Comment investir en bourse quand on débute en 2024 ?
Investir en bourse

Comment investir en bourse quand on débute en 2024 ?

Investir en bourse en 2024 peut sembler complexe pour les débutants. Cet article offre un guide simplifié pour démarrer : des conseils pratiques et des stratégies de base pour s’aventurer dans le milieu financier sans inquiétude.

Pourquoi est-ce important d’investir dès que possible ?

Investir en bourse présente des avantages majeurs par rapport à d’autres formes de placements. Il est non seulement facile et peu contraignant, mais aussi potentiellement plus rentable sur le long terme.

Avec une moyenne de 8% de rendement, l’investissement en bourse surpasse largement d’autres options de placement, permettant de doubler votre capital en moins de dix ans.

Pour illustrer ces propos, voici l’évolution sur 5 ans (du 1er mars 2019 et 1er mars 2024) des 5 principaux indices boursiers :

  • CAC40 : 40 plus grandes entreprises françaises
  • Eurostoxx50 : 50 plus grandes entreprises européennes
  • S&P500 : 500 plus grandes entreprises américaines
  • Dow Jones : 30 plus grandes entreprises américaines
  • Nasdaq-100 : 100 plus grandes entreprises hors financières (essentiellement technologiques)

Performances indices 5 ans

Malgré les fluctuations, tous les indices affichent une performance largement positive. Un investissement sur le Nasdaq-100 vous aurait même permis de doubler votre capital en 5 ans. Cependant, il ne faut pas oublier que les performances passées ne présagent pas des performances futures.

L’histoire montre que malgré les crises économiques et les baisses temporaires, les marchés financiers ont tendance à croître sur le long terme. Investir en bourse vous permet également de protéger votre patrimoine contre l’inflation, puisque les entreprises peuvent ajuster leurs prix pour maintenir leurs marges et profits face à l’augmentation générale des prix.

Le vocabulaire à connaître avant de débuter en bourse

Difficile de comprendre un sujet quand on ne maîtrise par le vocabulaire associé. Surtout dans le milieu de la Bourse qui possède son propre jargon financier, parfois délicat à décrypter.

Pour vous aider, nous avons fait la liste des principaux termes à connaître avant de se lancer en bourse :

  • Action : C’est une part de propriété dans une entreprise. Lorsque vous achetez une action, vous devenez propriétaire d’une fraction de cette entreprise.
  • Obligation : C’est une part de dette d’une entreprise ou d’un État. Si vous achetez sa dette, vous aurez en échange des intérêts en plus du remboursement du capital à une date future. Contrairement aux actions, acheter une obligation ne vous donne pas de part de propriété dans l’entreprise.
  • Instrument ou produit financier : Il s’agit de tout type d’actif financier que vous pouvez acheter ou vendre en bourse. Cela inclut les actions, les obligations, les ETFs, et plus encore.
  • Dividende : C’est un paiement effectué par une entreprise à ses actionnaires, généralement tiré des profits. Il récompense les investisseurs pour avoir investi dans l’entreprise.
  • Courtier : Pour acheter des produits financiers, il faut impérativement passer par un intermédiaire financier appelé le courtier (ou broker). Ce courtier peut être une banque traditionnelle, une banque en ligne, ou un courtier en ligne spécialisé dans l’investissement
  • Portefeuille d’investissement : C’est l’ensemble des investissements détenus par une personne, incluant actions, obligations, et autres instruments financiers.
  • Compte-titres : Il s’agit du compte dans lequel sont logés vos instruments financiers (actions, etc.), et notamment votre portefeuille d’investissement. On parle aussi d’enveloppe fiscale. Il y a plusieurs types d’enveloppe, notamment le compte-titres ordinaire (CTO), le Plan d’Épargne en Actions (PEA) et l’assurance-vie.
  • Indice boursier : Il représente la performance d’une sélection d’actions, servant d’indicateur pour la santé générale du marché boursier.
  • CAC40 : Le CAC40 est l’indice boursier dominant en France, composé des 40 plus grosses entreprises françaises par capitalisation boursière.
  • ETF (ou tracker) : Il s’agit d’un fonds qui se contente de suivre la performance d’un indice, d’une matière première, ou un ensemble d’actifs, et qui peut être acheté ou vendu en bourse comme une action ordinaire. Il permet de posséder un ensemble d’actifs avec un seul instrument financier.
  • Fonds d’investissement (ou OPCVM) : Les fonds d’investissement sont gérés par des professionnels du secteur financier (appelés gérants de portefeuille) et ne se contentent pas de suivre un actif contrairement aux ETF, mais c’est le gérant qui décide ce qu’il met dans son fonds.
  • Capitalisation boursière : C’est la valeur totale des actions en circulation d’une entreprise, calculée en multipliant le nombre d’actions par leur prix actuel sur le marché.
  • Ordre de bourse : Il s’agit d’une instruction donnée par un investisseur à son courtier pour acheter ou vendre immédiatement un instrument financier. Il existe plusieurs types d’ordres de bourse, en fonction de vos objectifs.
  • Volatilité : La mesure de l’amplitude des fluctuations du prix d’un instrument financier sur une période donnée, indiquant le degré de risque.
  • Rendement : Le gain financier réalisé sur un investissement, qui peut provenir soit de la distribution de dividendes, soit de l’appréciation du capital investi.
  • Liquidité : La facilité avec laquelle un actif peut être acheté ou vendu sans affecter significativement son prix.

