Qu'est-ce qu'un CDS en finance ?
CDS

Qu’est-ce qu’un CDS en finance ?

Les CDS, ou credit default swaps, sont des outils financiers risqués et spéculatifs. Voici tout ce que vous devez savoir sur les credit default swaps.

Credit Default Swap (CDS) : c’est quoi ?

Un credit default swap, de l’acronyme CDS, est un produit dérivé qui permet à un investisseur de se protéger contre un éventuel risque de crédit. Son mécanisme repose sur le même mécanisme que ceux des contrats d’assurance.

En français, on peut traduire Credit Default Swap par « swap sur défaillance de crédit ».

Ces instruments financiers ont été introduits dans les années 1990. Leur principal objectif est d’aider à gérer l’exposition au risque de crédit des investissements entre plusieurs investisseurs. Un CDS peut permettre aux investisseurs de se couvrir contre la volatilité inattendue du marché et d’autres facteurs de risque.

En général, les CDS sont très utilisés par les investisseurs institutionnels, tels que les fonds spéculatifs ou les banques. Toutefois, les investisseurs particuliers peuvent également investir dans des swaps par le biais d’ETF et d’OPCVM. Il existe une multitude de fonds qui incluent les swaps de défaut de crédit et d’autres dérivés de crédit dans leur panier d’investissements.

Comment fonctionnent les CDS ?

En présence d’un crédit default swap, il y a au minimum deux parties : une qui vend le risque et une autre qui l’achète. Le vendeur vend une protection contre le risque pour un actif sous-jacent, qui peut prendre la forme d’obligations d’entreprises ou d’obligations d’États. En gros, le vendeur est la personne qui va intervenir en cas de défaut de paiement ou faillite.

L’acheteur du CDS va devoir payer au vendeur une prime pour couvrir la possibilité d’un événement imprévu qui affecte la qualité de l’actif sous-jacent. Un CDS couvre des risques tels que les défauts de paiement des prêts hypothécaires, les dépôts de bilan, la restructuration de la dette et la dégradation de la notation d’une obligation.

Par exemple, imaginons qu’un investisseur possède des obligations émises par la France, mais la situation économique française se dégrade. Il craint que la notation faite par les agences de notation des obligations françaises soient revus à la baisse. Il peut échanger ce risque en achetant un CDS à un autre investisseur qui le remboursera si la note des obligations françaises est effectivement dégradée.

En revanche, il faudra qu’il paye l’autre investisseur (ce que l’on appelle la prime) pour cette protection contre le risque et il va conclure également un accord dans le cadre de la transaction. Si un événement survient, le vendeur paiera à l’acheteur du CDS la valeur de l’actif ou du titre, ainsi que tout intérêt qui aurait été payé jusqu’à la date d’échéance des obligations. Les deux parties peuvent donc tirer profit de cette situation.

Le versement de l’indemnité va dépendre de la survenance d’un évènement imprévu, comme dans un contrat d’assurance :

  • Si aucun événement négatif survient, l’acheteur du CDS aura payé la prime pour rien mais il se sera protégé contre le risque éventuel. 
  • Si un événement survient, le vendeur paiera à l’acheteur du CDS la valeur de l’actif ou du titre, ainsi que tout intérêt qui aurait été payé jusqu’à la date d’échéance des obligations.

Les deux parties peuvent donc tirer profit de cette situation. La nature d’un CDS est ce qui le rend semblable à un contrat d’assurance. L’une des parties accepte de payer l’autre en cas d’imprévu. Dans un contrat d’assurance-vie, par exemple, la compagnie d’assurance accepte de verser à vos bénéficiaires un capital décès si vous décédez.

Quelle est l’utilité des CDS ?

Les credit default swaps peuvent être utilisés de plusieurs façons par les investisseurs.

  • La spéculation

Il est possible d’acheter et de vendre des CDS, en essayant de profiter de la différence de prix. Dans ce contexte, il ne s’agit que d’un intérêt spéculatif.

  • La couverture

Un swap sur défaillance de crédit est en soi une forme de couverture. Une banque peut acheter un CDS pour se couvrir contre le risque de défaillance de l’emprunteur. Les compagnies d’assurance, les fonds de pension et d’autres détenteurs de titres peuvent acheter des CDS pour couvrir le risque de crédit.

Les CDS sont donc un indicateur de la perception du risque de non-remboursement par les marchés.

  • L’arbitrage

L’arbitrage consiste généralement à acheter un titre sur un marché et à le vendre sur un autre marché à un prix plus intéressant. Les CDS peuvent être utilisés pour l’arbitrage : un investisseur peut acheter une obligation sur un marché, puis acheter un CDS sur la même entité de référence sur le marché des CDS.

Les avantages des CDS

Les CDS possèdent plusieurs avantages indéniables.

  • Protection contre le risque

Le principal avantage des credit default swap réside dans la protection contre le risque qu’ils offrent aux acheteurs. En acquérant un CDS, l’acheteur transfère le risque au vendeur. L’avantage est que l’acheteur peut continuer investir dans des titres à revenu fixe qui ont un profil de risque plus élevé.

  • Un moyen de spéculer

Le vendeur d’un CDS, quant à lui, peut tirer parti des swaps pour percevoir la prime qui s’applique pendant la durée du contrat, et s’enrichir. Les contrats peuvent être à court terme, d’une durée de quelques mois, ou à long terme, d’une durée de plusieurs années.

Dans ce scénario, le vendeur suppose qu’aucun événement de crédit négatif ne l’obligera à effectuer un paiement à l’acheteur du swap. Si un événement de crédit se produit et que le vendeur doit émettre un paiement, il peut être en mesure de le compenser par les frais qu’il a perçus dans le cadre d’autres swaps.

Les vendeurs peuvent se diversifier et s’isoler du risque en proposant plusieurs contrats de swap à différents acheteurs.

Les inconvénients des CDS

Les CDS sont des outils risqués qu’il faut bien connaître avant d’utiliser.

  • Perte d’argent potentielle

Tout d’abord, l’acheteur d’un CDS peut perdre de l’argent si aucun événement de crédit négatif ne survient. Encore une fois, c’est comme lorsque vous souscrivez un contrat d’assurance… vous ne saurez jamais quand est-ce que surviendra l’évènement assuré, cela repose sur le caractère aléatoire.

  • Un risque pour le vendeur

Le vendeur du CDS prend également un risque car il peut être amené à effectuer les paiements à l’acheteur en cas de défaut de paiement ou d’un autre événement négatif. Là encore, les vendeurs peuvent vendre plusieurs swaps pour répartir ce risque.

En résumé : ce que sont les CDS

Les swaps de défaut de crédit, également appelés CDS, sont des investissements spéculatifs principalement utilisés par les investisseurs professionnels et institutionnels.

Lorsqu’il est utilisé correctement, un CDS peut être un moyen utile de gérer le risque de portefeuille associé aux titres à revenu fixe sous-jacents. Cependant, les swaps sur défaillance de crédit comportent toujours des dangers.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Acheter action Pfizer
Lire plus

Acheter l’action Pfizer en 2022 : intéressant ou pas ?

Pfizer Inc est une société multinationale biotechnologique et pharmaceutique basée aux États-Unis. Grâce à son vaccin COVID-19, Comirnaty, le géant pharmaceutique Pfizer a gagné en notoriété ces dernières années. L'entreprise a réalisé des milliards de dollars de chiffre d'affaires avec ce seul produit, mais de nombreux investisseurs pensent aujourd'hui que cette tendance positive va bientôt prendre fin, car la demande de vaccins contre le coronavirus pourrait diminuer considérablement à partir de l'année prochaine. Dans cet article, nous allons analyser si l'action Pfizer est un bon investissement.
Meilleurs ETF Allemagne
Lire plus

Les 9 meilleurs ETF pour investir en Allemagne

L'Allemagne est l'une des plus grandes économies de la planète, et possède de nombreuses entreprises connues sur la scène internationale. Découvrez notre liste des 9 meilleurs ETF pour investir en Allemagne.
Ratio risk reward bourse
Lire plus

Ratio risk / reward : définition et utilisation

Le ratio risk / reward, ou risque / récompense en français, est un indicateur de risque en trading. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce ratio très utilisé par les traders.