Le marché obligataire : tout ce que vous devez savoir
Marché obligataire

Le marché obligataire : tout ce que vous devez savoir

Représentant un poids colossal dans la finance mondiale, le marché obligataire regroupe des émetteurs d’obligations et des investisseurs. Il est essentiel pour le développement des entreprises, banques et et des États. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le marché obligataire.

Le marché des obligations : c’est quoi ?

Le marché obligataire, également appelé marché des obligations ou marché de la dette, est un marché financier dans lequel les investisseurs achètent et vendent des titres financiers que l’on appelle des obligations. Les obligations sont des titres de dette (ou titres de créance) émis par des États, des entreprises privées ou d’autres entités pour emprunter de l’argent sur le marché en levant de la dette.

Le marché obligataire, comme la plupart des autres marchés, est régulé par l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Ce marché fonctionne comme un lieu d’échange d’obligations entre des investisseurs et des émetteurs. Les investisseurs, qui peuvent être des institutions financières, des fonds d’investissement, des entreprises ou des particuliers, peuvent acheter des obligations.

Les États émettent généralement des obligations afin de lever des capitaux pour rembourser des dettes ou financer leurs dépenses de services publics (écoles, santé, infrastructures routières…).

Les entreprises émettent quant à elles des obligations pour avoir les capitaux nécessaires au maintien ou à la croissance de leurs activités, à investir dans l’innovation de leurs produits ou à l’ouverture de nouveaux sites industriels par exemple.

De nombreux acteurs sont présents sur le marché obligataire :

  • Des émetteurs
  • Des teneurs de marchés
  • Des investisseurs particuliers, professionnels et institutionnels
  • Des agences de notation
  • Des autorités de régulation comme l’AMF par exemple

À quoi sert le marché obligataire ?

Le marché obligataire a une réelle utilité dans l’économie :

  • Le marché obligataire permet aux entreprises, sociétés privées, banques et États de financer des projets et de compléter leur trésorerie en levant des fonds auprès d’investisseurs particuliers et professionnels.
  • Le marché obligataire est en quelque sorte un indicateur économique. Les fluctuations des taux d’intérêt peuvent refléter les attentes du marché concernant l’inflation, la croissance économique et les politiques monétaires. Ce marché est donc très observé et suivi par les économistes et les analyses pour évaluer la santé économique du pays.
  • D’un point de vue investisseur, le marché obligataire permet également de recevoir des intérêts régulièrement grâce aux coupons et de diversifier ses investissements tout en réduisant les risques.

Le marché obligataire contribue au bon fonctionnement de l’économie et des marchés financiers et joue un rôle crucial dans le financement qu’obtiennent les entreprises, sociétés privées, banques et États.

Quelles sont les deux composantes du marché obligataire ?

Le marché obligataire est divisé en deux parties : le marché primaire et le marché secondaire.

  • Le marché obligataire primaire

Le marché obligataire primaire est une composante du marché obligataire où de nouvelles obligations sont émises et vendues par des émetteurs qui peuvent être des entreprises privées, des États, des banques, etc.. C’est le marché qui donne lieu à la création de nouveaux titres de dette. C’est un peu l’équivalent du marché du neuf en automobile. 😃

Les transactions sur ce marché se font de gré à gré, c’est-à-dire directement entre les émetteurs des obligations et les acheteurs des obligations. Les obligations émises sont réservées aux investisseurs professionnels à un prix très souvent avantageux puisqu’elles n’ont pas encore été soumises à l’offre et à la demande du marché.

Le prix d’émission des obligations sur le marché primaire est souvent déterminé par plusieurs facteurs, dont le risque de crédit de l’émetteur, qui est évalué par des agences de notation, et le taux d’intérêt courant sur le marché

  • Le marché obligataire secondaire

Le marché obligataire secondaire est l’autre composante du marché obligataire où les obligations déjà émises sur le marché primaire sont achetées et vendues. C’est dans ce marché que les investisseurs (particuliers, professionnels ou institutionnels) achètent et vendent des obligations après leur émission initiale. C’est l’équivalent du marché de l’occasion en automobile. 😃

Contrairement au prix d’émission fixé sur le marché primaire, le prix sur le marché secondaire est déterminé par l’offre et la demande des investisseurs. L’autre aspect clé du marché obligataire secondaire est qu’il fournit la liquidité aux investisseurs. Cela signifie qu’il facilite l’achat et la vente d’obligations, ce qui permet aux investisseurs d’entrer et de sortir de leurs positions plus facilement

Comment fonctionne le marché obligataire ?

Le fonctionnement du marché obligataire implique de nombreux acteurs, de transactions et de mécanismes.

Voici une brève explication des principales étapes du fonctionnement du marché obligataire :

1. L’émission des obligations

Dans un premier temps, les émetteurs des obligations qui peuvent être des États, des entreprises ou des banques par exemple émettent des obligations sur le marché primaire.

Lorsqu’ils émettent des obligations, ils doivent déterminent le montant d’argent qu’ils souhaitent emprunter, la durée de vie de l’obligation, le taux d’intérêt de l’obligation ainsi que les modalités de remboursement.

2. La souscription

Les investisseurs professionnels qui souhaitent acheter des obligations soumettent des offres via des institutions financières ou des courtiers. Une fois l’offre acceptée, les obligations sont émises pour la première fois sur le marché.

3. La négociation sur le marché secondaire

Après l’émission initiale, les obligations peuvent être achetées et vendues sur le marché secondaire par tous les investisseurs. Les investisseurs peuvent négocier les obligations entre eux et comme bon leur semble.

Le prix des obligations sur le marché secondaire dépend de l’offre et de la demande, des taux d’intérêt, du marché et de la réputation de l’émetteur.

4. Les remboursements

Lorsque les investisseurs achètent des obligations, ils reçoivent des intérêts ou coupons régulièrement. Ces intérêts sont en quelque sorte des revenus passifs pour les investisseurs et à l’échéance de l’obligation, l’émetteur rembourse le montant emprunté.

Comme vous pouvez le constater, le fonctionnement du marché obligataire est plutôt simple à comprendre.

Quels sont les avantages et les inconvénients du marché obligataire ?

La plupart des gérants de portefeuille et des experts financiers recommandent d’avoir une part de son portefeuille allouée au marché obligataire, dans un souci de répartition des risques. Les obligations sont moins volatiles que les actions, bien qu’elles offrent aussi des rendements plus faibles. Et elles comportent également des risques, comme le risque de taux ou le risque de crédit.

Par conséquent, détenir trop d’obligations peut anéantir vos performances, mais ne pas en détenir peut aussi rendre votre portefeuille plus volatil. C’est un jeu d’équilibriste, et c’est de faire une bonne allocation de portefeuille en fonction de votre tolérance au risque.

Comme pour tout dans la vie, le marché obligataire possède des avantages et des inconvénients :

  • Avantages

  • L’un des plus gros marchés au monde, avec une bonne liquidité
  • Les obligations sont moins risquées et volatiles que les actions
  • Large choix d’obligations adaptées à tout type de profil investisseur
  • Le créancier d’une obligation est prioritaire par rapport à l’actionnaire en cas de faillite
  • Inconvénients

  • Le rendement du marché obligataire est généralement inférieur au rendement du marché des actions
  • L’achat d’obligations est moins accessible que l’achat d’actions pour les investisseurs particuliers
  • Il existe toujours le risque de crédit ainsi que le risque de taux

FAQ sur le marché obligataire

Le marché obligataire est un marché où sont échangées les obligations. Les obligations sont des titres de dette qu’une entreprise ou un État émet sur le marché pour se financier.
Oui. Bien que les obligations aient un risque plus faible que les actions, le risque de perte en capital est toujours présent comme pour n’importe quel produit financier.
Les obligations sont des instruments financiers intéressants dans une optique de diversification de son portefeuille boursier. Les investisseurs ayant une appétence au risque élevée auront tendance à préférer les obligations à haut rendement, tandis que les investisseurs ayant une faible appétence au risque préféreront les obligations d’États développés.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

1/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
La déflation
Lire plus

Qu’est-ce que la déflation ?

Le terme déflation est souvent employé mais il est parfois difficile de savoir à quoi cela correspond. Voici tout ce que...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic