Quels sont les différents types d'ordres de bourse ?
Ordres de bourse

Quels sont les différents types d’ordres de bourse ?

Lorsque l’on débute en bourse, il est parfois difficile de cerner les différents types d’ordres en bourse et leur utilité. Voici un article qui vous fera un récapitulatif des principaux ordres de bourse et de leur fonctionnement.

Les différents types d’ordres de bourse

Pour investir en bourse, il faut inévitablement passer des ordres d’achat ou de vente sur des titres financiers. Il est possible d’acheter des actions, des ETF, des parts d’OPCVM ou encore des obligations. Tout ceci par le biais d’un compte-titres ou d’un PEA.

Que vous investissiez à long terme ou à court terme, connaître les différents types d’ordres de bourse pourrait vous aider à faire de bonnes opérations boursières. Surtout pour les traders, certains ordres qui permettent de décider du prix de ses actions ont une importance capitale dans leur stratégie d’investissement.

Il existe plusieurs types d’ordres en bourse. Voici les principaux :

L’ordre au marché

  • Définition

L’ordre au marché est un ordre permettant d’acheter ou de vendre des titres financiers sans aucune maîtrise du prix auquel l’ordre sera exécuté. En gros, il n’y a pas de condition de prix pour cet ordre.

L’avantage est que cet ordre passe prioritairement à tous les autres ordres qui sont présents dans le carnet d’ordres, et notamment les ordres à cours limité. De plus, son exécution est immédiate.

C’est un ordre de bourse simple fréquemment utilisé par les investisseurs, et notamment ceux ayant un horizon d’investissement à long terme.

  • Exemples

Exemple 1 : Prenons l’exemple que vous souhaitez acheter 100 actions TotalEnergies à un cours actuel de 40€ l’action avec un ordre au marché. Dans le carnet d’ordres, on peut constater que le meilleur vendeur est positionné sur 400 actions TotalEnergies à 40,25€.

La quantité proposée par l’unique vendeur est suffisante pour exécuter votre ordre, donc votre ordre est exécuté instantanément et vous payerez vos 100 actions TotalEnergies à 40,25€ (hors frais et commissions de votre courtier qui augmentent votre PRU).

Exemple 2 : Reprenons l’exemple que vous souhaitez acheter 100 actions TotalEnergies à un cours actuel de 40€ l’action avec un ordre au marché. Mais cette fois-ci, dans le carnet d’ordres on peut constater que les meilleurs vendeurs sont positionnés sur 25 actions à 40,25€ et 150 actions à 40,10€.

La quantité proposée est insuffisante avec un seul vendeur donc pour exécuter votre ordre il faudra comptabiliser les deux vendeurs. Votre ordre sera tout de même exécuté instantanément et vous payerez 25 actions TotalEnergies à 40,25€ et les 75 autres à 40,10€ (hors frais et commissions de votre courtier).

Vous l’aurez compris, l’ordre au marché s’exécute en fonction des quantités disponibles sur le marché sans décider du prix auquel l’ordre total sera exécuté. Le mécanisme est exactement le même pour un ordre de vente.

L’ordre à cours limité

  • Définition

L’ordre à cours limité est un ordre de bourse qui permet de fixer le prix auquel on veut acheter ou vendre ses titres financiers. C’est l’ordre de bourse le plus utilisé par les investisseurs et les traders.

L’avantage est d’avoir la maîtrise du prix auquel on veut acheter ou vendre suivant l’évolution du marché, mais l’inconvénient est qu’il n’y a aucune garantie que l’ordre soit exécuté soit partiellement, soit totalement.

Suivant l’évolution du marché, l’ordre peut s’exécuter seulement partiellement en fonction de la quantité de titres disponibles.

  • Exemples

Exemple 1 : L’ordre est exécuté totalement.

Vous souhaitez acheter 10 actions LVMH à un prix limité de 600€ l’action. Le cours de l’action est actuellement de 603€.

L’action descend un peu plus tard dans la journée aux alentours des 600€. Dans le carnet d’ordres, on constate qu’un vendeur souhaite vendre 50 actions LVMH à 600€.

Votre ordre d’achat sera donc exécuté immédiatement pour 10 actions à 600€ l’action.

Exemple 2 : L’ordre est exécuté partiellement.

Vous souhaitez acheter 10 actions LVMH à un prix limité de 600€ l’action. Dans le carnet d’ordres, on constate que le meilleur vendeur souhaite vendre 3 titres LVMH à 600€.

Votre ordre sera exécuté que partiellement, et les 7 dernières actions que vous souhaitez acheter resteront dans le carnet d’ordres en attendant de trouver la contrepartie.

Exemple 3 : L’ordre n’est pas exécuté.

Imaginons maintenant que vous souhaitez vendre vos 15 actions LVMH à 605€. Le cours de l’action est actuellement autour des 597€. Les meilleurs acheteurs sont situés à 597€.

L’ordre ne sera pas exécuté et vous devrez attendre que le cours de l’action monte pour pouvoir vendre. Et suivant l’évolution du marché, rien ne garanti que votre ordre sera exécuté sur la journée ou sur une plus longue période.

L’ordre à seuil de déclenchement

  • Définition

L’ordre à seuil de déclenchement permet de vendre ou d’acheter un nombre de titres en fonction d’un seuil de prix que vous avez déterminé au préalable.

Dans le cadre d’un ordre d’achat à seuil de déclenchement, l’exécution de l’ordre se fera au seuil de prix fixé ou au-dessus de ce prix.

Dans le cadre d’un ordre de vente à seuil de déclenchement, l’exécution de l’ordre se fera au seuil de prix fixé ou au-dessous de ce prix.

Cet ordre permet de protéger son portefeuille boursier contre les fluctuations des marchés et un potentiel retournement de tendance. Cependant, une fois que le seuil de prix s’est déclenché, l’ordre devient au marché et donc il n’est pas possible de maîtriser avec exactitude le prix auquel sera exécuté la quantité de titres.

  • Exemples

Exemple 1 : Un ordre d’achat à seuil de déclenchement.

Imaginons que vous souhaitez acquérir 10 actions L’Oréal à un seuil de 280€ l’action (imaginons que cette tranche de prix soit une résistance et que vous voulez profiter de la hausse à venir).

Le cours de l’action est actuellement à 275€.

Lorsque le cours de l’action dépassera les 280€, votre ordre s’exécutera. Mais pas forcément à 280€ l’action, cela dépendra des ordres disponibles dans le carnet d’ordres.

Exemple 2 : Un ordre de vente à seuil de déclenchement.

Vous souhaitez vendre vos 10 actions L’Oréal à un seuil de 270€ car vous avez peur que la tendance s’inverse passé ce prix (imaginons que cette tranche de prix soit un support).

Les actions L’Oréal se négocient à 275€ au cours du marché. Lorsqu’elles baisseront jusqu’à 270€ votre ordre de vente à seuil se déclenchera.

Mais toujours pareil, vous n’avez pas l’exacte maîtrise sur le prix de vente.

L’ordre à plage de déclenchement

  • Définition

L’ordre à plage de déclenchement est un ordre qui permet d’acheter ou de vendre des titres dans une fourchette de prix fixé au préalable. Il a presque le même fonctionnement que l’ordre à seuil de déclenchement, sauf que contrairement à ce dernier, vous pouvez maîtriser le prix minimum et le prix maximum auquel vous voulez acheter vos titres ou les vendre.

Dans le cas d’un ordre d’achat à plage de déclenchement, il est possible de fixer la limite de prix minimum et la limite de prix maximum à ne pas dépasser pour acheter.

Dans le cas d’un ordre de vente à plage de déclenchement, il est possible de fixer les limites de prix minimum et de prix maximum dans lesquelles les titres doivent être vendus.

L’ordre à plage de déclenchement est donc une combinaison de l’ordre à cours limité et de l’ordre à seuil de déclenchement. Toujours pareil, ces ordres sont très utiles pour les traders qui ont des stratégies court terme et pour qui les limites de prix sont importantes.

  • Exemples

Exemple 1 : Ordre d’achat à plage de déclenchement.

Imaginons que le cours de l’action Hermès est de 1348€ actuellement. Vous souhaitez acquérir 10 actions Hermès au minimum à 1360€ et au maximum 1364€. Vous allez mettre un ordre à plage de déclenchement qui fera que votre ordre d’achat se déclenchera quand l’action Hermès dépassera les 1360€ mais vous ne payerez pas plus cher que 1364€ l’action.

Exemple 2 : Ordre de vente à plage de déclenchement.

Imaginons que le cours de l’action Hermès est toujours de 1348€ actuellement. Vous souhaitez vendre vos 10 actions Hermès au minimum à 1340€ et au maximum 1330€. Vous allez mettre un ordre à plage de déclenchement qui fera que votre ordre de vente se déclenchera quand l’action Hermès baissera sous le seuil des 1340€ mais vous ne vendrez pas à moins de 1330€ l’action.

L’ordre à la meilleure limite

  • Définition

L’ordre à la meilleure limite est un ordre de bourse qui permet d’acheter ou de vendre des titres au meilleur prix possible lors de sa transmission sur les marchés. L’ordre sera exécuté en fonction de l’offre et de la demande et sans aucune maîtrise du prix d’exécution.

Si l’ordre est exécuté seulement partiellement car la quantité de titres dans le carnet d’ordres n’est pas suffisante, il devient un ordre à cours limité avec pour limite le prix auquel il a été exécuté la première fois.

L’ordre à la meilleure limite est prioritaire sur l’ordre à cours limité donc il peut être exécuté plus rapidement, mais il n’est pas prioritaire par rapport à l’ordre au marché.

  • Exemples

Exemple 1 : L’ordre est exécuté totalement.

Vous souhaitez acheter 10 actions Apple à 16h à la meilleure limite. Si la meilleure offre à cette heure-là est de 110€ l’action et que la quantité de titres est disponible auprès d’un acheteur, vous payerez 110€ l’action, soit 1110€ au total.

Exemple 2 : L’ordre est exécuté partiellement.

Imaginons que vous souhaitez acheter 50 actions Apple à 17h à la meilleure limite. La meilleure offre est de 115€ l’action mais pour 25 actions seulement. Votre ordre d’achat à la meilleure limite est donc exécutée partiellement, vous n’aurez acheté que 25 actions à 115€.

Le restant de votre ordre est transformé en ordre à cours limité au prix de 115€ l’action jusqu’à ce que la quantité de titres que vous demandez soit trouvée sur les marchés à ce prix auprès d’autres vendeurs.

L’ordre suiveur

  • Définition

Un ordre suiveur est un ordre dont le fonctionnement ressemble à l’ordre à seuil de déclenchement sauf qu’au lieu de fixer un seuil de prix pour l’achat ou la vente de titres, on va fixer un seuil en pourcentage qui va s’ajuster automatiquement dans le temps.

Ce type d’ordre est principalement utilisé à la vente. L’intérêt pour les investisseurs d’utiliser ce type d’ordre de bourse est de pouvoir suivre les tendances du marché et de sécuriser ses gains.

  • Exemples

Vous souhaitez vendre 20 actions TotalEnergies. Le cours d’une action TotalEnergie est de 50€. Vous placez un ordre suiveur de vente à 5% du cours actuel valable pendant 1 mois, soit 50 * 5% = 2,5€. Donc 50 – 2,5 = 47,5€.

À partir de là, plusieurs hypothèses :

Si l’action TotalEnergie ne bouge pas, l’ordre ne se déclenche pas.

Si l’action TotalEnergie est en hausse à la clôture de la journée boursière par rapport au cours quand l’ordre a été passé, le seuil de l’ordre suiveur est relevé en conservant les 5%. Par exemple, si l’action TotalEnergie clôture à 52€, le nouveau seuil de l’ordre sera de 49,4€ (52*5% = 2,6€ / 52 – 2,6 = 49,4€).

Si l’action TotalEnergie est en baisse à la clôture de la journée boursière par rapport au cours quand l’ordre a été passé, le seuil de l’ordre suiveur sera validé donc votre ordre sera transmis et exécuté suivant la quantité de titres disponibles sur le marché.

Vous l’aurez compris, l’ordre suiveur sert à sécuriser ses gains après une tendance haussière, comme un bull market.

Quel est le meilleur type d’ordre en bourse ?

Le meilleur type d’ordre en bourse dépend uniquement de votre stratégie d’investissement.

Si vous investissez à court terme ou très court terme comme le day trading, et que chacune de vos transactions peut avoir un impact immense sur vos performances, l’ordre à court limité sera probablement votre meilleur ami.

Si vous investissez à long terme et que le prix de revient de vos actions n’a peu d’importance, vous pouvez privilégier l’ordre au marché qui assurera que vous possédiez les actions. Mais l’ordre à court limité peu également être intéressant pour moduler votre PRU.

Vous l’aurez compris, cela dépend vraiment de votre situation. Chaque ordre possède ses avantages et ses inconvénients, donc il n’est pas possible de dire que tel ordre est le meilleur.

Quelle est la validité d’un ordre en bourse ?

Par défaut, la validité d’un ordre de bourse dure le temps de la séance de bourse, c’est-à-dire la journée de bourse. Il expire à la clôture de la séance boursière, et il ne sera plus valable.

Autrement dit, tous les ordres de bourse ont par défaut une validité pour la journée de négociation uniquement (9h – 17h30 pour la Bourse de Paris). Cependant, vous pouvez augmenter cette durée de validité lors du passage de l’ordre. Certains ordres peuvent être valides jusqu’à une date précise ou une période donnée (1 mois, plusieurs mois et même jusqu’à la fin de l’année en cours).

Certains ordres sont même valables jusqu’à la révocation manuelle. C’est-à-dire que l’ordre sera valide tant que vous ne l’annulez pas vous-même !

Qu’est-ce qu’un ordre échu ?

Un ordre échu est un ordre qui n’a pas été exécuté à son échéance. Autrement dit, l’ordre de bourse que vous avez passé n’a ni été exécuté partiellement, ni exécuté totalement.

Le seul moyen après un ordre échu pour effectuer une nouvelle transaction sur les marchés (achat ou vente) est de repasser un ordre tout simplement.

Articles similaires...