Les 5 meilleurs placements et investissements en 2024
Meilleurs placements et investissements

Les 5 meilleurs placements et investissements en 2024

Faire fructifier son argent pour qu’il rapporte est le rêve de nombreuses personnes. Pour cela, il est impératif de choisir les bons placements.

Quel est le placement à privilégier en 2024 ?

Le choix du meilleur placement en 2024 dépend largement de votre appétence pour le risque et de vos objectifs financiers. Les possibilités d’investissement sont nombreuses, des placements sûrs mais moins rémunérateurs, comme les livrets d’épargne, aux options plus risquées mais potentiellement plus lucratives, telles que le marché boursier.

L’immobilier reste toujours le placement préféré des français. Toutefois, avec les perturbations observées récemment sur le marché immobilier en 2024 en raison de la remontée brutale des taux d’intérêt, il semble judicieux de se tourner vers d’autres horizons. En effet, la bourse et les obligations attirent particulièrement l’attention dans le contexte actuel, surtout parce que les taux d’intérêt sont élevés.

Comme toujours, il est crucial de diversifier ses investissements et de considérer l’horizon de placement et la tolérance au risque avant de prendre des décisions. Il ne faut investir que l’argent donc on n’a pas besoin dans l’immédiat.

Les actions en bourse

Les actions cotées en bourse représentent une option d’investissement à ne pas négliger pour ceux qui cherchent à maximiser leur rendement sur le long terme et qui ont une appétence au risque élevée.

Qu’est-ce qu’une action ?

Une action est une part de la propriété d’une entreprise. En investissant dans des actions, vous achetez littéralement un morceau de cette entreprise. Si l’entreprise se porte bien, la valeur de votre action augmente. Si elle ne se porte pas bien, la valeur de votre action peut diminuer.

Pourquoi investir dans les actions en 2024 ?

Investir dans des actions est une stratégie de long terme. D’où l’importance de commencer le plus tôt possible. Historiquement, les actions offrent une performance moyenne annuelle située entre 8 % et 10 %. Bien sûr, ce chiffre est une moyenne, impliquant que certaines années, les performances peuvent dépasser ces attentes, tandis que d’autres peuvent être négatives. Au bout de 8, 10, ou 15 ans, l’objectif est d’être en positif, même si cela implique de traverser des périodes moins fructueuses.

Bien que les actions individuelles soient considérées comme l’un des placements les plus risqués (une entreprise peut faire faillite, entraînant la perte de votre investissement) choisir des entreprises solides et bien établies comme Apple, Alphabet, ou Microsoft peut réduire ce risque. Toutefois, le risque zéro n’existe pas.

Comment réduire les risques ?

Investir directement dans des actions individuelles demande une certaine expertise pour analyser chaque titre, ainsi qu’un capital significatif, certaines actions ayant un prix élevé. Pour atténuer les risques, il est essentiel de diversifier votre portefeuille d’actions, tant en termes de secteurs d’activité que de régions géographiques. Cette stratégie permet de construire un portefeuille plus robuste, capable de résister aux périodes de crise.

Pour ceux qui préfèrent une approche moins directe ou disposant de moins de capitaux, les ETF (fonds négociés en bourse) constituent une excellente alternative (nous en parlons plus bas). Ils permettent d’investir dans un large éventail d’actions à travers un seul produit financier, offrant ainsi diversification et simplicité.

Comment investir dans les actions ?

L’achat d’actions individuelles peut se faire via un PEA (Plan d’Épargne en Actions) ou un compte-titres, auprès de courtiers en bourse. Parmi les courtiers réputés pour leur offre d’investissement diversifiée et leurs faibles frais, Trade Republic se distingue.

Les obligations

Les obligations se présentent comme un choix d’investissement de plus en plus intéressant en 2024, notamment en raison des rendements attrayants qu’elles offrent, suite à la montée rapide des taux d’intérêt provoquée par les banques centrales en 2022.

Qu’est-ce qu’une obligation ?

Une obligation est un prêt que vous faites à une entité (un État ou une entreprise) qui, en retour, vous promet de vous rembourser à une date future déterminée, tout en vous versant des intérêts à intervalles réguliers. C’est une forme de placement qui offre un revenu fixe.

Pourquoi les obligations en 2024 ?

Deux surprises ont marqué les investisseurs cette année : une économie mondiale plus robuste que prévu et une inflation plus élevée qu’anticipée, conduisant les banques centrales à augmenter les taux d’intérêt plus que prévu. Cependant, avec la baisse de l’inflation et les taux d’intérêt ayant probablement atteint leur pic dans des économies majeures telles que les États-Unis, l’Europe et le Royaume-Uni, les rendements des obligations restent élevés, offrant un bon point de départ pour les investisseurs.

La réduction future des taux d’intérêt par les banques centrales, attendue pour la seconde moitié de l’année prochaine, pourrait stimuler encore davantage les rendements des obligations.

Elles offrent une source de revenu prévisible et peuvent jouer un rôle stabilisateur dans un portefeuille d’investissement, en limitant le risque et en offrant une protection dans des périodes de baisse des marchés boursiers. En somme, elles constituent un pilier pour construire un portefeuille diversifié et résilient.

Comment acheter des obligations ?

Pour acheter des obligations, vous pouvez passer par des courtiers en ligne, des banques, ou des plateformes d’investissement spécialisées. Il est possible d’acheter directement des obligations émises par des gouvernements (obligations d’État) ou des entreprises (obligations corporatives), ou d’investir via des fonds obligataires et des ETF qui regroupent plusieurs obligations, facilitant ainsi la diversification.

Les ETF (trackers)

Les ETF (Exchange-Traded Funds), ou Fonds Négociés en Bourse, sont une option d’investissement de plus en plus populaire, offrant une manière simplifiée et diversifiée d’entrer sur les marchés financiers.

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Imaginez un panier contenant une variété d’actifs financiers, tels que des actions, des obligations, ou d’autres instruments. En achetant un ETF, vous acquérez une part de ce panier, ce qui vous permet de posséder un petit morceau de chaque actif qu’il contient. Cela vous offre l’avantage d’une grande diversification dans votre investissement, en vous exposant à un large éventail de secteurs ou de marchés avec une seule transaction.

Un ETF suit généralement la performance d’un indice boursier spécifique, qui peut être composé de diverses actions ou obligations. Par exemple, les ETF Monde suivent souvent la performance de l’indice MSCI World, un indice qui regroupe plus de 1 500 actions provenant de plus de 23 pays différents, représentant ainsi plus de 85% de la capitalisation boursière mondiale.

Cela rend ces ETF extrêmement diversifiés et intéressants pour les investisseurs cherchant à répartir leurs risques tout en ayant une exposition internationale.

Pourquoi les ETF sont-ils attrayants en 2024 ?

L’attrait majeur des ETF réside dans leur capacité à offrir une exposition diversifiée à de nombreux actifs, ce qui diminue le risque par rapport à l’investissement direct dans des actions individuelles.

Les ETF Monde, par exemple, affichent une performance moyenne impressionnante de 12% par an depuis 2014, ce qui les rend particulièrement attractifs pour les investisseurs à la recherche de croissance à long terme. Cette performance remarquable s’explique par la vaste diversification qu’ils offrent, reflétant une grande partie de la capitalisation boursière mondiale.

De plus, les ETF sont gérés passivement, ce qui signifie qu’ils nécessitent moins d’analyse et de suivi par rapport aux actions individuelles, rendant l’investissement en bourse accessible même pour ceux qui ont peu de connaissances dans le domaine.

Comment investir dans les ETF ?

Investir dans un ETF est aussi simple que d’acheter une action. Vous pouvez le faire via un compte-titres ou un PEA (Plan d’Épargne en Actions). Des courtiers en bourse, comme Trade Republic ou DEGIRO, offrent une large sélection d’ETF, facilitant ainsi l’accès à une gamme variée de fonds pour diversifier votre portefeuille.

L’achat d’un ETF via ces plateformes se fait de manière intuitive, permettant aux investisseurs de tous niveaux d’accéder facilement aux marchés mondiaux.

Les fonds monétaires

Les fonds monétaires en euros s’annoncent comme un placement de choix en 2024, continuant sur la lancée de 2023 où, malgré une volatilité élevée, ils ont offert de bons rendements. Malgré une potentielle baisse des taux (qui peut se faire attendre), les perspectives restent favorables pour l’année à venir.

Qu’est-ce qu’un fond monétaire ?

Les fonds monétaires investissent dans des titres de dettes à court terme tels que les bons du Trésor, les billets de trésorerie et les certificats de dépôt, émis par les États, les établissements financiers et les entreprises.

Ils visent à offrir aux investisseurs un endroit où placer leur liquidité avec un risque limité, tout en générant un rendement au-delà de l’inflation.

Pourquoi les fonds monétaires en 2024 ?

Les fonds monétaires se présentent en 2024 comme une solution attrayante pour placer des liquidités avec un rendement potentiellement élevé et un risque maîtrisé. Ils sont facilement accessibles, sans limite de versement, et peuvent être achetés ou vendus à tout moment sans frais d’entrée ou de sortie. De plus, leur risque reste faible comparé à d’autres types d’investissements (comme les actions ou ETF).

La remontée spectaculaire des rendements des fonds monétaires est principalement due à la politique de hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE), qui a suivi une période prolongée de taux d’intérêt bas, voire négatifs. La rémunération actuelle sur un an glissant varie entre 3 % et 4,5 % pour les meilleurs fonds, une nette amélioration par rapport aux années précédentes.

Il est important de noter que les fonds monétaires génèrent des frais de gestion, qui peuvent varier selon les institutions, allant de 0,1 % à 0,40 %. De plus, bien que présentant un risque limité, ils ne garantissent pas une sécurité totale du capital.

Comment investir dans les fonds monétaires ?

Ils peuvent être placés dans diverses enveloppes fiscales, comme les comptes titres, les plans d’épargne retraite (PER), les unités de compte d’un contrat d’assurance-vie, et même dans certains cas, dans un plan d’épargne en actions (PEA).

Le Bitcoin

Pour les investisseurs ayant une appétence au risque très élevée, le Bitcoin et certaines cryptomonnaies comme l’Ethereum, peuvent susciter un intérêt particulier après le rebond récent des cryptomonnaies. Ce n’est pas un placement comme un autre, puisqu’il a un caractère très spéculatif, mais les cryptomonnaies commencent à devenir de plus en plus populaire.

Qu’est-ce que le Bitcoin ?

Le Bitcoin est la première cryptomonnaie, introduite en 2009 par une personne ou un groupe sous le pseudonyme de Satoshi Nakamoto. C’est une monnaie numérique décentralisée qui fonctionne sans autorité centrale ni banques. Utilisant la technologie blockchain pour sécuriser les transactions et contrôler la création de nouvelles unités, le Bitcoin permet des échanges sécurisés directement entre les utilisateurs.

Pourquoi privilégier le Bitcoin en 2024 ?

Le Bitcoin continue de gagner en popularité et en acceptation parmi les entreprises et les consommateurs, renforçant sa position en tant qu’option d’investissement viable. Malgré les hauts et les bas, le Bitcoin a démontré une capacité remarquable à se récupérer après des baisses de valeur, attirant les investisseurs à la recherche de croissance à long terme.

De plus, l’approbation par l’autorité de régulation américaine (SEC) de fonds ETF basés sur le Bitcoin a simplifié l’investissement dans cette cryptomonnaie, la rendant accessible à un public plus large sans la nécessité de gérer un portefeuille numérique.

En 2024, il y a également le processus de halving du Bitcoin qui réduit périodiquement la récompense pour le minage, diminuant ainsi l’offre de nouveaux Bitcoins et pouvant potentiellement augmenter sa valeur.

Comment investir dans le Bitcoin ?

Commencez par vous familiariser avec le fonctionnement du Bitcoin et de la blockchain. Comprendre les risques et les opportunités est crucial.

Puis inscrivez-vous sur une plateforme d’échange crypto réputée qui permet d’acheter, de vendre et de conserver du Bitcoin. Recherchez des plateformes avec de fortes mesures de sécurité et une bonne réputation comme Coinbase.

Quels sont les placements qui rapportent le plus ?

Il existe plusieurs placements et investissements qui peuvent rapportent beaucoup, mais le plus intéressant reste la bourse sur le long terme avec une performance moyenne de 10% par an, pour les investisseurs ayant une appétence au risque élevée.

Il y a également l’immobilier qui arrive en deuxième position, et les cryptomonnaies pour les investisseurs les plus spéculatifs.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Ouvrir PEA
Lire plus

Comment ouvrir un PEA en 2023 ?

Avant d'ouvrir un PEA, il est pertinent de connaître quelques conseils pratiques. Les raisons d'ouvrir un PEA,...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic