Comment investir dans un parking en 2022 ? [Le guide complet]
Investir parking

Comment investir dans un parking en 2022 ?
[Le guide complet]

Investir dans un parking peut paraître atypique mais c’est un excellent moyen de diversifier ses investissements en profitant d’un bon rendement. Voici tout ce que vous devez savoir sur l’investissement dans les parkings, et plus précisément les places de parking.

Pourquoi investir dans un parking ?

Acheter une place de parking vous permet d’investir dans l’immobilier à un coût réduit. Bien que les parkings n’aient pas échappé à la hausse des prix de l’immobilier ces dernières années, une place de parking reste toujours plus accessible que l’immobilier traditionnel. 

Vous souhaitez diversifier votre patrimoine et vous débarrasser des contraintes de l’immobilier classique ? Vous êtes sur le bon article ! 

Combien coûte une place de parking ?

Les prix d’acquisition d’une place de parking sont très diversifiés et influencés par divers paramètres, il est donc difficile d’obtenir une moyenne. 

Il est certain que le prix diffère selon la région d’investissement. À Paris, le prix d’une place de parking peut aller jusqu’aux alentours de 50 000€ dans les quartiers les plus bourgeois. 

Comptez entre 15 000€ et 25 000€ dans des grandes villes comme Lyon ou Marseille et moitié prix dans des régions comme la Normandie.

Notez que les caractéristiques du parking auront également un impact sur le prix d’acquisition. S’il s’agit d’un box fermé par exemple, le parking offre au locataire plus d’avantages comme le rangement de ses affaires personnelles par exemple, et sera ainsi plus cher qu’un parking à l’air libre.

Quel est le rendement d’une place de parking ?

C’est la question que vous vous posez tous : est-ce rentable d’investir dans une place de parking ? Et quel rendement peut-on espérer ? Vous êtes rentables lorsque votre investissement vous rapporte plus que les moyens dépensés pour l’obtenir. 

Le rendement d’un parking dépend donc du prix d’achat, du montant du loyer, et de tous les frais afférents à cette acquisition.  

De manière générale, investir dans un parking s’avère rentable et sécurisé puisque les charges et les dépenses d’entretien sont peu élevées. Pour évaluer la rentabilité de votre investissement, vous devez prendre en compte les frais suivants : taxe foncière, frais du notaire, et montant de l’impôt sur le revenu dû en raison des loyers encaissés.

La location de votre place de parking peut vous apporter une rentabilité assez importante : aux alentours de 5% à 6% et jusqu’à 10% brut, de quoi réaliser un investissement atypique à rentabilité élevée. 

Pour obtenir des tels résultats, il faut savoir bien choisir sa place de parking ! 

Quelques conseils pour attirer les locataires et ainsi obtenir un bon rendement : 

Plus il est difficile de se garer, plus la demande de places de parking privées est forte. Privilégiez donc des zones à forte densité de circulation où se garer est source de grandes difficultés. C’est très souvent dans les centres-villes que se pose la problématique du stationnement. Vérifiez également qu’il n’y a pas de projets en cours sur des parkings publics par exemple et tout ce qui facilite le déplacement des citoyens pour éviter la concurrence (tramway, pistes cyclables etc). 

Le locataire sera attiré par la sécurité du parking pour éviter tout vandalisme, dégradation, ou vol sur son véhicule (caméra, bon éclairage du parking, digicode, badge, surveillance).

Si la place de parking se situe dans un souterrain, privilégiez le premier sous-sol et une place qui se situe à proximité de la sortie, d’un ascenseur, et qui permet de se garer sans besoin de faire de grandes manœuvres. 

La place de parking en elle-même doit être adaptée autant que possible aux véhicules modernes qui peuvent être imposants pour obtenir le plus de demandes possibles ! Vérifiez la hauteur des plafonds du parking, la largeur des rampes d’accès et le gabarit de la place de parking visée(environ 3 mètres de large et 5 mètres de long de préférence). 

Les règles de l’investissement dans une place de parking

Les conditions de location d’une place de parking sont plus souples qu’en immobilier résidentiel. Un autre atout intéressant pour ce type d’investissement.

  • Les conditions de location

La location de la place de parking peut résulter d’un accord verbal mais l’établissement d’un contrat écrit est recommandé pour éviter tout conflit postérieur. 

Vous pouvez librement négocier le loyer et préciser dans le contrat de bail son montant et les conditions de sa révision. Il est conseillé d’indiquer la durée de la location dans le contrat. Si rien n’est prévu, la durée est indéterminée et vous pouvez y mettre fin à tout moment sans devoir justifier votre décision. 

Chaque précision mentionnée dans le contrat de bail vous permettra d’éviter des contestations de la part de votre futur locataire. 

Sachez que si votre place de parking est louée comme une annexe ou accessoire d’un logement (nu ou meublé), alors la location est soumise aux règles applicables au bail du logement. Dans ce cas, la durée du bail, l’augmentation du loyer, la sous-location et l’extinction du bail sont encadrés par des règles précises qu’il vous faudra consulter. 

  • La fiscalité

À l’acquisition, un acte authentique doit être dressé comme pour tout bien immobilier qui change de propriétaire. Une intervention du notaire et le paiement de droits de mutation (frais de notaire) par l’acquéreur sont donc à prévoir. Ces frais varient en fonction du prix de vente. 

Les loyers que vous percevrez seront taxés à l’impôt sur les revenus. Si la location n’est pas assortie de services ou prestations comme le lavage, l’entretien, la distribution d’essence par exemple, vos recettes sont imposées dans la catégorie des revenus fonciers. Dans le cas contraire, elles sont imposées dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux. 

En tant que propriétaire, vous serez soumis à la taxe foncière. 

Si vous souhaitez vendre votre place de parking et que vous réalisez une plus-value vous serez imposé au titre du régime de la plus-value immobilière des particuliers. Sachez que vous pouvez éviter cette taxation si le prix de vente n’excède pas 15 000 euros.

Notez également que la location d’une place de parking est soumise à la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA). Une exonération est possible lorsque le bailleur perçoit, un loyer hors TVA qui ne dépasse pas 33 200€ pendant l’année.

Comment investir dans les places de parking ?

  • Les moyens d’investir : achat d’une place sur leboncoin par exemple

L’acquisition d’une place de parking demande une mise de départ peu élevée. Toutefois, le montant peut s’alourdir si vous passez par un intermédiaire.

Vous pouvez ainsi vous tourner vers des annonces de particuliers. Consultez par exemple les sites suivants : leboncoin.fr, seloger.com, bienici.com, monsieurparking.com. 

Méfiez-vous des annonces qui proposent un prix anormalement bas pour une place de parking. Se cache souvent derrière ces offres, un montant des charges de copropriété très élevé. Leur montant doit se situer aux alentours de 15 à 20€ par mois.

Nous vous conseillons de demander au vendeur les derniers appels de charges afin de vérifier par vous-même la crédibilité de la vente et la rentabilité de votre investissement. Bien évidemment, le propriétaire ou l’agent immobilier n’abordera pas le sujet avec vous, alors n’hésitez pas à leur poser toutes les questions qui vous traversent l’esprit pour avoir le plus de transparence possible sur l‘opération d’acquisition et éviter les mauvaises surprises.

  • Les meilleures villes où investir dans un parking

Dans quelle ville faut-il investir ? C’est la première question que l’on se pose.

Ces trois dernières années, Strasbourg et Saint Etienne apparaissent en haut du classement des meilleures villes où investir dans une place de parking publié par seloger.com. Viennent en suivant, Grenoble, Nîmes, ou encore Montpellier, où la rentabilité semble aussi intéressante. 

Ces données sont simplement indicatives et peuvent parfois être décevantes. Nous vous conseillons ainsi d’établir vous-même votre zone de recherche tout en suivant les conseils énoncés dans notre rubrique « quel est le rendement d’une place de parking ? » ci-dessus.

Les avantages d’investir dans un parking

Investir dans un parking présente de nombreux avantages : 

L’acquisition d’une place de parking demande un budget raisonnable et vous permet de diversifier vos placements. 

À condition de bien choisir sa place de parking, vous pourrez obtenir un rendement plus important qu’en investissant dans l’immobilier classique. N’oubliez pas qu’il est très difficile de se garer dans certaines zones géographiques et qu’une place de parking privative attire les automobilistes pour plus de tranquillité. La sécurité de l’emplacement et notamment une surveillance par caméra sera l’une des principales caractéristiques recherchées par le locataire. 

La location de votre place de parking se fera dans des conditions plus souples que la location d’un logement. Vous établissez librement le contrat de bail avec votre locataire et n’avez aucun plafonnement des loyers par exemple. 

Vous pourrez assurer une gestion de votre parking facilement seul, sans besoin de faire appel à un professionnel. Contrairement à l’immobilier classique, le coût des travaux et de l’entretien du parking seront limités. 

Vous avez la fibre environnementale et souhaitez participer au développement des solutions alternatives aux moteurs thermiques : tournez-vous vers les parkings électriques, également appelés « E-parking ». Le marché de l’automobile électrique séduit de plus en plus de français et présente les mêmes besoins de stationnement pour les automobilistes. En investissant dans un parking électrique, vous permettez aux routiers de pouvoir recharger leurs véhicules et réalisez un investissement qui contribue à la lutte contre le réchauffement climatique.

L’investissement est certes plus important que pour une place de parking classique mais la rentabilité sera en contrepartie elle aussi importante.

Les risques d’investir dans un parking

Il existe aussi des risques à investir dans les places de parking qu’il convient de mentionner.

Tout d’abord, comme évoqué précédemment, il faut savoir que les places de parking sont soumises aux différentes taxes dont la taxe foncière. Ces taxes peuvent diminuer la rentabilité de l’investissement, en plus des impôts à payer sur ses plus-values réalisées.

De plus, les places de parking sont soumises à une réglementation de plus en plus stricte. L’État vote des lois chaque année concernant les infrastructures ou l’immobilier, dont les parkings ou les garages. Ces lois peuvent être d’ordre fiscales mais aussi concerner les politiques de développement durable. Les parkings sont aussi soumis aux projets d’aménagement urbain.

Lors des dégradations des situations économiques, l’État a tendance à augmenter les impôts concernant les places de parking. La taxe foncière est notamment à la hausse ces dernières années, ce qui peut impacter négativement le rendement des places de parking.

En résumé : l’investissement dans un parking est-il intéressant ?

Pour diversifier son patrimoine à un coût raisonnable, l’acquisition d’une place de parking est une bonne option.

Moins contraignante au niveau de la gestion, procurant des revenus réguliers une fois louée et potentiellement plus rentable que l’immobilier traditionnel, la place de parking a de quoi séduire. Le tout est de choisir convenablement son parking. 

Notre conseil pour réaliser le meilleur investissement possible dans une place de parking : définissez votre budget, vos objectifs, ne vous précipitez pas et prenez votre temps pour saisir la bonne opportunité !

Si les investissements atypiques vous intéressent, vous pouvez également songer à investir dans le vin.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans les biens divers (montres, sacs de luxe, bijoux, etc.) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...