Free Cash Flow (FCF) : définition, calcul, interprétation et exemples
Free cash flow

Free Cash Flow (FCF) : définition, calcul, interprétation et exemples

Connu sous l’acronyme FCF, le free cash flow est un indicateur financier utilisé en bourse pour analyser une entreprise. On vous explique simplement ce qu’est le FCF et son utilité.

Qu’est ce que le Free Cash Flow (FCF) ?

Le Free Cash Flow (FCF), ou flux de trésorerie disponible en français, est un indicateur financier qui mesure la capacité d’une entreprise à générer de l’argent à partir de ses activités opérationnelles, après avoir pris en compte les dépenses et investissements nécessaires pour maintenir et développer son activité, c’est-à-dire après les CAPEX (dépenses d’investissement).

Pour simplifier, le free cash flow représente le cash disponible pour les actionnaires ainsi que les créanciers une fois que tous les coûts opérationnels et d’investissement ont été payés par l’entreprise.

Quel est le rôle du free cash flow ?

Le FCF est avant tout un indicateur important de la qualité financière d’une entreprise. On l’utilise notamment pour évaluer la valeur d’une entreprise, car il mesure la quantité d’argent qui est disponible pour les actionnaires.

Cet indicateur permet également de déterminer si l’entreprise est en mesure d’investir pour assurer le développement et la prospérité de son activité à long terme.

Comment interpréter le FCF ?

Un free cash flow positif nous indique que l’entreprise est capable de réaliser des investissements, de distribuer des dividendes, de réduire son endettement, ou bien d’effectuer des rachats d’actions, ce qui améliore le retour à l’actionnaire.

À l’inverse, un Free Cash flow négatif n’est pas forcément une mauvaise nouvelle pour les investisseurs. En effet, comme on l’a vu précédemment, le FCF prend en compte les investissements effectués par l’entreprise, un Free Cash Flow négatif peut-être donc être la conséquence d’investissements conséquents.

Or, les investissements qui sont effectués par une entreprise ont souvent pour objectif de créer de la croissance pour les prochaines années, ce qui est une bonne chose pour les investisseurs. Par exemple, on observe notamment des FCF négatifs sur les entreprises en forte croissance, comme des start-up.

Pour éviter de mal interpréter un Free cash flow négatif, nous vous invitons à suivre celui-ci sur plusieurs années. C’est comme cela que vous serez capable de détecter si l’entreprise est capable de créer de la richesse pour l’entreprise ou non.

Comment se calcule le flux de trésorerie disponible ?

Le FCF se calcule de la façon suivante :

FCF = Cash flow opérationnel – Dépenses d’investissement (CAPEX)

Néanmoins chez Boursicoteur, nous vous conseillons de prendre en compte le Free cash flow par action qui est une bien meilleure représentation de la création de valeur pour les actionnaires. Cette mesure est utilisée pour déterminer combien de FCF est disponible pour chaque action détenue par les actionnaires.

Un Free-Cash-Flow par action en hausse sur plusieurs années est généralement créateur de valeur pour les actionnaires. 📈

Pour le calculer, il suffit de prendre : Free Cash flow Total / Nombre d’actions en circulation.

Exemple de calcul et d’interprétation du FCF

Pour cela, nous allons prendre l’exemple d’Apple pour mieux illustrer l’utilisation du FCF 🍎

En 2022, Apple a généré un cash flow opérationnel de 122,15 milliards de dollars et a utilisé 10,71 milliard de dollars en dépenses d’investissement. Ainsi, le FCF d’Apple pour l’année 2022 est de 111,44 milliards de dollars ($122,15 milliards – $10,71 milliards).

Maintenant, nous allons calculer, le FCF par action, pour cela, il suffit de prendre notre FCF divisé par le nombre d’actions d’Apple en circulation.

Ainsi, nous avons👇

FCF par action d’Apple : 111,44 milliards de dollars/16,21 milliards d’actions = $6,87

Nous avons donc 6,87$ de free cash flow par action en 2022, pour analyser ceci, il faut maintenant comparer aux années précédentes d’Apple :

2021 : FCF par action → $5,57

2020 : FCF par action → $4,23

2019 : FCF par action → $3,19

2018 : FCF par action → $3,23

2017 : FCF par action → $2,43

Cela nous donne sur les 5 dernières années, une croissance du FCF par action de 23% par année, ce qui est très élevé, c’est un excellent signal pour les actionnaires concernant l’exécution qu’il y a pu avoir chez Apple.

Bien sûr, ce qui doit nous intéresser en tant qu’investisseur, ce sont plutôt les perspectives de FCF par action dans les prochaines années ! Néanmoins, il est toujours intéressant de voir si une entreprise a réussi à créer de la richesse pour ses actionnaires sur les dernières années.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (3 votes)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Greenwashing
Lire plus

Qu’est-ce que le greenwashing ?

Le développement durable et la lutte contre le réchauffement climatique sont désormais inscrits dans les décisions...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic