E-Myth, le mythe de l’entrepreneur revisité - Résumé du livre
Résumé E-Myth revisité

E-Myth, le mythe de l’entrepreneur revisité – Résumé du livre

Dans ce livre, l’auteur explique pourquoi la plupart des petites entreprises échouent (environ 80%), et il va aussi vous montrer comme vous pouvez faire pour que la vôtre n’en fasse pas partie. Il vous montrera qu’une entreprise doit être basée sur des systèmes, et pas seulement sur le travail d’un seul individu. 

La citation préférée de Michael E. Gerber est : « Si votre entreprise dépend de vous, vous ne possédez pas d’entreprise, vous avez juste un travail. Et c’est le pire travail du monde, car vous travaillez pour un fou ! ». 

Ce livre est une deuxième version du premier livre que l’auteur avait écrit. Dans celui-ci il a souhaité apporter quelques modifications, et quelques informations supplémentaires, avec des connaissances qu’il a apprises en cours de route. Ce livre s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires. Dans ce livre, il étudie le phénomène de l’échec des petites et moyennes entreprises dès leur démarrage, et va donner quelques pistes pour éviter de tomber dans les pièges. 

Il va aussi montrer en quoi la gestion d’une entreprise, et le travail purement technique sont deux choses très différentes. Et il va vous aider à créer une entreprise qui ne repose pas sur des personnes mais sur des systèmes, de manière à ce que votre entreprise puisse être confiée à n’importe qui avec les bonnes instructions. 

Dans cet ouvrage, il y a trois leçons essentielles qu’il faut retenir :

  • Le fait d’avoir de grandes compétences techniques ne veut pas dire que vous êtes doué pour gérer une entreprise
  • Imaginez votre entreprise comme une grande franchise nationale dès le départ, et construisez ensuite votre premier magasin
  • L’approche de la franchise vous assure de bâtir une entreprise basée sur des systèmes, et non sur des personnes donc, si vous avez envie d’en apprendre plus, de manière à vous éclairer le chemin de la création d’entreprises, vous pouvez lire cet article. 

1) Avoir des compétences techniques ne veut pas dire que vous savez gérer une entreprise

Si nous nous penchons sur les statistiques, nous voyons qu’environ 4 entreprises sur 5 ne passent jamais le cap des 5 ans d’existence. Et selon l’auteur, cela est dû au mythe de l’entrepreneuriat. En effet, ce mythe fait croire aux gens que s’ils possèdent des compétences techniques, ils sont capables de devenir de bons chefs d’entreprise. Mais c’est complètement faux. 

En effet, le fait d’être doué dans la fabrication de pain par exemple ne veut pas dire que vous êtes capable de diriger une boulangerie de A à Z, car la fabrication n’est pas le seul aspect d’une entreprise. En effet, quand vous lancez une entreprise, vous n’êtes pas seulement un artisan. Vous êtes aussi le DRH, le PDG, le comptable, le directeur financier, le directeur de la gestion, et c’est aussi vous qui vous occupez de la vente et du marketing. Et toutes ces choses ne sont pas des qualités innées chez tout le monde. Être chef d’entreprise implique de savoir réaliser un très grand nombre de tâches. 

Vous ne devez donc pas négliger ces facettes très importantes, et ne pas vous laisser aveugler par le mythe de l’entrepreneur, sinon vous risquez de devoir essuyer un échec cuisant. 

2) Considérez votre entreprise comme une franchise nationale, et ensuite créez un premier magasin

Selon l’auteur, pour qu’une entreprise fonctionne, il faut qu’elle soit basée sur des systèmes. Il faut donc réussir à les mettre en place dès le début. Et pour cela, il conseille de considérer son entreprise dès le début comme une franchise nationale. Ainsi, vous devrez mettre en place des systèmes afin de faciliter l’éventuelle reprise de votre affaire. C’est de cette manière que vous allez pouvoir faire perdurer votre entreprise, et la faire évoluer de manière durable. 

Donc, si vous vous imaginez être une franchise, vous devez vous demander quelle est la valeur ajoutée que vous apportez aux clients. Pensez au produit ou au service que vous leur offrez, et demandez-vous en quoi il est plus intéressant que les autres sur le marché. 

En plus, en imaginant être une grande franchise, vous allez penser à fermer tous vos employés, pour que ceux-ci apprennent de votre savoir-faire. Si nous reprenons l’exemple de la boulangerie, imaginez lancer une grande chaîne nationale, dans ce cas vous devez créer des systèmes, des protocoles pour la fabrication du pain, afin qu’il soit le même partout, dans chacune des boutiques de votre enseigne. Sinon, tout reposerait sur vous, et cela vous conduirait fatalement à l’échec, car seuls vous ne pourriez pas alimenter la France entière en pain. 

Alors, pensez à rédiger des manuels de pratique, que vous pourrez ensuite donner à chacun de vos employés. Cela facilitera sa formation, et vous libérera du temps. En plus, vous êtes ainsi sûr que tout le monde reçoit les mêmes informations à peu de choses prêts. Et ainsi, vous créez une certaine fiabilité dans votre entreprise. Vous vous basez sur des valeurs sures que vous avez vous-même rédigées. 

3) Créez une entreprise basée sur le système, pour que votre affaire ne repose pas que sur la compétence des employés

Une fois que vous aurez créé de nombreux systèmes, cela rendra votre entreprise beaucoup plus malléable, et adaptable. En effet, vous allez plus facilement pouvoir changer une partie des systèmes, sans devoir tout bouleverser. 

Vous vous retrouverez avec trois types de systèmes : 

  • Les systèmes durs : c’est-à-dire les objets inanimés, les machines
  • Les systèmes mous : c’est-à-dire les êtres vivants, les employés et leurs idées, ainsi que leurs attitudes
  • Les systèmes d’information : C’est-à-dire tout ce qui concerne la formation des nouveaux employés, la diffusion d’information auprès de tous, et même toutes les données recueillies.

Ainsi, vous n’aurez ensuite plus qu’à vérifier que tous les systèmes fonctionnent bien ensemble. Par exemple, si vous tenez un café et que vous achetez un nouveau machin, vous devez vérifier que cela fonctionne auprès de vos employés, et donc auprès des clients. Et ainsi, avec une entreprise faite de systèmes, si jamais vous vous étendez et ouvrez plusieurs franchises, les dirigeants des nouvelles franchises pourront facilement prendre la gestion en main.

Articles similaires...