Qu'est-ce que le Proof-of-Work ?
Proof-of-Work

Qu’est-ce que le Proof-of-Work ?

La preuve de travail, ou proof-of-work en français, est un concept fondamental de la technologie blockchain. C’est le processus qui est utilisé dans le Bitcoin, anciennement l’Ethereum et d’autres célèbres cryptomonnaies. Voici une définition de la preuve de travail, son fonctionnement et ses avantages et inconvénients.

Proof-of-Work (PoW) : Définition

La preuve de travail, de l’anglais Proof-of-Work (PoW), est une technologie d’ajout de nouveaux blocs de transactions à la blockchain d’une cryptomonnaie. Le travail, dans ce cas, consiste à générer un hash (une longue chaîne de caractères). Celui qui le fait vérifiera le bloc de transaction sur la blockchain et recevra ensuite des récompenses.

Les cryptomonnaies ont commencé par la « preuve de travail », car c’est le mécanisme de consensus utilisé par le bitcoin, la première monnaie virtuelle. Il est assez sûr, mais aussi connu pour être inefficace et avoir une grande empreinte carbone et consommation d’électricité.

Comment fonctionne exactement la preuve de travail ?

Chaque cryptomonnaie fonctionne à partir d’une blockchain, qui est un registre ouvert au public et composé de blocs contenant différentes transactions. Pour les cryptomonnaies de type « proof-of-work », afin qu’un bloc de transactions soit confirmé et qu’une nouvelle pièce de cryptomonnaie soit créée, quelqu’un doit générer un hash prévu qui est égal ou inférieur au hash associé au bloc en question.

Pour ce faire, les mineurs utilisent des appareils capables de générer rapidement des calculs, par exemple un smartphone puissant ou un ordinateur doté d’une carte graphique performante. L’objectif est d’être le premier mineur à obtenir le hachage cible, ce qui permettrait à cette personne de mettre à jour la blockchain et de gagner des récompenses en cryptomonnaies.

Les cryptomonnaies fonctionnent bien avec la preuve de travail car trouver le hachage cible est difficile, mais le vérifier ne prend qu’une seconde. Le processus est suffisamment difficile pour empêcher les gens de manipuler les enregistrements des transactions, mais une fois que quelqu’un a trouvé le hachage cible, n’importe qui peut le vérifier et le visualiser par le biais de la blockchain.

Quelles cryptomonnaies utilisent la Proof-of-Work ?

Le Bitcoin, la première et la plus populaire des cryptomonnaies, utilise la preuve de travail comme mécanisme de consensus, ce qui est la principale raison pour laquelle le Bitcoin a été la plus grande, la plus sûre et la plus stable des cryptomonnaies (mais il est peu efficace en termes d’énergie et de coûts pour les mineurs).

Les autres cryptomonnaies qui utilisent la preuve de travail sont le Litecoin, le Zcash et le Monero. Ethereum, la deuxième plus grande crypto-monnaie après le Bitcoin, a commencé à utiliser le mécanisme de preuve de travail mais a récemment évolué vers le consensus de preuve d’enjeu (Proof-of-Stake) qui a considérablement réduit les coûts énergétiques des transactions du réseau.

Les avantages de la preuve de travail

La preuve de travail est un mécanisme éprouvé pour obtenir un consensus sur la blockchain. Il s’est avéré sûr et résilient face aux attaques, aux escroqueries et aux failles de sécurité, comme en témoigne le succès du bitcoin depuis dix ans.

Le mécanisme de preuve de travail respecte également un haut niveau de sécurité, ce qui signifie que les détenteurs à long terme de pièces bénéficiant de ce consensus auront une confiance accrue dans leur détention, ce qui fera augmenter continuellement le prix de la pièce. Cette méthode fournira également une méthode décentralisée de vérification des transactions, de sorte qu’aucun tiers ne sera en mesure de manipuler ou de geler la transaction.

Cette structure permettra également aux mineurs de gagner des récompenses en cryptomonnaies dans une situation équitable, qui dépendrait du budget investi dans un appareil de minage, des pièces d’ordinateur et une carte graphique.

Les inconvénients de la preuve de travail

L’un des principaux inconvénients du proof-of-work est sa forte consommation d’énergie. Le système nécessite une grande quantité de puissance de calcul, et donc d’électricité, pour résoudre les équations mathématiques du minage. Cette situation a suscité des critiques quant à son impact négatif sur l’environnement.

Un autre problème lié à la preuve de travail est la centralisation du pouvoir de minage. Au fil du temps, il devient de plus en plus difficile pour les mineurs individuels de rivaliser avec des opérations plus importantes qui disposent de plus de ressources ou de ce que nous appelons des « plateformes minières » ou des « fermes minières ». Cela peut conduire à une réduction du nombre de mineurs et potentiellement à une moindre décentralisation du réseau.

Dans l’ensemble, la preuve de travail est un mécanisme de consensus éprouvé pour les réseaux blockchain, dont le succès et la sécurité ont été prouvés. Cependant, il présente des inconvénients en termes de consommation d’énergie et de centralisation du pouvoir. Il reste à voir si d’autres cryptomonnaies proof-of-work passeront à proof-of-stake ou trouveront de nouvelles façons de résoudre ces problèmes à l’avenir.

Quelles sont les différences avec le proof-of-stake ?

La preuve d’enjeu, également appelée Proof-of-Stake, est un autre mécanisme permettant d’atteindre un consensus sur la blockchain. Dans le cas de la preuve d’enjeu, la validation des blocs est déterminée par l’enjeu, ou le montant de la propriété, qu’un utilisateur détient dans la crypto. Cela signifie qu’au lieu de résoudre des équations mathématiques, un utilisateur peut valider des blocs en détenant une certaine quantité de la crypto-monnaie.

Comme la preuve d’enjeu ne nécessite pas autant de puissance de calcul que la preuve de travail, elle est plus évolutive, ce qui signifie que le réseau qui utilise la preuve d’enjeu peut gérer un plus grand nombre de transactions sans retard ni problème qu’un mécanisme de preuve de travail. Non seulement les frais sont moins élevés, mais la consommation d’énergie est également moindre, ce qui rend les crypto-monnaies proof-of-stake plus respectueuses de l’environnement. Le jalonnement de crypto-monnaies est également beaucoup plus facile que le minage, car vous n’avez pas besoin de matériel spécialisé.

La preuve de travail est un moyen plus fiable de garantir la sécurité. L’un des inconvénients de la preuve de travail est que ceux qui possèdent de grandes quantités de crypto-monnaies pourraient exercer trop de pouvoir et être à l’origine de failles de sécurité et de manipulations, ce qui n’est pas un problème avec le modèle de preuve de travail.

Conclusion : le proof-of-work est une bonne technologie ?

Dans l’ensemble, la preuve de travail s’est avérée être un mécanisme sûr et fiable pour obtenir un consensus sur la blockchain. Cependant, elle présente des inconvénients tels qu’une consommation d’énergie élevée et la centralisation du pouvoir de minage.

L’introduction du mécanisme Proof-of-Work a été innovante et est une bonne technologie qui a été le challenger des banques traditionnelles et de leur contrôle centralisé sur votre argent.

La preuve d’enjeu offre des avantages potentiels tels que l’évolutivité et la réduction de la consommation d’énergie, mais elle peut également entraîner des problèmes de centralisation (une fois qu’un utilisateur important a misé un montant assez élevé). Le choix du mécanisme de consensus à utiliser dépend finalement des besoins et des objectifs spécifiques de chaque réseau de crypto-monnaies.

Il est important de noter que le proof-of-work n’est pas nécessairement meilleur ou pire que le proof-of-stake, mais simplement différent. Les deux modèles ont leurs propres avantages et inconvénients, et en fin de compte, cela dépendra des objectifs spécifiques du réseau de crypto-monnaies en question quant au mécanisme qu’ils choisissent de mettre en œuvre.

À mesure que l’industrie de la blockchain continue d’évoluer, de nouvelles technologies peuvent également apparaître comme des alternatives potentielles pour atteindre un consensus sur le réseau. Mais nous savons tous que le consensus proof-of-work a fait ses preuves en tant que mécanisme sécurisé de vérification des transactions sur la blockchain.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans les cryptomonnaies (ou NFT) est très risqué par nature, et peut entraîner une perte totale du capital. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Fiscalité des cryptomonnaies
Lire plus

Fiscalité des cryptomonnaies : Comment être dans la légalité ?

Comme pour les valeurs mobilières telles que les actions, les gains réalisés sur les cryptomonnaies doivent être déclarés à l’administration fiscale française. En cas d’omission, vous encourez de graves sanctions pécuniaires et même des sanctions pénales. Avec l’accroissement des transactions et de la spéculation sur les cryptomonnaies, les autorités fiscales françaises font toujours plus de contrôles fiscaux. Nous vous expliquons tout pour être dans la légalité.
Meilleurs livres pour apprendre les cryptomonnaies
Lire plus

Les 10 meilleurs livres pour apprendre les cryptomonnaies en 2022

L'univers des cryptomonnaies, de la blockchain et de l'analyse financière est très vaste. Il est donc parfois un peu compliqué de s'y retrouver. C'est pourquoi nous vous proposons de découvrir, selon nous, les 10 meilleurs livres pour apprendre les cryptomonnaies. 
Investir NFT
Lire plus

Comment investir dans les NFT en 2022 ?
[Le guide complet]

Les tokens non fongibles, ou NFT, sont des actifs virtuels devenues très tendance depuis plusieurs mois. Ces actifs peuvent s'avérer très spéculatif et générer un gain important. Voici notre guide pour investir sur les NFT.