Comment investir dans le vin en 2022 ? [Le guide complet]
investir-vin

Comment investir dans le vin en 2022 ?
[Le guide complet]

De nombreuses personnes désirent investir dans les placements alternatifs en raison de la diversification qu’ils procurent. Ces placements offrent un potentiel de rendement indépendant des marchés boursiers et financiers. En outre, les placements alternatifs peuvent offrir une rentabilité supérieure à celle des portefeuilles plus ordinaires. Investir dans le vin représente une alternative intéressante. 

Le vin est un actif qui présente un potentiel de croissance future et qui, dans certains cas, est palpable. Le plus souvent, si le prix baisse ou si les rendements ne sont pas conformes à vos attentes, vous allez au moins avoir la possibilité de boire du vin et d’en apprécier le bon goût. Si vous désirez investir dans le vin en 2022, voici les informations à connaître avant de vous lancer.

Pourquoi investir dans le vin ?

Le vin est progressivement devenu un produit de spéculation et plus seulement un produit de consommation. De ce fait, une bouteille de vin peut voir son prix grimper en flèche au fil du temps, particulièrement à cause de la pénurie des anciens millésimes.

Comme sur un marché ordinaire, nous sommes sur le marché du vin confrontés à la loi de l’offre et de la demande. La quantité de ces anciens millésimes ne cesse de diminuer, alors que la demande est élevée. En conséquence, les prix augmentent, ce qui peut amener certains à investir dans le vin afin de faire des bénéfices.

Une autre particularité propre au monde du vin fait grimper les prix. Celle de l’existence de multiples classements, qui recensent les meilleurs vins.

À titre d’exemple, on peut citer le cas des grands crus classés de Bordeaux. Leur classement date de 1855. Ces vins référencés figurent toujours parmi les bouteilles les plus chères du monde.

Un investissement dans le domaine des vins fins est intéressant pour ceux qui pensent que le marché du vin est prometteur. Les données démographiques évoluent au point que l’acheteur moyen de vin aux enchères est aujourd’hui âgé de 40 ans, alors qu’il était auparavant âgé d’environ 60 ans.

Par ailleurs, le marché du vin est en pleine croissance en Amérique du Nord et du Sud, en Asie et en Russie. Un nombre croissant de personnes veulent se procurer et déguster du vin. Cela peut représenter une opportunité intéressante pour ceux qui désirent se faire de l’argent sur un marché en expansion.

Par ailleurs, investir dans le vin peut être intéressant pour une personne qui aime juste le vin et cherche à le rajouter comme actif alternatif à son portefeuille, tout comme le fait d’investir dans le whisky

Il faut noter que, dans la plupart des cas, le vin est un investissement à long terme et ne dispose pas de la même liquidité que les autres investissements qui peuvent être rapidement transformés en espèces. Pour de meilleurs résultats, vous devez conserver vos investissements dans le vin durant au moins trois ans.

Cependant, investir dans le vin peut offrir des bénéfices intéressants. Durant les 15 dernières années, le rendement annuel du vin a été de 13,6 %. Ce type d’investissement est souvent supérieur à celui des autres actions et est moins fluctuant que celui de l’immobilier.

Investir vin

Comment investir dans le vin ?

Pour réaliser un investissement rentable dans le vin, différentes méthodes existent. Bien sûr, pour investir dans le vin en 2022, vous pouvez vous rendre directement chez le vigneron et choisir les bouteilles de vin.

Les amateurs savent que les bons millésimes se trouvent dans les grands crus de Bordeaux et de Bourgogne. Ces domaines attirent les principaux acheteurs de France et de l’étranger.

Mais il existe d’autres possibilités qui ne sont pas aussi intéressantes pour faire fructifier vos capitaux.

Investir dans des bouteilles de vin 🍷

Quand on pense investir dans le vin, la meilleure option est de posséder des bouteilles. Vous pouvez constituer votre propre cave. Il est possible d’acheter des bouteilles auprès de viticulteurs ou de revendeurs, ou lors des ventes aux enchères. Des sites de vente aux enchères de vin en ligne existent pour vous aider.

Si le désir de devenir propriétaire de grands vins vous séduit, cet investissement nécessite une logistique de conservation importante. Les conditions de stockage doivent être adaptées à la conservation du vin. Votre cave doit en effet avoir de faibles variations de température et un taux d’humidité suffisamment élevé pour éviter que le vin ne s’oxyde.

Si vous entreposez vos bouteilles dans votre maison, il faudra aussi envisager de réexaminer les clauses de votre assurance immobilière pour pouvoir être indemnisé en cas de sinistre.

Le recours à des services de stockage peut également être envisagé, pour un montant allant de 1 à 5 euros par an par bouteille.

Par ailleurs, identifier les vignerons et les variétés de raisins qui sont les plus à même de vous rapporter des bénéfices dans le temps peut être une tâche fastidieuse.

Acheter en primeur 🍷

L’achat d’un vin en primeur consiste à investir avant même que le vin soit mis en bouteille. C’est une manière de parier sur l’avenir. Quand vous réservez votre vin sur Internet, il est encore en cours de vinification dans les caves. Sa mise en bouteille est programmée dans 2 ou 3 ans en moyenne.

Cette démarche est particulièrement bénéfique, puisque vous recevez une réduction allant jusqu’à 20 % sur votre achat. Cette somme est calculée par un comité qui évalue le rendement du jeune vin. Le montant final de la vente peut donc être beaucoup plus élevé lorsque le produit est finalement fabriqué.

Il est toutefois recommandé de se faire assister par un vrai professionnel qui pourra sentir toute la richesse du millésime si vous voulez investir dans un primeur. 

Les sociétés de gestion de cave sur internet 🍷

Les caves à vin sur internet sont en vogue ! Elles vous conseillent non seulement en vous proposant leurs plus grandes sélections à haut potentiel, mais vous offrent aussi la possibilité de stocker vos bouteilles dans le respect des traditions.

Par ailleurs, vous serez tenu au courant des variations du marché et serez directement informé du profit réalisé. Sur simple demande, la plateforme assure la livraison ou la revente de vos produits.

Il ne faut pas oublier de prendre en compte les frais liés à la sauvegarde et à l’assurance des bouteilles.

Les fonds d’investissement spécialisés dans le vin 🍷

Si vous voulez investir dans le vin, vous pouvez aussi recourir aux fonds d’investissement. Dans ce cas, il est inutile d’acheter des bouteilles ou une cave, il faut seulement effectuer un placement financier.

Ces fonds d’investissement spécialisés dans le vin sont plutôt rares, mais on peut citer Uzès Grands Crus, un acteur incontournable du marché.

Uzès Grands Crus est agréé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Son actif net est basé sur des prix fiables : ceux du Liv-Ex (London International Vintners Exchange), marché mondial des vins fins.

Le crowfunding dans le vin🍷

Certaines plateformes sur Internet proposent d’investir dans le vin par le biais du crowdfunding, c’est-à-dire du financement participatif. Ainsi, vous pouvez pour un ticket d’entrée relativement bas, accéder au capital d’entreprise exerçant dans le secteur viticole et devenir un véritable actionnaire.

Investir directement dans des propriétés viticoles🍷

Que diriez-vous d’investir dans des parcelles de vignes ? Cet investissement est un investissement à long terme, mais il est moins risqué que ceux mentionnés ci-dessus. Par contre, si vous décidez d’investir seul, les mises de départ sont assez importantes.

Pour réduire ce montant, vous pouvez adhérer à un Groupement Foncier Viticole (GFV). Ce groupe est constitué de plusieurs investisseurs réunis dans une société détentrice de vignes.

Les vignes sont ensuite confiées à un exploitant pendant au moins 18 ans. Ce dernier verse un loyer en espèces et/ou en bouteilles aux actionnaires. Il leur propose également l’achat de son vin à des prix exclusifs (30 à 60 % inférieurs au tarif officiel).

Pour réaliser ce type d’investissement, il faut en général prévoir environ 20 000 €. Il est cependant possible de dénicher des opportunités d’investissement à partir de 5 000 €.

Quelle est la rentabilité d’un investissement dans le vin ?

Le rendement du vin dépend de divers facteurs, tels que la météo, le taux de rendement des récoltes, les millésimes et les préférences des consommateurs. Ces facteurs se combinent à l’offre et à la demande. Comme ces facteurs ne sont pas liés au marché boursier global, les investissements dans le vin permettent de compléter un portefeuille ordinaire.

Selon les spécialistes dans le domaine, il existe aujourd’hui une vingtaine de vin dont la bouteille se négocie à plus de 5 000 euros. Les cours de ces différents vins ont augmenté de 4% à 8% par an en moyenne sur les 20 dernières années. Il ne faut pas oublier d’ajouter les frais d’assurance, de stockage et de gestion.

Comment investir dans le vin

Quel vin est un bon investissement ?

Le marché du vin attire de plus en plus d’investisseurs, car il combine parfaitement le plaisir et la rentabilité. De plus, même si le prix du vin baisse, vous aurez le bénéfice de récupérer les bouteilles ! C’est un investissement à faire sur le long terme, le temps étant synonyme de qualité et de perfection.

Quand les réserves des plus grands millésimes diminuent, la pénurie et la qualité des vins qui restent leur confèrent un grand prestige et un prix sans pareil. Le choix des bons millésimes est la garantie d’un bon investissement. Cependant, il est essentiel de ne pas se focaliser sur un seul millésime, mais de bien les varier afin de minimiser les risques.

Pour investir dans le vin, il faut surtout se référer aux cotations, à la presse spécialisée et aux opinions des dégustateurs dans le but de trouver les millésimes à haut degré de vieillissement. Ces derniers sont susceptibles de gagner une immense valeur au fil des années.

Afin que votre cave soit riche et diversifiée, il est essentiel de disposer des meilleurs millésimes connus dans le monde entier. Quelques régions ont une progression linéaire et sont donc à favoriser : ce sont les vins de Bordeaux, les vins du Rhône et les vins de Bourgogne qui ont des bouteilles parfois très spéculatives.

