Comment utiliser l'analyse fondamentale ? [Le guide complet]
Analyse fondamentale

Comment utiliser l’analyse fondamentale ? [Le guide complet]

L’analyse fondamentale est la clé de la réussite pour tout investisseur débutant ou expérimenté. Elle s’appuie sur des indicateurs clés de l’entreprise comme ses éléments financiers. Connaître et appréhender l’analyse fondamentale permet aux investisseurs d’affiner leurs choix d’investissement.

Qu’est-ce que l’analyse fondamentale ?

L’analyse fondamentale est une méthode d’évaluation d’une société qui repose sur les éléments fondamentaux de l’entreprise comme son bilan ou son compte de résultat, mais aussi sur des facteurs extérieurs comme le contexte économique.

Elle combine les états financiers, les facteurs extérieurs, les événements et les tendances du secteur d’activité.

Cette analyse aide les investisseurs à identifier les attributs clés de l’entreprise et à analyser la valeur réelle de son action, en tenant compte des facteurs macro et microéconomiques.

C’est le célèbre investisseur américain Benjamin Graham qui est considéré comme l’inventeur de l’analyse fondamentale. Alors qu’il avertit les investisseurs contre les mouvements spéculatifs des marchés financiers, il privilégie l’analyse de la valeur intrinsèque d’un titre.

Benjamin Graham a été par la suite le mentor de Warren Buffet, un investisseur devenu milliardaire grâce aux marchés financiers à son expertise. Warren Buffet est un partisan de l’analyse fondamentale et de la stratégie d’investissement à long terme.

Pourquoi utiliser l’analyse fondamentale ?

L’analyse fondamentale permet de s’appuyer sur des éléments réels afin de déterminer la valeur intrinsèque d’une action. Cela permet notamment de déterminer si une action est sous-évaluée ou au contraire, surévaluée.

C’est très important d’avoir cette analyse en tête puisque si l’on investit sur une action surévaluée, la probabilité que le cours de son action chute à court ou moyen terme est très élevé.

L’analyse fondamentale permet aussi d’apprendre le fonctionnement d’une entreprise, sa stratégie, mieux connaître son secteur d’activité, ses marges, la concurrence du secteur, etc. C’est avant tout un apport intellectuel considérable.

L’analyse fondamentale est indispensable pour mieux connaître le fonctionnement d’une entreprise.

Comment faire une analyse fondamentale ?

L’analyse fondamentale utilise plusieurs données afin d’être la plus proche de la réalité :

  • les données historiques de l’entreprise pour vérifier comment les choses se sont passées dans le passé
  • les informations publiquement connues sur l’entreprise, y compris les annonces faites par la direction (augmentation de capital, fusion, etc..)
  • les informations qui ne sont pas connues publiquement mais qui restent utiles, c’est-à-dire la façon dont la direction gère les crises, les situations, etc.

Avant de procéder à l’analyse fondamentale d’une action, il est nécessaire de tenir compte de quelques facteurs de base, comme :

  • L’évolution du chiffre d’affaires de la société
  • L’évolution des bénéfices de la société
  • La dette de l’entreprise
  • Les dirigeants
  • Les marges de l’entreprise
  • Le secteur d’activité

Les analystes financiers évaluent toujours ces facteurs pour déterminer la valeur intrinsèque d’une action, c’est-à-dire la juste valeur du cours de bourse.

En résumé, voici quelques étapes pour faire une analyse fondamentale d’une entreprise sans être un analyste financier avec 20 ans d’expérience. Tout d’abord, il faut impérativement comprendre l’entreprise, son domaine d’activité, son modèle économique (business model). C’est l’étape préalable avant toute analyse. Si l’on ne comprends pas ce que fait réellement l’entreprise, ça démarre mal.

Ensuite, il faut utiliser les ratios financiers de base comme le PER afin de vérifier les valorisations de l’entreprise par le marché. À première vue, si l’on voit que l’entreprise possède un PER de 100 alors que le PER moyen des entreprises dans le même secteur d’activité est de 20, on pourra se poser des questions.

Rechercher les éléments financiers de l’entreprise comme son chiffre d’affaires, son bénéfice ou sa perte nette, sa trésorerie. Regardez aussi leur évolution depuis quelques années pour voir si cela s’améliore ou empire. Quelque soit leur évolution, il faut comprendre pourquoi ils ont évolué en ce sens (crise économique ? fusion ? perte de clientèle ?).

Analysez aussi la concurrence du secteur d’activité de l’entreprise, cela constitue le meilleur moyen de comparer les éléments financiers des entreprises. Cela permet de déterminer aussi quelle entreprise occupe la meilleure position, quelle entreprise est la plus prépondérante sur un marché.

Observez les perspectives de croissance de l’entreprise, mais aussi ses ambitions. Par exemple, Facebook a récemment changé de nom en Meta pour devenir le leader du metaverse, l’Internet du futur. Suite à cette annonce, les investisseurs se sont demandés comment investir dans le metaverse.

L’analyse fondamentale requiert de la logique, un esprit critique et l’intelligence de savoir interpréter les données. Tout simplement.

Utiliser analyse fondamentale

Les avantages de l’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale possède de nombreux avantages. Elle est indispensable aux investisseurs qui souhaitent mieux comprendre une entreprise.

Elle permet notamment de sélectionner des valeurs à fort potentiel à moyen et long terme. Elle permet aussi de mieux comprendre les conditions du marché afin de les appréhender.

Un investisseur qui a fait une analyse fondamentale d’une action et qui est convaincu de son potentiel, ne sera pas inquiet même si l’on se retrouve en situation de bear market, car les fondamentaux de l’entreprise sont solides.

L’analyse fondamentale est plus en adéquation avec une stratégie d’investissement à long terme qu’une stratégie court terme comme le trading. Ainsi, elle engendre moins de stress pour l’investisseur car elle ne repose pas sur des indicateurs purement techniques.

De plus, l’analyse fondamentale possède l’atout majeur d’être connecté à des indicateurs économiques et financiers réels, elle ne s’appuie pas uniquement sur des prévisions qui n’existent pas encore. Avec l’analyse fondamentale, on s’appuie sur des données historiques, sur des rapports financiers annuels, sur un tas de documents existants.

On ne fait pas une multitude de scénarios et de prévisions comme dans l’analyse technique.

Les inconvénients de l’analyse fondamentale

L’analyse fondamentale possède aussi des inconvénients qu’il faut souligner. Cette analyse exige notamment des connaissances et des compétences financières qui nécessitent du temps d’apprentissage. On ne peut pas faire ce type d’analyse du jour au lendemain sans avoir quelques fondamentaux en économie, en finance et en bourse.

Mais la patience est la clé en bourse, c’est pourquoi il est fortement conseillé de se former à l’analyse fondamentale, et de lire des livres. Voici les 10 meilleurs livres pour apprendre la bourse en 2022.

De plus, l’analyse fondamentale n’est pas adaptée aux traders qui ont des stratégies bourse à court terme. Cela vise les traders qui pratiquent le day trading, le swing trading ou le scalp trading, et qui s’appuient sur des indicateurs techniques.

Enfin, il faut noter que les marchés financiers sont loin d’être rationnels, et que même si l’on détermine la juste valeur d’une action, il est très probable que l’on n’atteigne jamais ce prix. Ainsi, l’action sera toujours considérée comme surévaluée, mais c’est normal puisque le marché prend aussi en compte les perspectives d’évolution et de croissance.

Il ne faut pas désespérer, et toute la difficulté de ce type d’analyse réside aussi dans le fait d’anticiper la valeur d’une action à venir, sans chercher impérativement de revenir à un niveau de prix cohérent. L’une des alternatives pour contrer l’irrationalité des marchés peut être d’investir progressivement et régulièrement chaque mois par exemple.

⚠️ Disclaimer : Les informations présentées dans ce présent article sont d’ordre général et n’ont aucune valeur contractuelle. Elles ne doivent être en aucun cas considérées comme un conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Nous vous invitons à vous rapprocher de votre conseiller pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Pea
Lire plus

Ouvrir un PEA en 2022 : Avantages, fiscalité, fonctionnement…

Environ 6,3 millions de PEA ont été recensés par la Banque de France en 2019 avec un encours moyen de 15 000€ par PEA. Ce produit d’épargne qui demeure incontournable lorsque l’on souhaite investir en bourse, attire principalement les investisseurs pour son enveloppe fiscale avantageuse mais aussi son accessibilité.