Les vrais leaders se servent en dernier - Résumé du livre
Résumé Les vrais leaders se servent en dernier

Les vrais leaders se servent en dernier – Résumé du livre

Dans ce livre, vous apprendrez d’où vient le besoin en leadership historiquement. Vous apprendrez aussi quelles sont les conséquences d’un mauvais leadership, et comment il est possible de devenir un bon leader dans le monde d’aujourd’hui. 

La citation préférée de Simon Sinek, l’auteur de ce livre est : « Ce n’est pas le génie au sommet qui donne des directives qui rend les gens géniaux. Ce sont les gens géniaux qui font que l’homme au sommet ressemble à un génie ».

Ce livre est le dernier en date publié par l’auteur. Dans cet ouvrage, il tente d’expliquer pourquoi le monde semble être divisé en deux catégories : les leaders et les suiveurs. Et il explique aussi qu’est-ce qui fait qu’un leader mérite qu’on le suive. 

Trois leçons importantes peuvent être tirées de ce livre :

  • La sécurité est synonyme de progrès
  • La responsabilité signifie qu’il faut réellement se soucier des gens
  • La technologie nous a transformés en accros de la performance

Si vous souhaitez en apprendre plus, alors vous pouvez lire cet article.

 

1) La sécurité est synonyme de progrès, et les leaders doivent assurer la sécurité

Si vous pensez à la dernière fois que vous avez beaucoup progressé sur l’un de vos projets en cours, un projet personnel et secondaire, vous vous rendrez compte qu’à ce moment-là vous n’étiez pas inquiet. En effet, vous ne vous souciez pas de devoir payer des factures ou autre, et vous étiez juste concentré sur la joie que vous aviez de faire cela. 

En effet, l’auteur explique que pour progresser, il faut de la sécurité. Pour pouvoir vous concentrer sur l’un de vos projets, vous aviez besoin de ne pas devoir vous soucier d’autre chose, comme votre argent par exemple. Donc pour progresser dans un domaine secondaire, vous devez posséder une certaine sécurité financière. La sécurité permet de se concentrer suffisamment sur quelque chose pour pouvoir progresser. Il faut que vos besoins de base, vos besoins primitifs soient comblés pour que vous puissiez évoluer. 

L’auteur justifie cela par le fait que le cerveau a tendance à se mettre en mode sécurité par défaut. Et cela vient de notre passé. Parce que nos ancêtres étaient obligés de toujours se concentrer sur la sécurité pour survivre. Ils avaient en effet de quoi se sentir en danger et inquiets, et ils avaient beaucoup de choses à gérer. Aujourd’hui, c’est tout de même un peu différent, car notre sécurité est en grande partie basée sur l’argent. 

Et si nous continuons de réfléchir de manière historique, il est vrai que les réels progrès n’ont vu le jour qu’à partir du moment où les Hommes ont commencé à se déplacer en groupe, divisant ainsi les tâches. Ainsi, pendant que certains chassaient, et que d’autres trouvaient une grotte, certains pouvaient s’adonner au perfectionnement de leur nouvelle lance. 

Vous l’aurez donc compris, pour progresser, il faut trouver une certaine sécurité. Et c’est pour cela que Simon Sinek dit qu’un bon leader se doit de réussir à créer une certaine sécurité autour des personnes qui comptent sur lui. Ainsi, il leur permettra de progresser. C’est quand la peur nous quitte que nous pouvons nous améliorer, et un bon leader se doit de le savoir. 

 

2) La responsabilité implique de s’intéresser réellement aux autres

De grandes responsabilités impliquent que vous ne devez pas penser qu’à vous, mais aussi aux autres. Prenez un chef d’entreprise. S’il ne se soucie pas un minimum de ses employés, ces derniers finiront par être mécontents, et donc ils quitteront l’entreprise au bout d’un certain temps. Le chef d’entreprise se retrouverait donc sans la moindre responsabilité. 

L’auteur essaie donc de nous faire comprendre que lorsque l’on a des responsabilités, il faut savoir s’intéresser aux autres de manière à être un bon leader. Un bon leader se soucie de ceux qu’il dirige. De plus, si les gens dirigés se sentent importants et écoutés, ils auront envie de faire de leur mieux pour aider le leader. S’ils se sentent sous-estimés et oubliés, ils n’auront pas de motivation pour les pousser à se dépasser. 

Bien sûr, l’auteur rappelle qu’il ne faut pas pour autant se sentir obligé de sauver tout le monde, mais il faut en tout cas avoir conscience des répercussions que peut avoir chacune des décisions sur les autres. C’est pour cela que selon lui, l’empathie est l’une des plus grandes qualités que l’on retrouve chez un bon leader. 

Il faut donc faire attention, notamment dans les grandes entreprises, car plus ces dernières grandissent, plus les chefs sont détachés de leurs employés, à cause de tous les échelons de la hiérarchie qui les sépare. Mais il ne faut pas pour autant les oublier. Il faut donc essayer de toujours avoir en tête que des êtres humains pâtissent de toutes les décisions qui sont prises, et il faut les prendre en considération. 

 

3) La technologie nous a rendus accros à la performance

Vous avez sûrement déjà remarqué que nous sommes aujourd’hui dans un monde qui privilégie la performance plus que tout le reste. Vous avez toujours envie de faire mieux que le voisin, d’avoir des choses plus belles etc. C’est surtout le cas dans le monde du travail. Nous voyons ce phénomène par exemple à travers les primes qui sont données quand on atteint un certain nombre de ventes par exemple. Mais à force de voir tous les records être dépassés, nous sommes de moins en moins heureux, car nous avons de moins en moins la possibilité de dépasser ces derniers. 

Et nous avons appris à nous satisfaire avec des substituts. Par exemple, plutôt que de faire du bénévolat dans une association pour se sentir gratifié d’avoir fait une bonne action, nous partageons un statut sur Facebook, ce qui nous apporte la même dose de gratification. 

Alors plutôt que de vous terrer dans des choses qui ne vous rendent pas vraiment heureux, essayez de passer à l’action, et de vous dépasser en faisant des choses qui vous semblent difficiles. Vous verrez tout de suite la différence, et vous serez bien mieux dans votre peau.

Articles similaires...