Gestion conseillée : définition, avantages et risques
Gestion conseillée

Gestion conseillée : définition, avantages et risques

La gestion conseillée est un type de gestion alternative à la gestion libre et à la gestion sous mandat. Réservée souvent aux clients fortunés, elle permet de choisir librement ses actifs tout en étant conseillé par un professionnel du secteur financier. Découvrez ses particularités, ses avantages mais aussi ses inconvénients.

La gestion conseillée, c’est quoi ?

La gestion conseillée est un mode de gestion de portefeuille située entre la gestion libre, où l’investisseur est totalement libre dans le choix de ses investissements, et la gestion sous mandat, où l’investisseur confie ses capitaux à un professionnel pour les gérer en son nom.

La gestion conseillée consiste pour l’investisseur à gérer ses investissements en autonomie, tout en ayant la possibilité de suivre les conseils d’un professionnel du secteur financier. Cela permet en quelque sorte d’être supervisé, et d’avoir confirmation ou infirmation dans ses choix d’investissements. Mais l’investisseur reste le seul décisionnaire dans le choix d’investissement, rien ne lui est imposé. Il peut suivre ou ne pas suivre les conseils donnés.

À qui s’adresse la gestion conseillée ?

La gestion conseillée s’adresse à des investisseurs débutants ou expérimentés qui cherchent à obtenir un soutien professionnel pour la gestion de leur portefeuille. Cela peut inclure des personnes qui n’ont pas le temps ou les connaissances nécessaires pour gérer leur propre portefeuille, ou des personnes qui souhaitent tout simplement obtenir des conseils d’experts sur les investissements, en plus de leurs connaissances.

Ce n’est pas parce qu’on connaît bien un sujet qu’on ne veut pas avoir l’avis de quelqu’un d’autre ! 😊

La gestion conseillée peut également être une option pour les personnes qui souhaitent une plus grande diversification de leur portefeuille ou qui souhaitent une approche plus stratégique en matière d’investissement. En général, la gestion conseillée est parfaitement adaptée aux investisseurs qui souhaitent un soutien et une expertise supplémentaires pour atteindre leurs objectifs d’investissement.

Les avantages de la gestion conseillée

Ce mode de gestion comporte de nombreux avantages pour les investisseurs. ✅

Les professionnels du secteur financier ou les intermédiaires peuvent fournir des conseils précieux sur les opportunités d’investissement, les stratégies d’investissement et les tendances du marché, ce qui peut aider les investisseurs à prendre des décisions éclairées.

Ils peuvent également aider à diversifier le portefeuille de l’investisseur pour minimiser les risques et maximiser les rendements.

Les conseillers peuvent fournir une perspective objective et indépendante pour aider les investisseurs à prendre des décisions informées. C’est toujours bien pour l’investisseur d’avoir un point de vue extérieur, pour enrichir également ses connaissances, ainsi que ses compétences.

Les inconvénients de la gestion conseillée

Bon, il faut avouer que par rapport à la gestion libre et à la gestion sous mandat, la gestion conseillée est le bon compris avec le moins d’inconvénients.

L’un des principaux inconvénients, c’est que cette gestion conseillée n’est pas proposée par tous les établissements ou intermédiaires financiers.

De plus, elle est peu accessible pour les investisseurs ayant peu à investir. Souvent, elle est réservée à des clients fortunés des banques privées. Le minimum de dépôt pour profiter de cette gestion conseillée est souvent de l’ordre de 50 000 à 100 000€.

De plus, cette gestion va entraîner des frais parfois conséquents. En effet, il faut rémunérer le travail du professionnel, donc cela va coûter plus cher.

En bref, la gestion conseillée est souvent réservée aux personnes ayant un gros patrimoine.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Investir en bourse - Zéro commission 🚀
Découvrir eToro