Néanmoins, il est bon de suivre attentivement l’évolution de chaque région. Régulièrement, il peut arriver que des vins dont on ne soupçonnait pas le potentiel deviennent de véritables pépites et sur lesquels il s’avère sage de parier. Ce sont notamment certains vins provenant du Beaujolais, de la Loire et du Jura. Leur prix reste aujourd’hui très accessible.

Toutefois, il peut s’envoler dans les prochaines années. Ces crus désignés en catégorie B pourront ainsi devenir de très bons placements pour investir dans le vin.

Quelle est la fiscalité d’un investissement dans le vin ?

L’investissement dans le vin a su tirer son épingle du jeu en matière de fiscalité. À ce niveau, il faut éviter de vendre vos bouteilles dans un but strictement commercial. Dès que cette activité ne constitue pas votre source principale de revenus, vous ne serez pas taxé sur vos ventes à hauteur de 5000 euros.

À partir de ce montant, le pourcentage de la taxe à appliquer sera de 36,2 % avec un amortissement de 5 % dès la troisième année.

Ainsi, vous pouvez gérer en toute confiance votre cave, sélectionner les meilleurs vins. Vous pouvez décider de déguster votre précieux nectar ou plutôt le revendre !

Les avantages de l’investissement dans le vin

Même pour les non amateurs de vin, un portefeuille de bons vins présente plusieurs avantages indéniables.

La diversification du portefeuille 

Comme tous les autres types d’investissements alternatifs, acheter des bouteilles de vin peut être une bonne manière de diversifier votre portefeuille.

Les professionnels du secteur financier ont souligné à plusieurs reprises la nécessité de diversifier ses placements. La valeur du vin est une source unique de diversification, car elle repose sur des facteurs qui ont peu de rapport avec les tendances de l’économie, les intérêts, les revenus des entreprises ou le comportement des investisseurs en général.

L’absence de corrélation avec les marchés boursiers 

Les actions et les autres investissements financiers connaissent des cycles de croissance et de régression. Alors que les objets de collection tels que le vin fin offrent des bénéfices qui ne sont pas, ou très peu, liés aux actifs classiques.

Ils sont même parfois en corrélation négative par rapport au marché boursier.

Une faible volatilité 

Par rapport aux instruments financiers traditionnels comme les actions, le marché du vin présente une plus faible volatilité. Cela permet ainsi de diversifier son portefeuille et de conserver une valeur pendant les périodes de baisse ou de récession des marchés financiers.

Un fort potentiel de rendement ✅

L’investissement dans les grands crus présente un fort potentiel de rendement avec le temps. Plus la durée de détention du vin sera longue, plus le rendement sera important.

Les inconvénients de l’investissement dans le vin

Des coûts à prendre en compte

Les investissements dans le secteur du vin peuvent impliquer des coûts plus élevés que les investissements dans des actifs classiques. Plusieurs investisseurs ne prennent pas en considération l’ensemble des coûts liés à la possession de l’actif matériel (assurance, stockage, etc.).

Une autre difficulté est celle des frais de conservation, qui peuvent être importants et comportent des risques d’altération au cours du temps.

Le risque de perte en capital ❌

Il est d’ailleurs très difficile de prédire les variations du prix des vins au fil du temps. Le risque de perte en capital existe comme tout autre investissement financier.

De plus, il n’existe pas vraiment d’éléments d’évaluation objectifs d’une bouteille. Ainsi, il est très compliqué de déterminer sa valeur.

Le vieillissement est une autre difficulté : certains vins ne se bonifient pas toujours avec le temps. Plusieurs bouteilles ne se conservent pas très longtemps, il est donc nécessaire de les revendre avant que leur valeur ne diminue.

Le risque de contrefaçon ❌

Pour finir, le problème de la contrefaçon est bien réel. Certains vins vendus ne sont pas authentiques et résultent d’escroqueries bien organisées.

Pour éviter ce problème, il est préférable d’acheter des caisses plutôt que des bouteilles isolées. Le risque de contrefaçon est en effet plus faible sur les caisses et ces dernières sont plus faciles à revendre que les simples bouteilles.

Mais il faut également s’adresser à des revendeurs spécialisés, qui sont de fins connaisseurs.

En résumé : Le vin est-il un bon investissement ?

En résumé, investir dans le vin est une solution pour les personnes qui désirent accroître leurs revenus, diversifier leur portefeuille, tout en ayant la possibilité de déguster leurs bouteilles. Il existe cependant des risques de perte, voilà pourquoi il n’est pas conseillé de placer toutes ses économies dans le vin.

Par ailleurs, l’AMF fait régulièrement de fréquentes recommandations sur les placements dits « à risques ». Ces derniers ne doivent être utilisés que comme outils de diversification de votre épargne. Ainsi, il est préférable de ne pas dépasser 5 % de vos investissements

On considère souvent que les placements dans le vin représentent un engagement sur le long terme. Examinez attentivement ce qui vous convient le mieux, qu’il s’agisse d’avoir vos propres bouteilles, ou de vous en tenir aux actions viticoles.

Découvrez également notre guide sur l’investissement dans la forêt.

Articles similaires...