Value investing : investir dans des actions de valeur
Value investing

Value investing : investir dans des actions de valeur

L’approche value investing est une approche très répandue en bourse, qui comporte beaucoup d’avantages mais aussi des risques. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur cette stratégie d’investissement.

La value investing, ou investissement dans la valeur : c’est quoi ?

La value investing, gestion value ou investissement dans la valeur en français, consiste à chercher des actions sous-évaluées par le marché pour différentes raisons en espérant qu’elles reviennent à leur juste valeur dans le temps. Les actions value sont des actions décotées, ou sous-évaluées.

L’investissement dans la valeur est une stratégie d’investissement qui nécessite d’utiliser l’analyse fondamentale pour trouver des actions qui se vendent en dessous de leur valeur intrinsèque. Autrement dit, il s’agit de sélectionner des actions peu chères, à un prix intéressant.

Bien qu’il n’existe pas de méthode unique pour calculer la valeur intrinsèque, les analystes et les investisseurs utilisent généralement des indicateurs financiers comme le PER, le PEG ou encore le ROE.

Cette stratégie de value investing est l’inverse de la stratégie growth investing, qui consiste à chercher des actions ayant la meilleure capacité à accroître leurs bénéfices au fil du temps. Par conséquent, les actions de valeur versent généralement des dividendes et ont des ratios PER plus faibles, tandis que les actions de croissance ne versent généralement pas de dividendes et ont des ratios PER plus élevés.

Pour gagner de l’argent avec une action de valeur, il suffit qu’un nombre suffisant d’autres investisseurs se rendent compte qu’il y a un décalage entre le cours actuel de l’action et sa valeur réelle. Une fois que cela se produit, le prix de l’action devrait augmenter pour refléter la valeur intrinsèque plus élevée.

Bien choisir ses actions value

Pour bien choisir des actions value, les investisseurs choisissent généralement plusieurs indicateurs financiers que l’on retrouve dans l’analyse fondamentale.

Les investisseurs utilisent différents paramètres pour tenter de déterminer l’évaluation ou la valeur intrinsèque d’une action. La valeur intrinsèque est une combinaison de l’utilisation d’une analyse financière telle que l’étude des performances financières d’une société, de ses revenus, de ses bénéfices, de ses flux de trésorerie et de ses profits, ainsi que de facteurs fondamentaux, notamment la marque de la société, son modèle d’entreprise, son marché cible et son avantage concurrentiel.

Parmi les paramètres utilisés pour évaluer les actions d’une société, citons les éléments suivants.

  • Le ratio cours sur bénéfice (PER)

Le ratio cours / bénéfice, connu sous le nom de PER en bourse, est l’un des indicateurs les plus populaires pour rapidement évaluer en un coup d’œil si une action est surévaluée ou sous-évaluée. Il est calculé en divisant le cours de l’action par le bénéfice par action le plus récent de la société.

Un PER faible peut indiquer qu’une action se vend à un prix inférieur à celui de ses bénéfices, et qu’en ce sens, elle est intéressante à acheter.

  • Le rendement des capitaux propres (ROE)

Le ROE est un indicateur financier permettant de mesurer le rendement selon lequel une société peut réaliser des bénéfices. Cet indicateur est calculé en faisant le rapport entre le revenu net de la société divisé par le total des capitaux propres des actionnaires.

Par exemple, imaginons qu’une société X dispose de capitaux propres d’un montant de 500 millions de dollars alors qu’une autre société Y dispose de capitaux propres de 800 millions de dollars. Les deux sociétés affichent un revenu net annuel de 600 millions de dollars.

Dans ce cas, on remarque que la société X qui a les capitaux propres les plus faibles fournit un meilleur rendement des capitaux propres parce qu’elle affiche le même revenu net que l’entreprise Y, mais avec moins de capitaux propres.

  • Le flux de trésorerie disponible

Le flux de trésorerie, ou free cash flow en anglais, disponible correspond à l’argent généré par les revenus ou les opérations d’une société après déduction de toutes ses charges. Autrement dit, c’est l’argent qui reste après le paiement des dépenses, y compris les dépenses d’exploitation et les achats importants appelés dépenses d’investissement, c’est-à-dire l’achat d’actifs tels que des équipements ou la modernisation d’une usine de fabrication.

Si une société possède un flux de trésorerie important, cela signifie qu’elle va lui rester de l’argent pour innover, investir dans la croissance de l’entreprise, rembourser ses dettes, verser des dividendes aux actionnaires, et procéder à des rachats d’actions.

Bien entendu, de nombreux autres indicateurs financiers peuvent être utilisés pour analyser des actions sous-évaluées, notamment l’analyse de la dette, des ventes et de la croissance des revenus.

Mais après avoir examiné ces quelques indicateurs, l’investisseur qui décide d’opter pour la stratégie value investing peut décider d’acheter des actions si le cours actuel de l’action par rapport à la valeur intrinsèque de l’entreprise est suffisamment intéressant.

Les avantages de la stratégie value investing

La stratégie value investing comporte de nombreux avantages.

  • Des revenus passifs avec les dividendes

Dans la stratégie value investing, il existe des actions que l’on appelle les « aristocrates du dividende ». Ce sont des actions, généralement américaines, qui versent des dividendes à leurs actionnaires depuis plus de 50 ans. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié aux actions à dividendes.

Ces dividendes peuvent être utilisés pour acheter d’autres actions en profitant de la mécanique des intérêts composés, ou l’investisseur peut tout simplement les prendre en tant que revenu passif.

  • Une certaine stabilité en temps de crise

Les actions value sont généralement des actions ayant des fondamentaux solides, elles sont bien établies sur le marché avec de longs antécédents de réussite, et elles résistent mieux aux périodes de crise que les actions de croissance.

Ainsi, les actions de valeur peuvent produire des rendements plus réguliers et moins volatils que les actions de croissance. Pour ceux qui se considèrent comme des investisseurs défensifs sans grande tolérance au risque, une bonne action de valeur peut offrir à la fois une protection contre les risques de perte d’argent et la possibilité d’encaisser l’argent une fois que le marché boursier aura reconnu la véritable valeur de l’action.

  • Une croissance à long terme

Même si elles n’offrent pas les mêmes rendements que des actions de croissance, les actions value peuvent tout de même s’apprécier avec le temps et offrir une belle plus-value à leurs actionnaires.

Par exemple, l’action Coca-Cola a augmenté de 6 000% depuis 40 ans, de 1982 à 2022.

Les inconvénients de la stratégie value investing

La stratégie value investing comporte aussi quelques inconvénients qu’il convient de noter.

  • Des rendements moins intéressants

Les actions dans la valeur sont souvent moins intéressantes pour les investisseurs que les actions growth qui ont un potentiel de croissance beaucoup plus élevées, du moins à court et moyen terme.

Ces actions value sont bien établies sur leur marché mais elles ne disposent pas d’une croissance très élevée.

  • Un risque de perte en capital

L’erreur que peuvent faire beaucoup d’investisseurs est de penser qu’une action sous-évaluée augmentera forcément.

Mais il arrive qu’une action semble être une bonne valeur pour les investisseurs, mais qu’elle soit en fait un piège à valeur. Les valeurs pièges peuvent continuer à subir des baisses de cours même si leurs actions semblent attrayantes. Ainsi, le cours de l’action continuera à baisser à cause des conditions du marché qui ne sont pas prévisibles.

Les investisseurs célèbres adeptes de la value investing

Parmi les investisseurs les plus célèbres de l’histoire de l’investissement dans la valeur figurent Benjamin Graham, Warren Buffett, Peter Lynch, Charlie Munger et Bill Ackman. Ces investisseurs figurent généralement parmi les noms les plus cités par les investisseurs « value » comme étant les personnes qu’ils aspirent à imiter dans leur style et leur réussite.

  • Benjamin Graham

Benjamin Graham est considéré comme le père de l’investissement dans la valeur. L’économiste, entrepreneur et investisseur américain a également écrit ou coécrit deux des ouvrages classiques sur l’investissement value investing, Security Analysis et L’investisseur intelligent.

C’est l’un des meilleurs investisseurs de la planète, si ce n’est le meilleur, qui a même inspiré le célèbre investisseur Warren Buffet. Il est décédé en 1976 à Aix-en-Provence.

  • Warren Buffet

Warren Buffet est un investisseur très populaire pour ses choix d’investissement intelligents. Il a été inspiré par Benjamin Graham, son mentor. Il est aujourd’hui le président-directeur général de Berkshire Hathaway.

Son style d’investissement axé sur la valeur lui a permis de devenir l’une des personnes les plus riches du monde.

  • Charlie Munger

Avec une fortune personnelle estimée à 2 milliards de dollars par le magazine Forbes, Charlie Munger est aujourd’hui un investisseur réputé, très proche de Warren Buffet. Il est vice-président de Berkshire Hathaway et considéré comme le bras droit de Warren Buffett.

  • Peter Lynch

Peter Lynch est un investisseur américain, qui est devenu très populaire car il a souvent fait de bons choix. Il a aussi popularisé certains ratios financiers.

  • Bill Ackman

Fondateur et PDG du fonds spéculatif Pershing Square Capital Management, Ackman est un investisseur activiste connu pour investir dans des sociétés en difficulté (sous-évaluées).

En résumé : la stratégie value investing est-elle intéressante ?

L’approche value investing consiste à chercher et acheter des actions sous-évaluées par le marché. Ce sont des actions dont la valeur intrinsèque est supérieure au cours de l’action.

Pour dénicher les bonnes actions, un investisseur qui pratique cette stratégie peut utiliser divers indicateurs financiers pour calculer la valeur intrinsèque d’une action et chercher ensuite à acheter des actions à un prix nettement inférieur à cette valeur.

C’est une bonne approche, mais elle comporte certains risques car il n’y a aucune garantie qu’une action sous-évaluée revienne à sa juste valeur un jour.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
investir-ETF
Lire plus

Comment investir dans des ETF en 2022 ?
[Le guide complet]

Investir est une compétence que tout le monde peut apprendre à faire pour se constituer un patrimoine et répondre à ses objectifs de vie. Il existe de nombreux types d'options d'investissement qui s'offrent à vous - actions, fonds communs de placement de type OPCVM, immobilier, actions cotées, obligations - mais les ETF sont l'un des meilleurs moyens de commencer votre parcours d'investissement. Décryptons ce type d’instrument financier devenu très à la mode.