué avec ou sans intérêt suivant les modalités définies par le détenteur du projet.

Ici encore, on distingue 2 types de plateformes :

  • Prêts aux particuliers

Mise en commun des portefeuilles de prêts en vue de contrôler les risques. Ils sont le plus souvent partenaires d’une banque qui garantit la transparence des transactions.

  • Prêts aux entreprises

Elles sont associées aux prestataires de services de paiement qui contribuent au remboursement en cas de défaut de paiement de la part de l’emprunteur.

Pour un investisseur, le crowdlending est intéressant puisqu’il perçoit les intérêts dus.

L’investissement ou le financement participatif via la souscription de titres de capital ou de créance

La dernière forme de Crowdfunding répertoriée est celle de l’investissement participatif. Dans ce cas également, certaines différences peuvent être établies entre les plateformes selon la nature de la participation et les modalités de rémunération :

  • Financement d’une startup ou autre

En échange, l’investisseur obtient des actions de l’entreprise et devient donc actionnaire de celle-ci. La contrepartie financière se matérialise sous forme de dividendes ou de plus-values.

  • Financer un projet précis

Pour le financement d’une startup ou autre, ce type de Crowdfunding permet aux créateurs d’entreprises de lever des fonds de façon assez rapide en raison de la fiscalité attractive que ce type d’investissement représente.

Par exemple, un résident français peut obtenir des réductions fiscales sur ses impôts (sur le revenu et sur la fortune) s’il participe au financement d’une entreprise.

Pour le financement d’un projet spécifique, la différence se situe essentiellement au niveau des réductions fiscales et des privilèges du PEA et des PME.

À qui s’adresse le crowdfunding ?

Le crowdfunding s’adresse à tous : sociétés, particuliers, associations, communautés, etc. Cependant, il est particulièrement bien conçu pour les sociétés.

Notamment aux créateurs et repreneurs d’entreprises, aux PME et aux entreprises émergentes qui rencontrent des difficultés à mobiliser les fonds nécessaires à la mise en place de leur projet par des modes de financement classiques.

De manière générale, le financement participatif est utilisé dans les cas suivants :

  • lorsque vous ne voulez ou ne pouvez pas faire appel à un établissement bancaire
  • lorsque vous recherchez un moyen de financement complémentaire
  • lorsque vous voulez tester votre projet sur le marché en mettant en place une communauté de consommateurs ou de clients potentiels.

Pour les investisseurs, le crowdfunding s’adresse à tous les profils d’investisseurs, même les investisseurs débutants.

Investir crowdfunding

Dans quoi investir en crowdfunding ?

Les domaines dans lesquels on peut investir en crowdfunding.

Le crowdfunding immobilier : une niche en plein essor

Il convient enfin de nous intéresser à un dernier domaine où se développe à grande vitesse le crowdfunding : l’immobilier. De nombreuses plateformes ont pris la décision de se concentrer uniquement sur le financement de nouvelles constructions, ou de projets de rénovation dans le domaine de la promotion immobilière.

On parle alors de crowdfunding, mais dans certains cas, on parle aussi de crowdbuilding. Faites attention, il ne s’agit pas d’un investissement locatif, mais bien de l’investissement dans un projet immobilier au moyen de titres financiers.

La plupart des plateformes qui pratiquent ce genre de financement participatif, qui est similaire à un investissement financier, sont contrôlées par l’AMF et ne peuvent pas exercer leur activité sans avoir obtenu le statut juridique de CIP et sans être enregistrées auprès de l’ORIAS.

C’est une niche très intéressante pour les investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille financier dans l’immobilier.

Le crowdfunding dans les startups

Ces dernières années, le financement des entreprises a fortement évolué. Les startups sont en effet de plus en plus nombreuses à voir le jour chaque année et manquent souvent de financement pour le développement de leur projet (produit/service…).

Pour financer la création de leur entreprise, ces innovateurs et entrepreneurs font appel aux banques ou passent par ce que l’on nomme les business angels. La rentabilité du projet est souvent le critère déterminant dans les deux cas et la part de créativité ou de nouveauté reste souvent limitée.

Ainsi, de nombreuses plateformes se sont spécialisées dans le financement participatif des startups ou des petites entreprises suivant un modèle appelé crowdequity. L’objectif est de donner aux jeunes entreprises la capacité de mobiliser les fonds nécessaires pour réussir leur période d’amorçage ou de développement.

Pour un investisseur, cela lui permet d’être présent dès le début de l’aventure de la startup et ainsi de participer à la croissance de cette dernière.

Quelles sont les meilleures plateformes de crowdfunding ?

Les sites dédiés au financement participatif attirent des centaines de milliers de personnes qui souhaitent créer ou accompagner des projets d’envergure.

Voici les meilleures plateformes de crowdfunding.

Homunity

Homunity est une entreprise spécialisée dans le crowdfunding immobilier. Elle possède tous les agréments des autorités de régulation en France, et c’est vite devenue une référence dans le domaine avec des centaines de projets financés.

Chaque projet est analysé par l’équipe de la plateforme, et des experts dans le domaine.

La plateforme permet d’investir dans le crowdfunding immobilier, mais aussi les SCPI et l’immobilier neuf. Pour des investisseurs n’ayant pas un capital conséquent, cela peut être une bonne alternative puisque les tickets d’entrée sont relativement bas pour de l’immobilier (1000€).

Un bon moyen de diversifier son portefeuille tout en ayant de l’immobilier !

Wiseed

Wiseed est également une entreprise française spécialisée dans le crowdfunding immobilier. Elle permet à tous les investisseurs d’avoir accès à l’immobilier, et plus généralement, elle démocratise l’investissement.

La plateforme propose du crowdfunding sur plusieurs thématiques, en plus de l’immobilier comme la santé, les énergies renouvelables, l’innovation, etc..

Cela peut être intéressant pour un investisseur qui désire diversifier son portefeuille.

GoFundMe

A partir de 2021, GoFundMe est devenue la plus grande plateforme de crowdfunding sur la base du don. Depuis sa création en 2010, le site a mobilisé plus de 15 milliards de dollars provenant de plus de 100 millions de donateurs.

GoFundMe est la plateforme la plus populaire pour les personnes qui souhaitent se relever après une dépense liée à un problème médical. La plateforme est également utilisée en cas de catastrophes, comme un incendie, un sinistre naturel ou une urgence soudaine. 

En revanche, ce n’est pas une plateforme intéressante pour ceux qui souhaitent un retour sur investissement.

Kickstarter

Kickstarter est aussi un choix très répandu. Depuis son lancement en 2009, Kickstarter a financé avec succès plus de 220 000 projets depuis le 29 mai 2022, pour un montant de plus de 6,6 milliards de dollars de contributions pour l’ensemble des projets Kickstarter.

Il faut dire que Kickstarter est le site de crowdfunding le plus populaire auprès des jeunes entreprises qui cherchent à lever des fonds pour atteindre un public plus grand. Contrairement à GoFundMe, Kickstarter ne peut servir qu’à créer des projets susceptibles d’être partagés avec d’autres.

Par ailleurs, Kickstarter ne peut pas servir à collecter des fonds destinés à une œuvre de bienfaisance ou à une cause. Les projets ne doivent pas offrir de primes telles qu’une part de capital, un pourcentage sur les revenus ou des opportunités d’investissement. Il s’agit d’une plateforme intéressante que pour les dons.

La plateforme interdit également les campagnes politiques, les drogues ou l’alcool, ainsi que les concours, les coupons, les tombolas et les jeux de hasard.

Les Entreprêteurs

Les Entreprêteurs est une plateforme spécialisée dans le crowdlending. Les investisseurs prêtent de l’argent à des projets sur la base du financement participatif, et en contrepartie ils perçoivent des intérêts si le montant prévu est récolté.

Il existe des sites qui appliquent la règle du « tout ou rien », ce qui implique que vous devez atteindre le but fixé pour recevoir une partie des fonds. Si vous utilisez un site de financement participatif, veuillez lire et comprendre les FAQ (questions fréquemment posées), les instructions et les conditions générales avant de vous engager.

N’oubliez pas non plus que moins de la moitié des campagnes de crowdfunding parviennent à atteindre leurs objectifs. Consacrez du temps à étudier les facteurs de réussite des campagnes de crowdfunding en fonction de votre. En raison du grand nombre de campagnes et de plateformes disponibles sur internet, les défis sont de plus en plus grands. Les principaux défis sont d’atteindre un assez de personnes et de raconter une histoire captivante et digne de confiance qui les poussera à faire un don.

Les avantages du crowdfunding

Pour une entreprise ou un particulier, l’avantage le plus manifeste du crowdfunding est de permettre l’accès à un groupe plus grand et diversifié d’investisseurs/soutiens. En raison de l’omniprésence des réseaux sociaux, les sites de crowdfunding représentent un moyen extraordinaire pour les sociétés et les particuliers de développer leur audience et de recevoir les financements nécessaires.

Par ailleurs, un grand nombre de projets de crowdfunding reposent sur des récompenses. Les investisseurs ont la possibilité de participer au lancement d’un nouveau produit ou de bénéficier d’un cadeau en échange de leur participation. 

Enfin, le crowdfunding par prise de participation devient de plus en plus populaire parce qu’il permet aux jeunes entreprises de lever des fonds sans avoir à céder le pouvoir aux investisseurs en capital-risque. Parfois, il offre également aux investisseurs la possibilité de prendre une part dans l’entreprise.

Le crowdfunding immobilier ou le crowdlending permet aux investisseurs de participer à des projets en ayant un bon retour sur investissement aussi.

Les inconvénients du crowdfunding

Parmi les inconvénients potentiels du crowdfunding, on peut citer les éventuels préjudices causés à la réputation de votre entreprise ou à vous-même en raison de l’usage du crowdfunding.

Il y a aussi les frais associés aux sites de crowdfunding. Sur certaines plateformes, si vous ne parvenez pas à atteindre votre objectif de financement, les fonds collectés seront restitués à vos donateurs et vous ne toucherez rien.

Pour les investisseurs, il faut savoir que tous les projets financés n’arrivent pas forcément au bout de leurs objectifs. Ainsi, il existe un risque de perte en capital en crowdfunding.

En résumé : ce qu’est le crowdfunding

En résumé, on peut dire que le financement participatif (crowdfunding) est un système qui permet de collecter des fonds en faveur d’une cause ou d’un projet précis. Il consiste à faire appel à un grand nombre de donateurs, qui versent généralement de petites sommes, pendant une période relativement courte (par exemple quelques mois). Les campagnes de financement participatif se déroulent en ligne, généralement grâce aux réseaux sociaux, ce qui facilite le partage d’une cause ou d’un projet par les adhérents avec leurs réseaux sociaux.

Les organisations, les entreprises et les particuliers ont la possibilité de faire appel au crowdfunding pour toutes sortes de projets. Il peut s’agir, par exemple, de campagnes de charité, de projets innovants, de startups, de bourses d’études, etc. Toutefois, des restrictions s’appliquent aux personnes autorisées à financer une jeune entreprise et au montant de leur contribution.

Ce système de financement permet aux investisseurs de faire leur choix parmi des milliers de projets et de contribuer à hauteur de 10 dollars minimum. La plupart des sites de crowdfunding gagnent de l’argent grâce à un pourcentage sur les montants collectés. Les plateformes de crowdfunding les plus populaires sont Homunity, Wiseed, Les Entreprêteurs, Kickstarter, ou GoFundMe.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
profiter inflation
Lire plus

Comment profiter de l’inflation ?

L'inflation est un sujet brûlant en ce moment. Vous avez peut-être entendu dire qu'elle augmente et que nous pourrions voir encore plus d'inflation dans les mois et les années à venir. Alors, qu'est-ce que cela signifie concrètement ? Et comment profiter de l'inflation ? Dans cet article, nous allons examiner la façon d'en tirer profit.
investir-foret
Lire plus

Comment investir dans la forêt en 2022 ?
[Le guide complet]

Investir dans le secteur forestier est un moyen de diversifier ses capitaux tout en restant responsable, en profitant des avantages fiscaux et en jouissant d'une rentabilité globale intéressante. Il représente également un bon placement sur le long terme. Alors comment investir dans une forêt en 2022 ? Quel rendement peut-on espérer, et quels sont les inconvénients d'un tel investissement ?