Qu'est-ce que le DCA en bourse ?
DCA bourse

Qu’est-ce que le DCA en bourse ?

Très fréquemment présenté aux nouveaux investisseurs comme une solution miracle, la stratégie d’investissement DCA en bourse offre la possibilité de concilier facilité, rendement et réduction des risques. Cependant, comme toute stratégie, elle a ses limites.

Le DCA est une technique d’investissement simple, mais le respect de quelques règles, souvent méconnues, permettent parfois d’éviter des déconvenues. Découvrons dans cet article, les principales erreurs à éviter lorsqu’on adopte cette stratégie d’investissement. Mais avant de parler des inconvénients, faisons le point sur cette méthode d’investissement.

Le DCA : ça veut dire quoi ?

L’investissement programmé est une stratégie qui consiste à investir un même montant sur un même actif, et ceci quelle que soit la situation du marché.

Cette méthode est appelée DCA par les anglo-saxons et signifie « Dollar Cost Averaging ». On rencontre aussi quelquefois l’appellation « Constant-dollar plan ».

Cette appellation n’est pas anodine, car le placement régulier d’un montant fixe a pour but d’obtenir un prix de revient plus bas que la moyenne des prix relevés lors d’achats consécutifs.

Ce résultat est fréquemment qualifié de « magique » par la littérature anglo-saxonne. Celle-ci préconise souvent de jumeler l’achat d’ETF et l’investissement programmé pour limiter les risques liés au placement financier.

Comment fonctionne la stratégie DCA ?

La stratégie DCA consiste à acheter régulièrement la même action pour un même montant afin de diminuer le prix de revient unitaire (PRU) de celle-ci. Par exemple, de nombreux investisseurs achètent les mêmes actions chaque mois, quelque soit l’évolution du marché.

Cette stratégie s’applique également aux cryptomonnaies. Bien qu’elles aient tendance à connaître un grand succès, les cryptomonnaies ont des prix parfois très volatils. Cela crée de l’incertitude, une peur de manquer une bonne opportunité ou même de perdre de l’argent. Cela peut retenir de nombreux investisseurs potentiels. Au fond, dans un univers utopique, on pourrait appliquer le principe suivant : acheter au plus bas pour vendre au plus haut. Cette réalité est cependant difficile à concrétiser.

Par conséquent, un nombre croissant d’investisseurs optent pour une méthode d’achats échelonnés, plus couramment appelée DCA (dollar cost averaging).

Cette solution vise à réduire les conséquences de la volatilité des marchés, en achetant régulièrement de petites quantités d’actifs sur une période spécifique.

Les avantages du DCA en bourse

Cette stratégie présente de nombreux autres avantages pour les investisseurs de long terme.

  • Elle réduit l’impact émotionnel. Le facteur psychologique est l’un des facteurs de réussite en bourse parce qu’il n’est jamais aisé de prendre les bonnes décisions au bon moment. Qui est en mesure d’acheter des titres après une hausse consécutive pendant 8 semaines ? Qui peut vendre dans un marché baissier mais garder ses positions dans une légère correction ? Le Dollar Cost Averaging offre un plan simple à suivre. Indépendamment des fluctuations actuelles, vous devez investir X% de votre capital toutes les semaines, tous les mois ou tous les trimestres…
  • Elle permet de régulariser le prix de revient. Sur le marché boursier, il n’y a que deux issues (à l’exception du break even) : une perte ou un gain. Ainsi, en considérant que le placement est à long terme, vous limitez les incertitudes liées au fonctionnement du marché à court terme. Puisque le prix d’achat est lié à ces incertitudes, vous réduisez automatiquement la possibilité d’acheter au point le plus haut.
  • Elle préserve votre capital. Ce concept va même au-delà du simple prix de revient. Cette méthode vous contraint à diviser votre capital. Plus de risques inconsidérés sur un seul actif. Par exemple, un capital de 12 000 € est placé par tranche de 1 000 € durant 1 an.
  • Enfin, elle vous rapporte sur les marchés en hausse. Peut-on calculer le prix de l’inaction ? Des erreurs ? de la mauvaise stratégie ? du temps perdu ? Le système DCA vous pousse à investir et vous permet de tirer profit des rendements engendrés par les marchés financiers. Si vous avez peur de la bourse, votre économie est conservée dans des livrets à perte, alors qu’il est tout à fait possible avec des stratégies simples d’acquérir des revenus complémentaires.

Les limites du DCA en bourse

La méthode du Dollar Cost Average, comme toute autre stratégie d’investissement, a aussi ses limites. En premier lieu, des experts affirment que le recours à cette stratégie peut aboutir à des rendements moins élevés que ceux générés par un placement forfaitaire.

Le raisonnement est le suivant : les cours des actions sur les marchés financiers ont tendance à monter avec le temps. En laissant les fonds hors du marché, il se peut donc que l’investisseur passe à côté d’importantes opportunités de gains.

Un autre désavantage potentiel de cette approche est l’augmentation des frais. Lorsque vous investissez avec un courtier, il vous faut généralement payer des frais de courtage pour les opérations que vous réalisez. Si vous investissez par intervalles réguliers plutôt qu’en une seule fois, les frais peuvent donc être plus élevés.

Pour remédier à cela, il est conseillé d’utiliser des courtiers avec des frais parmi les plus bas du marché comme DEGIRO pour les actions ou Binance pour les cryptos.

En résumé : ce qu’est le DCA en bourse

Le Dollar Cost Averaging (DCA) est une méthode d’investissement consistant à créer un portefeuille d’actions en plaçant des montants identiques de façon régulière, sans tenir compte du prix des actifs et/ou des fluctuations des marchés boursiers.

Cette stratégie est appelée en France investissement programmé. Les investisseurs pratiquant le Dollar Cost Average font des placements réguliers avec un montant fixe ou acquièrent un nombre prédéfini d’actions. La périodicité de ces placements peut être hebdomadaire, mensuelle, trimestrielle ou annuelle en fonction du plan de placement de l’investisseur.

La stratégie repose sur le mécanisme suivant. Quand les prix sont hauts, vous ne pouvez acquérir qu’un nombre déterminé d’actions à partir du montant fixe que vous investissez par période. En revanche, lorsque les prix sont en baisse, vous pouvez acheter plus d’actions avec la même somme d’argent. De cette façon, si les prix des actions sur les marchés boursiers remontent, vous bénéficiez de la hausse des prix des actions que vous avez obtenues à bas prix.

Vous devrez une fois de plus faire un choix entre le risque et le rendement !

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Bulle spéculative
Lire plus

Qu’est-ce qu’une bulle spéculative et comment la reconnaître ?

Une bulle spéculative correspondant à une forte augmentation du prix d'un actif ou d'un marché, non proportionnelle à la croissance véritable de l'économie. Causée par des anticipations trop optimistes sur la hausse de la valeur des actifs, une bulle peut durer de plusieurs mois à plusieurs années avant d'éclater. Qu'est-ce que c'est qu'une bulle spéculative et comment se forme-t-elle ? Comment détecter une bulle spéculative ?
Action
Lire plus

Qu’est-ce qu’une action en bourse ?

L'action d'une société, à ne pas confondre avec l'obligation, est un titre de capital qui confère plusieurs droits à son titulaire appelé l'actionnaire. Voici tout ce que vous devez savoir sur cet instrument financier.
Junk bond
Lire plus

Qu’est-ce qu’une junk bond ?

Les junk bonds sont des obligations qui sont susceptibles de ne pas être remboursées en raison du risque de défaut de l'émetteur. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce type d'obligation spéciale.
Fonds souverain
Lire plus

Qu’est-ce qu’un fonds souverain ?

Les fonds souverains sont des fonds d'investissement qui sont gérés et détenus par des États. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce type de fonds atypique.