Qu'est-ce qu'un « MOAT » en finance ?
MOAT finance

Qu’est-ce qu’un « MOAT » en finance ?

Le moat est un terme financier popularisé par le célèbre investisseur Warren Buffet. Il correspond à un avantage concurrentiel durable d’une entreprise dans son secteur d’activité. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce terme métaphorique.

Un MOAT : c’est quoi ? 🏰

Le mot « moat » vient de l’anglais « fossé » ou « douve ». Mais alors quel rapport avec la finance allez-vous me dire. C’est très simple. Un moat est un terme utilisé en finance et en investissement pour décrire un avantage concurrentiel qui aide une entreprise à maintenir sa position et à se défendre contre les nouveaux entrants dans son secteur d’activité. Si une entreprise possède un avantage durable sur ses concurrents, on dira qu’elle possède un moat.

Le moat est un critère d’analyse fondamentale utilisé par le célèbre investisseur Warren Buffet. L’oracle d’Ohama a popularisé ce terme auprès de la communauté d’investisseurs en déclarant qu’une entreprise peut être considérée comme l’équivalent d’un château fort, et que la valeur de ce château sera déterminé par la force des douves qui l’entourent.

Si les douves sont suffisamment grandes, aucun ennemi ne pourra pénétrer le château et s’en emparer. En revanche, si les douves sont faibles au point que la fragilité du château est remise en cause, alors les ennemis pourront facilement s’emparer du château et ce qui se trouve à l’intérieur.

En finance, c’est pareil. Une entreprise dont les « douves » sont larges est considérée comme ayant un avantage concurrentiel durable, qui peut lui assurer stabilité et croissance au fil du temps. Cela place une entreprise dans une position commerciale supérieure par rapport à ses concurrents et permet à l’entreprise d’augmenter sa marge bénéficiaire et sa part de marché.

Warren Buffet l’évoquait d’ailleurs à travers ses meilleures citations :

 « La clé de l’investissement ne consiste pas à évaluer l’impact d’un secteur sur la société ou sa croissance, mais à déterminer l’avantage concurrentiel d’une entreprise donnée et, surtout, la durabilité de cet avantage. Les produits ou services qui sont entourés de larges fossés durables sont ceux qui offrent des récompenses aux investisseurs. »

Comment savoir si une entreprise possède un moat ?

Il n’y a pas de méthode infaillible pour déterminer si une entreprise possède un moat, mais il y a quelques signes qui peuvent vous aider à évaluer si une entreprise a une avantage concurrentiel durable. Voici quelques indicateurs à prendre en compte :

  • Historique de rentabilité élevée : Une entreprise qui a généré des marges bénéficiaires élevées sur une période prolongée peut avoir un moat.
  • Part de marché stable ou croissante : Une entreprise qui conserve ou augmente sa part de marché pendant des décennies peut indiquer que les clients sont fidèles et que les nouveaux concurrents peuvent avoir du mal à entrer sur le marché.
  • Barrières à l’entrée : Les barrières à l’entrée peuvent inclure des réglementations, des coûts élevés pour construire une infrastructure similaire, des réseaux d’effets de réseau, etc.
  • Défense contre la concurrence : Une entreprise qui peut faire face à la concurrence grâce à des avantages tels que des marques fortes, des brevets, des économies d’échelle, etc. peut avoir un moat.
  • Le pouvoir de fixation des prix : Les entreprises qui ont un moat ont souvent aussi un grand pouvoir de fixation des prix. Coca-Cola et Apple sont d’excellents exemples de sociétés ayant un pouvoir de fixation des prix.
  • Un rendement du capital fort : Une entreprise qui possède un rendement du capital investi (ROIC) à un niveau élevé et constant pendant une période de temps longue peut avoir un moat.

L’analyse de l’évolution de la marge brute et du ROIC au cours de la dernière décennie peut déjà vous donner une bonne indication afin de savoir si une entreprise possède un MOAT. Lorsque ces deux indicateurs sont robustes et (très) élevés, c’est déjà un bon signe que l’entreprise dispose d’un avantage concurrentiel.

Il est important de noter que le fait qu’une entreprise possède un moat ne garantit pas nécessairement la rentabilité à long terme. Il est important de faire une analyse complète de l’entreprise, de son secteur et de son marché pour évaluer son potentiel de croissance et ses risques.

Les différents types de moat

Il existe plusieurs types de douves, notamment :

  • Les coûts de changement de fournisseur

Les coûts de changement de fournisseur peuvent créer un moat. Cela se produit lorsqu’une entreprise vend un bien ou un service qui devient vital pour son client. Ce dernier va alors payer très cher s’il change de marque ou de produit, ce qui le freine. Mais il y a aussi l’aspect psychologique, lié à l’effort et au temps.

Un exemple d’entreprise ayant des coûts de changement de fournisseur est Salesforce, une entreprise de gestion de la relation client (CRM) qui essaie d’étendre la relation avec ses clients en vendant d’autres services qui apportent une valeur ajoutée (par exemple, la collecte de données et la vente croisée d’autres services). Il est donc encore plus difficile pour leurs clients de passer à un autre système CRM.

Passer de Windows à Apple et vice versa peut également être considéré comme un coût de changement, car il faut un certain temps pour maîtriser le logiciel.

  • La propriété intellectuelle et les barrières réglementaires

Les brevets, les marques et les droits d’auteur peuvent conférer à une entreprise un avantage unique, rendant difficile l’entrée de concurrents sur le marché. Ce sont ce que l’on appelle des actifs incorporels qui procurent un avantage concurrentiel dû à une marque forte, des brevets ou des licences réglementaires.

Cela peut empêcher les concurrents de dupliquer les produits ou permettre à une entreprise de demander un prix supérieur.

Les réglementations gouvernementales peuvent aussi créer des barrières à l’entrée pour les nouvelles entreprises et constituer un fossé pour les entreprises existantes.

  • La popularité de la marque

Une marque forte, connue et respectée, peut constituer une puissante barrière à l’entrée pour les nouveaux concurrents.

Buffett a déclaré un jour qu’il ne connaissait pas la valeur d’une marque avant que Berkshire Hathaway n’achète See’s Candies, une entreprise américaine spécialisée dans les bonbons et confiseries.

« Nous ne connaissions pas le pouvoir d’une bonne marque. Avec le temps, nous avons découvert que nous pouvions augmenter les prix de 10 % et que personne ne s’en souciait. Quand vous aviez 16 ans, vous preniez une boîte de bonbons lors de votre premier rendez-vous avec une fille et vous la donniez soit à ses parents, soit à elle. En Californie, les filles vous giflent quand vous apportez des Russell Stover, et vous embrassent quand vous apportez des See’s. »

Charlie Munger et Warren Buffett essaient de déterminer la force d’un moat basé sur la marque en mesurant si un concurrent peut répliquer ou affaiblir cet avantage concurrentiel durable avec des investissements massifs.

Leur test sur Coca-Cola en est un bon exemple, et Warren Buffet affirma :

« Si vous me donniez 100 milliards de dollars et me disiez de retirer à Coca-Cola son leadership dans le domaine des boissons gazeuses dans le monde, je vous les rendrais en disant que c’est impossible. »

  • Les effets de réseau

Un effet de réseau se produit lorsque le produit ou le service d’une entreprise prend de la valeur à mesure que d’autres personnes l’utilisent. Un moat basé sur les effets de réseau est l’une des douves les plus solides que les entreprises puissent créer, car cette source de douve est très évolutive.

Il y a effet de réseau lorsque la valeur d’un produit ou d’un service augmente à mesure que sa base d’utilisateurs s’étend. Chaque client supplémentaire augmente la valeur du produit ou du service de manière exponentielle.

Pensez à des entreprises comme American Express, Amazon, Mastercard & Visa, et Alphabet. Charlie Munger le disait lui-même :

« Google a une nouvelle douve énorme. En fait, je n’ai probablement jamais vu de moat aussi large. »

  • Les avantages en termes de coûts

Une entreprise capable de produire des biens ou des services plus efficacement que ses concurrents bénéficie d’un avantage en termes de coûts, ce qui crée un fossé.

Les entreprises qui bénéficient d’un avantage structurel en termes de coûts peuvent soit casser les prix de leurs concurrents tout en réalisant des marges similaires, soit facturer les prix du marché tout en réalisant des marges relativement élevées. Ikea et Walmart sont deux entreprises qui bénéficient d’un avantage de coût important.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

Notez cet article !
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
La stagflation
Lire plus

Qu’est-ce que la stagflation ?

La stagflation est une situation économique relativement rare qui combine une hausse du chômage et de l'inflation avec une...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic