Qu'est-ce qu'une bulle spéculative et comment la reconnaître ?
Bulle spéculative

Qu’est-ce qu’une bulle spéculative et comment la reconnaître ?

Une bulle spéculative correspondant à une forte augmentation du prix d’un actif ou d’un marché, non proportionnelle à la croissance véritable de l’économie. Causée par des anticipations trop optimistes sur la hausse de la valeur des actifs, une bulle peut durer de plusieurs mois à plusieurs années avant d’éclater. Qu’est-ce que c’est qu’une bulle spéculative et comment se forme-t-elle ? Comment détecter une bulle spéculative ?

Une bulle spéculative : c’est quoi ?

De façon générale, une bulle spéculative peut être définie comme une hausse durable et auto-entretenue de la différence entre le prix et la vraie valeur d’un actif. Autrement dit, dans une bulle, les prix des actifs financiers (actions, obligations, cryptos, etc.) sont très largement surévalués.

Dans le cas d’une action, la valeur intrinsèque est la somme des gains que cette action peut apporter dans le futur. C’est le « juste prix » d’une action en fonction des fondamentaux de l’entreprise. Lorsque cette valeur intrinsèque est largement dépassée, on dit que l’action est surévaluée et qu’elle fait l’objet de spéculation.

Par conséquent, les actifs les plus à même de subir un phénomène de bulle spéculative sont ceux dont la valeur de base semble la plus aléatoire, comme les cryptomonnaies.

Comment se forme une bulle spéculative ?

Une bulle spéculative est un événement ponctuel sur les marchés boursiers. Elle se caractérise par un accroissement rapide et démesuré de la valeur de certains actifs financiers sur le marché boursier, sans aucune justification en termes d’analyse fondamentale.

On ne peut donc parler de bulle spéculative que :

lorsque la période de croissance est longue (7 à 10 ans en moyenne) ; Cependant, on a vu apparaître des bulles plus courtes récemment autour des marchés des cryptomonnaies et du marché des valeurs technologiques. Ces bulles se sont formées en moins de 2 ans. Cela dépend du contexte du marché.

lorsque l’écart de prix entre la valeur boursière et la valeur intrinsèque de l’actif financier est important ; Pour vérifier si une action est surévaluée rapidement, on peut se fier à l’indicateur financier du Price Earning Ratio (PER).

lorsque la forte activité boursière, après avoir atteint son point culminant, entraîne une chute violente des cours. Lorsque la bulle éclate, les investisseurs se débarrassent de tous leurs actifs sous l’effet de la peur.

Toute bulle spéculative est vouée à éclater à un moment ou à un autre. Par contre, l’ampleur et la vitesse de cet éclatement demeurent indéterminées.

Concrètement, une bulle spéculative se constitue quand certains investisseurs très optimistes, prévoyant la montée en puissance de certains actifs boursiers, font flamber le volume des opérations après des placements colossaux. Il y a alors un excédent d’acheteur sur le marché face à très peu de vendeurs.

Cette situation accélère la montée du prix des actifs à des niveaux nettement supérieurs à sa valeur de base.

Quelles sont les différentes étapes d’une bulle spéculative ?

La formation d’une bulle spéculative comporte en général quatre phases :

  • la gestation : les investisseurs se montrent confiants et optimistes sur la valeur future des titres. Ces derniers se lancent dans des achats massifs, entraînant une hausse des prix ;
  • la naissance : en voyant le rendement de certains investisseurs, on constate que d’autres acheteurs vont les copier en achetant également des titres ; C’est ce que l’on appelle aussi le syndrome FOMO.
  • l’euphorie : la bulle s’auto-entretient, soutenue par une attitude « moutonnière » des investisseurs et des traders, ainsi que des ressources financières faciles à obtenir pour pouvoir continuer les acquisitions de titres ;
  • l’éclatement : la bulle est suivie d’un renversement de tendance et d’une chute brutale des valeurs.

Bulle spéculative définition

Pourquoi les bulles finissent-elles toujours par exploser ?

Une bulle spéculative se forme lorsque les acteurs du marché surévaluent de manière absurde la valeur de certains actifs financiers. Cette surévaluation précipite le marché dans une crise quand les acteurs se rendent compte de la différence flagrante entre la réalité économique et la vraie valeur des actifs financiers en question.

Alors, cette montée soudaine des prix se termine généralement par un éclatement, immédiatement suivi d’une chute vertigineuse du cours des actifs : c’est ce qu’on appelle l’éclatement de la bulle spéculative.

Cet éclatement est inévitable car les vendeurs deviennent plus nombreux que les acheteurs à un moment donné. Par exemple, si une action Apple est vendue à 50$ aujourd’hui, il y aura de nombreux acheteurs. Mais si dans 2 ans, sa valeur a été multipliée par 100, c’est-à-dire qu’elle vaut 5 000$, alors que les revenus de l’entreprise n’ont même pas doublé, peu de gens vont vouloir l’acheter à 5000$. Et ceux qui en détiennent vont vouloir matérialiser leurs plus-values et revendre leurs actions massivement. Cela peut entraîner l’éclatement de la bulle.

L’éclatement est aussi provoqué par les conditions du marché. Lorsque les indicateurs économiques se dégradent alors que les valeurs sont surévaluées, les investisseurs s’enferment dans un sentiment de peur et revendent généralement leurs actions très rapidement. Ces ventes massives entraînent un effet boule de neige qui dégonflent les bulles spéculatives.

Des exemples de bulles spéculatives

De nombreuses bulles financières ont marqué l’histoire des marchés financiers. Leur éclatement a bouleversé les générations qui ont suivi :

  • La bulle des tulipes : Également appelée la tulipomanie, cette bulle spéculative s’est formée aux Pays-Bas au 17ème siècle. C’est une période pendant laquelle le prix des tulipes a augmenté de 3 000% avant de chuter de 99%.
  • La bulle Internet en 2000 : Cette bulle spéculative a concerné toutes les valeurs technologiques avec l’essor d’Internet. De nombreuses entreprises voulaient faire fortune dans la tech, et elles sont rapidement devenues surévaluées. Lorsque cette bulle a éclaté, de nombreuses entreprises ont fait faillite, et cela a provoqué une chute de 63% du CAC 40 au cours de la période 2000-2003.
  • La bulle immobilière de 2007 : Également appelée crise de subprimes, cette crise immobilière qui a débuté aux États-Unis a conduit à la crise financière de 2008. Les banques octroyaient trop facilement des prêts immobiliers jusqu’au jour où une majorité d’acheteurs n’étaient plus en mesure de rembourser leurs prêts et le système s’est effondré.

Toutes ces bulles spéculatives ont marqué leur période et ont laissé des traces dans tous les esprits.

Comment détecter une bulle spéculative ?

Il est très difficile de repérer la formation d’une bulle spéculative. En effet, ce processus peut être long et prendre des années avant d’éclater.

Mais quelques éléments peuvent laisser penser qu’on est en présence d’une bulle spéculative, et notamment la surévaluation des actifs financiers. Lorsque les actifs deviennent trop chers par rapport à leur valeur intrinsèque (ou valeur réelle), il y a lieu de se méfier.

En résumé : attention à l’investissement lors de bulles spéculatives

En résumé, les bulles spéculatives trouvent leur origine dans le comportement trop enthousiaste et trop ambitieux des acteurs financiers (investisseurs, institutionnels, traders..), qui entraîne une montée des prix au-delà des valeurs réelles des actifs.

Ce phénomène d’inflation de bulles spéculatives est particulièrement lié au principe des attentes irréalisables. Le principal problème de ce type de conduite est qu’il peut avoir des répercussions désastreuses, comme des faillites en chaîne et des crises financières.

Articles similaires...
Indice boursier
Lire plus

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Les indices boursiers sont des indices de prix permettant d'analyser l'évolution d'un marché financier ou d'un secteur d'activité. Il est possible de suivre la performance d'un indice par le biais d'ETF.
PRU
Lire plus

Qu’est-ce que le PRU et comment le calculer ?

Le prix de revient unitaire, de l'abréviation PRU, permet de connaître le juste prix d'une action avec les frais et taxes inclus. C'est le point de départ des plus ou moins-values. Voici comment le calculer.
Money management
Lire plus

Qu’est-ce que le money management en bourse ?

Le money management est une stratégie qui permet de mieux gérer ses investissements en limitant les risques. Souvent réservé aux traders expérimentés, elle est indispensable pour gagner sur le long terme. Voici tout ce qu'il faut savoir sur cette méthode.