Qu'est-ce que le SRD (Service de Règlement Différé) ?
SRD

Qu’est-ce que le SRD (Service de Règlement Différé) ?

Le service de règlement différé ou SRD est un instrument qui permet à l’investisseur privé de reporter le règlement de ses transactions à la fin du mois boursier. Il est populaire auprès des investisseurs actifs car il permet de profiter de l’effet de levier et du système de vente à découvert. Il comporte néanmoins des risques qui doivent être bien cernés et anticipés.

Le SRD : c’est quoi ?

Sur le marché boursier, le SRD est l’abréviation de Service de Règlement Différé. Comme l’indique son nom, il s’agit d’un système qui vous offre la possibilité d’acheter des actions, mais de les payer à la fin du mois.

Le SRD est donc différent du règlement habituel « en espèces », également appelé règlement au comptant, qui consiste à payer ses actions au moment où l’ordre d’achat est passé.

En vous offrant la possibilité de payer vos actions plus tard, le SRD offre plusieurs avantages. Vous pouvez notamment acheter plus d’actions que votre mise de départ ne vous autorise. En effet, à la fin du mois, au moment de clôturer vos positions, vous ne paierez que la différence entre le prix de vente et le prix d’achat au moment où vous avez émis l’ordre.

Concrètement, si la valeur de l’action a augmenté, vous ne paierez rien et vous toucherez le gain. Par contre, si le cours de l’action a baissé, vous devez rembourser la perte de capital.

Comment fonctionne le SRD en bourse ?

Le SRD est un système qui permet à l’intermédiaire financier de reporter le paiement ou la livraison de titres. Le règlement/livraison est effectué le dernier jour de transaction du mois. C’est une sorte de « crédit » que vous fait votre intermédiaire financier (banque, courtier en ligne, etc.). 

Il est possible de demander une prolongation de votre position d’un mois sur l’autre, après accord de votre intermédiaire. Cette demande d’extension peut être faite au plus tard le 5ème jour de bourse avant la fin du mois calendaire. Le prolongement d’une position correspond à une vente (suivie d’un rachat).

En cas d’évolution défavorable des cours, la différence entre la position initiale et la position prolongée entraîne un prélèvement sur votre compte.

Quelles sont les valeurs éligibles au SRD ?

Les valeurs éligibles à ce service répondent à certains critères de liquidité et de capitalisation boursière.

Dans le cadre du SRD, Euronext examine régulièrement les titres de ce service en tenant compte des critères d’éligibilité. Cependant, les autorités de régulation des marchés ont la possibilité de demander aux intermédiaires de mettre fin à ce service sur tout ou une partie des titres éligibles. Cela peut être temporaire ou définitif.

Votre intermédiaire financier peut aussi suspendre le service si la volatilité est trop élevée sur un titre ou si l’emprunt de titres se complique en raison de la pénurie de certains d’entre eux.

Par ailleurs, la liste des titres éligibles au SRD est disponible et consultable sur le site d’Euronext.

Quels sont les frais du SRD ?

Quand vous investissez au SRD, outre les frais de courtage habituels, il vous sera facturé :

  • les frais de financements : un taux d’intérêt journalier pour chaque jour où votre position est maintenue. Ceci est tout à fait normal puisque le SRD revient à emprunter pour investir davantage. Si vous fermez votre position en cours de journée, vous ne serez pas facturé.
  • les frais de prorogation : ils sont facturés à la fin du mois, si vous décidez de maintenir votre position. Ils sont plus difficiles à justifier, mais tous les courtiers les facturent.

De plus, certains courtiers facturent des frais en rapport avec les appels de marge et quand ils sont obligés de fermer vos positions eux-mêmes. Il existe également des courtiers qui prélèvent des frais en cas d’appel de marge et quand ils sont contraints de fermer vos positions eux-mêmes.

Les avantages du SRD

Le SRD présente deux avantages majeurs comparé à l’achat au comptant :

  • la possibilité de bénéficier d’un effet de levier lors de l’investissement ;
  • et la possibilité de vendre à découvert.

L’effet de levier 

L’effet de levier est le fait d’emprunter pour investir plus que votre mise initiale. Le paiement différé est, en quelque sorte, une avance que vous allez devoir rembourser plus tard.

Ainsi, l’effet de levier vous permet de multiplier vos gains potentiels, toutefois, faites attention, cela marche dans les deux sens, vos pertes seront également multipliées !

La vente à découvert (short)

La vente à découvert permet de vendre une action que vous ne détenez pas et de spéculer sur la baisse de son prix. Ceci peut vous aider à saisir une opportunité ou à vous couvrir contre une éventuelle crise ou un bear market.

Rappelez-vous toutefois qu’en moyenne, les titres boursiers se valorisent sur le long terme. 

Les risques du SRD

Les investissements avec le SRD comportent deux risques majeurs :

  • d’une part, la totalité de vos pertes sera multipliée par l’effet de levier utilisé ;
  • d’autre part, vos positions sont susceptibles d’être fermées à la suite d’un appel de marge, et ce même si elles sont gagnantes à long terme.

Par conséquent, une forte volatilité peut être néfaste pour votre portefeuille boursier si vous utilisez le SRD. Dans ce cas, la meilleure solution reste la diversification !

En résumé : ce qu’est le SRD

Le SRD est l’abréviation de Service de Règlement Différé. En d’autres termes, le SRD vous offre la possibilité d’acheter vos actions à crédit et d’investir un montant supérieur à votre mise initiale.

Les investissements boursiers, et même les actions, ne sont pas tous éligibles au SRD. Le système SRD est géré par Euronext Paris qui détermine les titres éligibles. Parmi les valeurs françaises, seulement un peu plus d’une centaine sont éligibles au SRD. Par ailleurs, le SRD permet d’investir dans certaines actions avec un effet de levier.

Passer des ordres sur le Service de Règlement Différé (SRD) peut s’avérer très lucratif, mais aussi très risqué. En effet, investir dans le SRD, c’est prévoir à très court terme l’évolution des actions, ce qui implique une prise de risque maximale.

Avec l’effet de levier, vous pouvez multiplier vos profits, mais aussi vos pertes. Le recours au SRD demande à l’investisseur d’être particulièrement vigilant, de surveiller régulièrement l’évolution des prix et le niveau de sa couverture.

Compte tenu de ses risques et de son caractère hautement spéculatif, le SRD est réservé aux investisseurs très expérimentés.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Entreprise de marché
Lire plus

Qu’est-ce qu’une entreprise de marché ?

Une entreprise de marché est un acteur incontournable dans le bon fonctionnement des transactions sur les marchés financiers. Voici tout ce qu'il faut savoir sur ce type d'entreprise.
Cotation directe
Lire plus

Qu’est-ce que la cotation directe ?

La cotation directe est une forme d'introduction en bourse simplifiée, caractérisée par l'absence d'intermédiaire. Elle présente de nombreux avantages.
La déflation
Lire plus

Qu’est-ce que la déflation ?

Le terme déflation est souvent employé mais il est parfois difficile de savoir à quoi cela correspond. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce phénomène économique.