Qu'est-ce qu'un ETC en bourse ?
ETC bourse

Qu’est-ce qu’un ETC en bourse ?

Un ETC est un instrument financier négociable en bourse qui offre une exposition directe à une seule matière première ou à un indice de matières premières. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce produit parfois méconnu des investisseurs mais pourtant bien utile.

Un ETC : c’est quoi ?

Un ETC en bourse est un instrument financier conçu pour suivre la performance d’une matière première ou de plusieurs matières premières. L’acronyme ETC vient de l’anglais « Exchange-Traded Commodity » qui signifie en français si l’on devait traduire « Matières premières négociées en bourse ».

De manière générale, les ETC sont souvent décrit comme des ETF axé sur les matières premières. Ce type de titre permet ainsi aux investisseurs d’acheter ou de vendre des matières premières comme l’or, le cuivre, le lithium, le pétrole, le blé, l’argent, etc.

Cela permet aussi aux investisseurs de s’exposer aux marchés des matières premières sans acheter de contrats à terme ou de matières premières physiques.

Comment fonctionne un ETC ?

Un ETC est un instrument financier négocié en bourse qui suit une matière première ou un indice de référence, mais dont les actifs sous-jacent sont des titres de créance.

De manière concrète, l’émetteur d’un ETC achète les matières premières sous-jacentes, par exemple de l’or, du pétrole ou du blé, et émet des parts d’ETC qui sont ensuite échangées sur une place boursière. Les cours des ETC s’apprécient ou se déprécient en fonction de l’évolution du cours des matières premières sous-jacentes. Si le prix de la matière première augmente, le prix de l’ETC augmentera également, et vice versa.

À quoi sert un ETC ?

Les ETC sont utilisés par les investisseurs pour diversifier leur portefeuille dans les matières premières, qui sont souvent inaccessibles pour les investisseurs particuliers. Les investisseurs peuvent revendre leurs parts d’ETC à tout moment sur le marché.

Concrètement, les ETC peuvent être utilisés aussi bien pour des stratégies à court terme, dans le but de spéculer sur les mouvements d’une matière première, que pour des investissements à long terme, étant donné que les ETC n’ont pas d’échéance. Enfin, si le courtier ou l’intermédiaire le permet, ils peuvent être vendus à découvert afin de profiter d’une tendance baissière ou ils peuvent être achetés avec un effet de levier.

Les ETC sont donc un bon rempart pour se protéger contre l’inflation et pour spéculer sur les fluctuations des prix des matières premières. Les ETC peuvent également être utilisés pour couvrir les risques liés à une exposition aux matières premières.

Quelles sont les différences entre ETF et ETC ?

Les ETC ont deux points communs principaux avec les ETF :

  • ils sont tous les deux négociés en bourse comme les actions
  • ils suivent passivement la performance de la matière première ou des indices de matières premières auxquels ils se réfèrent

Malgré leurs points communs, il existe des différences significatives entre un ETF et un ETC.

Tout d’abord, les ETF sont des fonds négociés en bourse qui investissent dans un portefeuille d’actifs tels que des actions, des obligations, des matières premières, des devises, etc. Les ETC, quant à eux, sont des titres de créance en relation avec un investissement direct dans une matière première ou dans des contrats dérivés de matières premières.

De plus, les ETC offrent aux investisseurs des possibilités d’investissement élargies : l’investisseur peut prendre position sur une seule matière première (or, pétrole, gaz, sucre, soja, zinc…), alors que les ETF ne peuvent pas le faire car ils doivent garantir une certaine diversification conformément à la directive européenne OPCVM IV (directive sur les organismes de placement collectif en valeurs mobilières).

Les avantages des ETC

Les ETC permettent à tous les investisseurs d’accéder au marché des matières premières de manière simple, transparente et avec une grande liquidité. Ce marché est d’habitude réservée aux investisseurs professionnels et institutionnels.

De plus, ces instruments financiers permettent d’être exposé aux matières premières sans effet de levier ou produits dérivés (contrats à terme, options..) dont le fonctionnement est parfois complexe. Les ETC reproduisent la performance d’une ou de plusieurs matières premières, grâce à l’investissement direct de la société émettrice de l’ETF dans la matière première ou aux produits dérivés. échéance, car ces activités sont déjà incorporées dans l’instrument.

Pour les investisseurs, utiliser un ETC permet aussi d’accéder au marché des matières premières à moindre coût : en effet, ces instruments financiers ne possèdent pas de frais d’entrée, de sortie ou de frais sur la performance (contrairement aux fonds gérés de manière active de type OPCVM). Les frais de gestion sont relativement faibles et sont appliqués au prorata du temps de détention du titre. Il faut cependant prendre en compte les frais de courtage appliqués par votre banque ou votre courtier.

Enfin, les ETC adossés physiquement permettent aux investisseurs d’éviter les frais et les risques liés au stockage des matières premières (vol, assurance, etc.).

Les risques des ETC

Tout investissement comporte un risque de perte en capital, et les ETC ne font pas exception. Les investisseurs peuvent perdre l’intégralité de leur investissement en fonction de l’évolution du cours des matières premières sous-jacentes.

De plus, il existe aussi un fort risque de volatilité sur ce type d’instrument financier : Les prix des matières premières sous-jacentes peuvent fluctuer considérablement en fonction de l’offre et de la demande, de la géopolitique et d’autres facteurs. Les fluctuations de prix peuvent affecter la performance de l’ETC.

Il faut aussi prendre en compte le risque de change comme la plupart des matières sont libellées en dollar américain (USD). La valeur de l’ETC sera notamment affectée positivement ou négativement par l’évolution du taux de change EUR/USD.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Code ISIN
Lire plus

Qu’est-ce qu’un code ISIN ?

Pour ceux qui n’investissent pas encore dans le marché boursier, il est probable que vous vous demandiez à quoi...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic