Qu'est-ce qu'un SPAC (Special Purpose Acquisition Company) ?
spac

Qu’est-ce qu’un SPAC (Special Purpose Acquisition Company) ?

Les SPAC sont très en vogue ces dernières années. Ces sociétés qui sont des « coquilles vides » ont pour but de s’introduire en bourse afin de racheter ou de fusionner avec une société non cotée. Voici tous les éléments à savoir sur ce mode alternatif d’introduction en bourse.

Un SPAC : définition

Un SPAC, de l’anglais « Special Purpose Acquisition Company », est une société sans aucune activité commerciale constituée dans le seul but de lever des fonds dans le cadre d’une introduction en bourse, afin d’acquérir ou de fusionner avec une société existante.

On dit généralement que les SPAC sont des « coquilles vides », puisqu’elles n’ont aucune activité. C’est un moyen alternatif aux introductions en bourse classiques (IPO).

En 2021, il y a eu 613 SPAC qui ont été introduit en bourse, un record. En comparatif, il y en a eu 247 en 2020 et seulement 59 en 2019. L’injection des liquidités sur les marchés par les banques a favorisé l’essor des SPAC.

Comment fonctionne un SPAC ?

De manière générale, les SPACs sont constitués par des investisseurs ayant une expertise dans un secteur d’activité particulier et cherchent à réaliser des transactions dans ce domaine.

Ils vont introduire leur SPAC en bourse alors même que la société n’a aucune activité opérationnelle. Ce n’est pas gênant puisque son but est d’acquérir ou de fusionner avec d’autres sociétés. Elle va lever des fonds en vue de financer une première acquisition dans un secteur d’activité donné.

Ces fonds sont alors placés sur un compte de dépôt jusqu’à la première acquisition, qui sera soumise à l’approbation des investisseurs. Cette première acquisition doit intervenir dans un certain délai, en général 24 mois.

Si aucune acquisition n’est fait par le SPAC, il est mis en liquidation et les investisseurs récupèrent leur mise.

Pourquoi utiliser un SPAC ?

Le SPAC séduit les investisseurs car il permet de réaliser des opérations sur des sociétés non cotées, tout en bénéficiant des garanties de la bourse et de sa liquidité. Ainsi, il permet à une société non cotée de devenir cotée en bourse.

De plus, utiliser un SPAC permet d’agir rapidement. La société dispose d’importantes réserves de liquidités, et lorsqu’elle s’introduit en Bourse, elle peut saisir des opportunités plus rapidement que s’il fallait réaliser une levée de fonds classique.

SPAC fonctionnement

Les avantages des SPAC

Les SPAC disposent de nombreux avantages, d’où leur utilisation en forte croissance ces dernières années.

  • La rapidité

Les SPAC permettent de réduire fortement le temps d’introduction en bourse.

Le processus d’introduction en bourse par l’intermédiaire d’un SPAC peut prendre seulement quelques mois, alors qu’un processus classique d’introduction en bourse peut prendre de six mois à plus d’un an.

  • Une gestion par des professionnels du secteur

En général, les SPAC sont gérés par des professionnels du secteur et des dirigeants d’entreprise expérimentés. Ils n’acquièrent donc que des entreprises au fort potentiel, et ont une excellente visibilité sur le marché.

Investir dans des SPAC, c’est donc faire confiance à des professionnels du secteur pour dénicher la pépite de demain.

Les inconvénients des SPAC

Les SPAC possèdent aussi des inconvénients qu’il est notable de souligner.

  • Le manque de transparence

Un investisseur qui participe à une introduction en bourse d’un SPAC peut être confronté au manque de transparence des dirigeants du SPAC. En effet, ils peuvent ne pas transmettre toutes les informations à propos de la société qu’ils veulent acquérir mais aussi rester flou sur le prix de la société qu’ils veulent racheter. Ainsi, l’investissement peut être exagéré voir frauduleux dans le pire des cas.

  • Une rentabilité qui n’est pas garantie

Investir dans un SPAC, c’est un peu pour le meilleur comme pour le pire. Certaines acquisitions de SPAC vont très bien se dérouler et performer, mais d’autres peuvent être plus chaotiques. On ne peut pas prévoir si cela va marcher ou pas.

C’est pour cela que le risque de perte en capital est élevé, comme sur d’autres instruments financiers comme les actions.

  • Une réglementation qui se renforce

Malgré leur démocratisation ces dernières années, les SPAC font face une réglementation toujours plus stricte. Ce mode alternatif d’introduction en bourse tend à se généraliser et les autorités de régulation les surveillent de près.

L’autorité de régulation américaine, la SEC (Security and Exchange Commission), a émis en 2021 de nouvelles réglementations comptables à leur égard.

En résumé : ce qu’est un SPAC

Un SPAC (Special Purpose Acquisition Company) est une société sans activité dont le but est de s’introduire en bourse pour racheter une société non cotée. Ainsi, cela lui permettra d’être introduite en bourse sans passer par la lourdeur administrative d’une introduction en bourse traditionnelle (IPO).

Malgré ses nombreux avantages, investir dans un SPAC peut s’avérer risqué et il faut être conscient des risques encourus.

Articles similaires...
Inflation
Lire plus

Qu’est-ce que l’inflation ?

L'inflation correspond à une situation d'augmentation globale et permanente des prix des produits et services. Une telle situation se traduit par une diminution du pouvoir d'achat de la monnaie. Autrement dit, avec un même montant d'argent, on achète moins de choses qu'auparavant. Que veut dire inflation et quelles en sont les causes ? Comment calcule-t-on l'inflation ?
Pea
Lire plus

Ouvrir un PEA en 2022 : Avantages, fiscalité, fonctionnement…

Environ 6,3 millions de PEA ont été recensés par la Banque de France en 2019 avec un encours moyen de 15 000€ par PEA. Ce produit d’épargne qui demeure incontournable lorsque l’on souhaite investir en bourse, attire principalement les investisseurs pour son enveloppe fiscale avantageuse mais aussi son accessibilité.