Comment investir en bourse ? Par quoi commencer ?

L’investissement en bourse peut sembler compliqué, mais en réalité, il est accessible à tous et représente une opportunité de croissance financière considérable. Comprendre le principe fondamental de l’investissement boursier est le premier pas : il s’agit d’acquérir des actions ou d’autres titres de sociétés cotées, ce qui équivaut à acheter une part de ces entreprises.

Devenir actionnaire signifie que vous partagez non seulement les profits potentiels de l’entreprise sous forme de dividendes ou d’appréciation du capital, mais vous vous exposez également à des risques liés à la volatilité du marché.

Voici quelques étapes pour investir en bourse facilement.

1. Déterminer son profil investisseur

La clé avant d’investir en bourse est de définir votre profil d’investisseur. Cela implique de comprendre votre tolérance au risque, vos objectifs financiers, et votre horizon de placement. Voici quelques questions à vous poser :

  • Êtes-vous à la recherche de gains à court terme ou investissez-vous tranquillement pour votre retraite ?
  • Quel horizon d’investissement avez-vous ? 3 ans, 5 ans, 10 ans ou plus ?
  • Êtes-vous prêt à accepter une volatilité élevée pour des rendements potentiels plus importants, ou préférez-vous une approche plus prudente ?

Répondre à ces questions vous aidera à choisir les produits financiers les plus adaptés à vos besoins et à élaborer une stratégie d’investissement en accord avec vos attentes. Si vous êtes plutôt prudent mais que vous achetez des instruments financiers risqués, tels que des actions technologiques de croissance, vous risqueriez de le regretter en cas de volatilité. L’objectif est que vous continuez à dormir paisiblement même après avoir investi en bourse !

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article dédié : comment définir son profil investisseur ?

2. Choisir une enveloppe fiscale

L’enveloppe fiscale est le support d’investissement dans lequel vous réalisez vos investissements. En France, vous pouvez choisir entre le Plan d’Épargne en Actions (PEA), qui offre des avantages fiscaux pour les investissements en actions françaises et européennes, ou un compte-titres ordinaire (CTO), plus flexible mais moins avantageux fiscalement. Il y a également l’assurance-vie, mais ce n’est vraiment pas le choix à privilégier pour investir en bourse soi-même, surtout quand on débute.

Le compte-titres ordinaire vous permettra d’acheter des actions dans le monde entier, alors que le PEA est limité en zone géographique. Par exemple, si vous souhaitez investir sur la technologie américaine, il faudra impérativement un compte-titres. Si vous souhaitez investir uniquement en France, le PEA est largement suffisant.

En général, les investisseurs ouvrent les deux types de comptes pour profiter des avantages de chacun. Il serait bête de se limiter alors que l’on peut tout à fait posséder les deux.

3. Choisir ses produits financiers

Le choix des produits financiers est directement lié à votre profil d’investisseur, d’où l’importance de bien le définir en amont. Actions, obligations, ETFs, fonds d’investissement… chaque instrument a ses spécificités, risques et potentiels de rendement.

Les actions offrent un potentiel de croissance élevé mais sont plus volatiles, tandis que les obligations sont généralement considérées comme plus stables mais avec des rendements plus modestes. Les ETFs permettent une diversification immédiate à des coûts réduits.

Il faut étudier chaque option en fonction de votre stratégie d’investissement globale. Le mot le plus important est : diversification !

4. Choisir son courtier en bourse

Le choix du courtier en bourse est également une étape décisive et va dépendre de l’enveloppe fiscale choisi. Les courtiers en ligne offrent généralement des frais réduits et des plateformes intuitives, mais tous ne proposent pas le même niveau de service ou les mêmes outils d’analyse.

Comparez les frais de transaction, la qualité de la plateforme, l’accès aux marchés internationaux, les avis des clients et les ressources éducatives disponibles. Assurez-vous également que le courtier est régulé par une autorité financière reconnue pour garantir la sécurité de vos investissements. Pour en savoir plus, consultez notre article dédié : Comment bien choisir son courtier pour investir en bourse ?

Pour le compte-titres, DEGIRO et TradeRepublic sont deux courtiers très bien réputés pour investir en bourse en tant que débutant :

Pour le PEA, vous pouvez opter pour Saxo Banque ou Bourse Direct.

5. Passez à l’action !

Une fois que vous avez acquis les connaissances de base, défini votre profil d’investisseur, choisi un courtier, une enveloppe fiscale et vos produits financiers, il est temps de passer à l’action en passant votre premier ordre de bourse ! Commencez petit pour vous familiariser avec le processus d’achat et de vente, et pour apprendre à gérer vos émotions face aux fluctuations du marché.

N’oubliez pas que l’investissement en bourse est un marathon, pas un sprint. Une approche disciplinée et patiente, combinée à une formation continue, est essentielle pour réussir sur le long terme.

Quelques conseils utiles avant d’investir en bourse

Investir en bourse avec prudence et stratégie repose sur quelques principes clés qui garantissent la sagesse et la rigueur. Il est primordial de déterminer le montant à allouer en bourse, en tenant compte de votre tolérance au risque et de vos objectifs à long terme. Une approche mesurée vous évitera de réagir aux fluctuations journalières du marché, et regarder votre portefeuille trop fréquemment peut induire des décisions hâtives.

La diversification est également essentielle pour minimiser les risques. En élargissant vos investissements à divers secteurs et géographies, notamment à travers des trackers ou ETFs, vous pouvez couvrir un large spectre de l’économie mondiale sans devoir sélectionner chaque action individuellement. Cette méthode simplifie la gestion de votre portefeuille tout en offrant une protection contre la volatilité.

L’investissement régulier chaque mois, ou méthode DCA, permet de lisser votre entrée sur le marché. En investissant régulièrement, vous réduisez l’impact des baisses soudaines du marché et favorisez une croissance stable de votre portefeuille sur le long terme.

Enfin, le maintien de votre sang-froid face aux hauts et bas du marché est crucial. Les corrections sont normales et doivent être perçues comme des opportunités plutôt que des menaces. En restant fidèle à votre stratégie d’investissement et en rééquilibrant périodiquement votre portefeuille, vous pouvez naviguer avec succès à travers les cycles du marché.

Ces principes, centrés sur une approche mesurée, la diversification, l’investissement régulier, et une discipline mentale, sont la clé pour bâtir un portefeuille robuste et performant à long terme.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (6 votes)
2 comments
  1. Voilà un site avec un contenu bien clair, documenté et utile. Bravo et merci pour cet excellent travail mis à la disposition de tous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic