Qu'est-ce qu'une option en bourse ?
Option bourse

Qu’est-ce qu’une option en bourse ?

L’option en bourse est un contrat financier qui permet d’acheter ou de vendre un actif au choix. Définition, type d’options, voici tout ce que vous devez savoir.

Une option : c’est quoi ?

Une option en bourse est un contrat financier dont la valeur repose sur un actif sous-jacent (action, obligation, indice boursier, matières premières..). Les options sont des produits dérivés.

Contrairement aux contrats financiers à terme (futures ou forwards) où l’acheteur est obligé d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent, dans un contrat d’option le mécanisme est sensiblement différent : l’acheteur a la possibilité d’exercer ou non son option d’achat ou son option de vente de l’actif sous-jacent, selon le contrat qu’il détient.

En revanche, l’option possède des similitudes dans le sens où le contrat d’option possède une date d’échéance, et le prix de l’actif est également déterminé à l’avance.

Il existe les options à l’américaine qui permettent au titulaire de l’option d’exercer son option avant la date d’échéance fixée dans le contrat, et les options à l’européenne qui permettent d’exercer l’option uniquement à la date d’échéance.

Les options à l’européenne paraissent donc moins avantageuses car les titulaires de l’option n’ont pas le choix de lever ou non l’option avant l’échéance et ainsi de profiter du meilleur moment en prenant en compte le prix de l’actif sous-jacent.

L’exercice de l’option signifie le droit d’acheter ou de vendre l’actif sous-jacent.

Il existe aussi des options avec un mécanisme « simplifiées » que l’on appelle les options binaires.

Comment fonctionne une option en bourse ?

Les options sont des instruments financiers impliquant un vendeur et un acheteur. L’acheteur paye une prime pour avoir l’option d’acheter ou pas le contrat.

On est donc en présence de deux parties au contrat :
le titulaire de l’option : il dispose du droit de lever ou non l’option
l’autre partie : il n’a pas d’option, il doit nécessaire répondre à la demande de celui qui peut lever l’option ou pas. Il a l’obligation de fournir sa prestation.

Il existe deux types d’options : les options d’achat (call) et les options de vente (put).

  • Les options d’achat : les call

Le contrat d’option d’achat confère au titulaire de l’option le droit d’exercer l’achat du sous-jacent ou non. Le titulaire de l’option est appelé l’acheteur du call.

L’autre partie au contrat, le promettant, s’engage quant à lui à vendre l’actif sous-jacent à une date déterminée pour un prix fixé dans le contrat appelé le prix d’exercice. Que le prix augmente ou baisse, c’est le prix fixé dans le contrat qui prévaut.

En contrepartie de cette option, l’acheteur du call doit payer une prime que l’on appelle le premium. C’est une sorte d’indemnité qui bénéficie au vendeur si jamais l’acheteur se rétracte. Mais même s’il ne se rétracte pas, le vendeur percevra ce prix.

Exemple de call : On est le 1er juillet, et deux parties se mettent d’accord pour une option d’achat sur 1000 barils de pétrole au prix de 80$ le baril, soit un prix d’exercice de 80 000$. L’échéance est fixée au 15 décembre.

Le titulaire de l’option doit payer au vendeur un premium de 1 000$.

Au 15 décembre, 2 hypothèses :

Si le prix du baril de pétrole est passé à 90$, le titulaire de l’option aura intérêt à exercer son droit d’achat car il doit payer 80 000$ pour les 1000 barils qui valent aujourd’hui 90 000$. Mais il peut aussi revendre l’actif sous-jacent au prix de 90 000$ pour gagner un bénéfice de 10 000$ (moins les 1000$ payés du premium donc 9000$ en réalité).

Si le prix du baril de pétrole est passé à 70$, le titulaire de l’option n’a aucun intérêt à acheter les barils de pétrole puisque le prix a baissé. Il perd seulement le premium, le prix qu’il a versé initialement au vendeur pour pouvoir exercer son option d’achat.

Vous l’aurez compris, pour que ce soit intéressant pour l’acheteur, il faut que le prix de l’actif sous-jacent augmente dans le temps. Ainsi il sera gagnant, sinon il sera perdant.

  • Les options de vente : les put

Le contrat d’option d’achat confère au titulaire de l’option le droit d’exercer la vente de l’actif sous-jacent ou non. Le titulaire de l’option est appelé l’acheteur du put.

L’autre partie au contrat, le promettant, s’engage quant à lui à acheter l’actif sous-jacent à une date déterminée pour un prix fixé dans le contrat appelé le prix d’exercice. Comme pour un call, il y aura un prix à verser au promettant en échange de l’option que l’on appelle le premium.

Exemple de put : On est le 10 août, et deux parties se mettent d’accord pour une option d’achat sur 1000 barils de pétrole au prix de 70$ le baril, soit un prix d’exercice de 70 000$. L’échéance est fixée au 15 novembre.

Le titulaire de l’option doit payer à l’acheteur un premium de 800$.

Au 15 novembre, 2 hypothèses :

Si le prix du baril de pétrole est passé à 80$, le titulaire de l’option n’aura aucun intérêt à exercer son droit de vente car il devrait vendre 70 000$ les 1000 barils qui valent aujourd’hui 80 000$. Il perd seulement la valeur du premium, le prix qu’il a versé initialement au vendeur pour pouvoir exercer son option d’achat, soit 800$.

Si le prix du baril de pétrole est passé à 60$, dans ce cas le titulaire de l’option a intérêt à vendre les barils de pétrole puisque le prix a baissé. Il a la possibilité de revendre au prix initial de 70 000$, il va donc réaliser un bénéfice de 10 000$ (moins les 800$ payés du premium donc 9200$ en réalité).

On est dans l’hypothèse totalement inverse du call. Il faut que le prix baisse pour que ce soit avantageux pour le titulaire de l’option.

Option bourse fonctionnement

Les avantages des options

Que les cours baissent ou montent, grâce aux options il y a la possibilité de gagner de l’argent en bourse.

Les options permettent aussi, en plus de l’aspect purement lucratif, de se couvrir contre les risques de fluctuations des marchés.

Les inconvénients des options

Les options ne sont pas disponibles pour les investisseurs particuliers. Ces derniers ont seulement accès à un autre type d’instrument financier que l’on appelle les warrants. Ce sont des valeurs mobilières qui sont émis par paquet, et non pas à l’unité.

On peut être en présence d’un contrat d’option d’achat (call warrant), ou d’un contrat d’option de vente (put warrant). C’est un produit disponible pour les investisseurs particuliers désireux de se couvrir contre les fluctuations des marchés en utilisant un produit dérivé.

Les options présentent aussi un risque total de perte en capital, surtout lorsqu’il y a des effets de leviers qui peuvent accentuer les pertes. Elles sont donc réservées aux investisseurs professionnels et institutionnels.

En résumé : ce qu’est une option en bourse

Une option est un contrat financier qui confère à son titulaire le droit d’exercer une option de vente ou une option d’achat, en échange du paiement d’une prime que l’on appelle premium.

C’est un produit dérivé intéressant pour spéculer mais aussi se prémunir contre les risques inhérents aux marchés financiers.

Articles similaires...
Compte-titres bourse
Lire plus

Ouvrir un compte-titres en 2022 : Avantages, fiscalité, fonctionnement…

Le compte-titres est le compte indispensable pour pouvoir investir dans le monde entier. Très prisé des investisseurs particuliers comme des investisseurs professionnels, le compte-titres ordinaire est le support d’investissement le plus souple pour investir en Bourse sur une multitude d’instruments financiers : actions, obligations, matières premières, ETFs, produits dérivés...
Assurance vie
Lire plus

Ouvrir une assurance vie en 2022 : Avantages, fiscalité, fonctionnement…

L’assurance-vie est un placement très apprécié des Français puisqu’elle permet de répondre à différents besoins : préparer sa retraite, investir en bourse, ou encore se constituer une épargne à moyen ou long terme. Vous l’aurez compris, l’assurance-vie est considérée à juste titre comme le “couteau suisse” du patrimoine. Elle présente également de nombreux avantages notamment d’un point de vue fiscal qu’il est utile de connaître. Voici tous les éléments à connaître sur l’assurance-vie.