Qu'est-ce que le trading haute fréquence (THF) ?
Trading haute fréquence

Qu’est-ce que le trading à haute fréquence (THF) ?

Le trading à haute fréquence : Définition

Le trading à haute fréquence, de l’abréviation THF, est une méthode de trading à très court terme qui utilise de puissants programmes informatiques pour exécuter un grand nombre de transactions en quelques secondes.

Cette stratégie repose sur des algorithmes mathématiques qui permettent d’effectuer des transactions (achat et vente d’ordres) en fonction des conditions de marché. Un algorithme désigne une suite d’opérations devant être effectuées dans unordre précis pour résoudre un problème donné.

Ce programme informatique qui permet de passer des milliers d’ordres ou des les annuler en fonction des micro-fluctuations du marché a eu une conséquence majeure: il a conduit les traders à être délaissés au profit des informaticiens.

L’utilité et l’objectif du trading à haute fréquence

L’objectif du trading à haute fréquence est de transmettre automatiquement et à très grande vitesse des ordres sur les marchés financiers, sans intervention humaine.

Pour cela, le plus rapide fut longtemps la fibre optique qui a monopolisé les investissements pendant le début de ces deux dernières décennies. Cette course est devenue démentielle au point d’investir plus de 300 millions de dollars afin de gagner 0.0000015 secondes.

Désormais, il existe un glissement progressif vers les ondes radios, dites ondes courtes. En effet, ces dernières sont 4,5 millisecondes plus rapides, mais fiables à 85%, alors que la fibre optique l’est à 100%. Toutefois, ce risque vaut le coût, car sur plusieurs centaines de millions d’ordres passés, la priorité acquise se révèle rentable.

De plus, dans une recherche perpétuelle de vitesse, Euronext héberge certains des serveurs de ses clients THF directement à son siège contre la somme de 25 000€ par mois. Cela permet à tous les acteurs du milieu d’être à égalité quant au temps de latence permettant d’éviter un monopole des micro fluctuations par un acteur ayant un temps de latence plus faible.

trading haute fréquence strategie

Les stratégies d’investissement avec le trading à haute fréquence

Il existe 2 principales stratégies de trading à court terme qui peuvent être utilisées par le trading à haute fréquence : l’arbitrage et la spéculation.

  • L’arbitrage

La réalisation de cette stratégie repose sur algorithme permettant d’analyser en temps réel les cotations des différents actifs de tous les marchés réglementés pour détecter des micro-anomalies de cotation.

Lorsqu’il en existe une, le code algorithmique exécute un ordre d’achat sur le marché où la cotation est la plus faible pour ensuite passer un ordre de vente sur le marché où le cours est plus élevé, tout cela en moins d’une seconde.

Exemple : supposons qu’un investisseur souhaite vendre un actif financier X au prix de 1000$ à New York, et qu’un autre investisseur souhaite acheter ce même actif financier au prix de 1005$ à Londres.

En tant que trader, vous avez alors devant vous une opportunité d’arbitrage (une anomalie) : vous allez pouvoir acheter l’actif X à 1000$ à New York pour le revendre à 1005$ à Londres, en empochant alors 5$ sans risque. Le plus rapide emporte la transaction.

Il faut donc être le premier à détecter l’anomalie bien évidemment, mais aussi le plus rapide à transmettre les différents ordres d’achat et/ou de vente. 

L’objectif est d’engranger une petite plus-value, qui s’avère fructueuse car l’opération est pratiquée à grande échelle. 

  • La spéculation

Afin de mener à bien cette stratégie, les algorithmes du THF scrutent en permanence les carnets d’ordres afin de confronter en temps réel l’offre et la demande pour comprendre les tendances de marché

Ils s’appuient en parallèle sur les actualités macroéconomiques, pour ainsi déterminer le cours prévisible et l’évolution du titre, ainsi que sa stabilité.

Le marché est rempli de programmes anticipant les micromouvements du marché.

L’objectif du THF spéculateur n’est pas de réaliser des plus-values importantes mais de générer des gains systématiques sur un très grand nombre d’opérations.

➡️ Découvrez les meilleures stratégies bourse à court terme

Les avantages du trading à haute fréquence ✅

Pour les adeptes du trading à haute fréquence, ce type de trading permet de générer des gains importants mais aussi d’améliorer la liquidité du marché.

  • Générer des gains importants

Avec des algorithmes ultra rapides, le trading à haute fréquence peut s’avérer ultra rentable. À titre d’information, on estime le coût d’une plateforme de trading haute fréquence à environ 3 millions de dollars, ce qui n’est rien par rapport aux gains potentiels.

Selon les estimations, les meilleurs algorithmes de trading à haute fréquence peuvent générer plus de 10 millions de dollars chaque mois.

  • Améliorer la liquidité

Ceux qui défendent le trading à haute fréquence affirment qu’il peut avoir pour effet de renforcer la liquidité, notamment lorsque les algorithmes se portent massivement contrepartie dans un objectif de spéculation. 

C’est vrai, mais il faut savoir aussi que le THF peut assécher la liquidité des marchés comme précisé ci-dessous.

Trading haute fréquence avantages

Les inconvénients du trading à haute fréquence ❌

  • Les grandes fluctuations ou les risques de krach

Le THF est controversé et a fait l’objet de critiques sévères. Les décisions des algorithmes se prennent en quelques millisecondes, ce qui avoir pour conséquence de grands mouvements de marché sans raison.

Le 6 mai 2010 par exemple, l’indice américain Dow Jones a subi sa plus forte baisse de points intrajournalière jamais enregistrée, en baisse de 1 000 points et en chutant de 10 % en seulement 20 minutes avant de remonter.

Une enquête gouvernementale a imputé ce krach à la vente massive de 75 000 contrats oursiers par la société de gestion Waddell & Reed qui a provoqué le krach, qui a ensuite été accentué par les acteurs du marché, dont les algorithmes des THF.

  • Le manque de liquidité

L’activité des THF peut avoir pour conséquence d’assécher la liquidité des marchés. Par exemple,lorsque plusieurs ordres d’achats émanant de plusieurs acteurs apparaissent, les algorithmes des THF sont les plus réactifs pour passer un ordre de vente accaparant l’intégralité des ordres d’achats.

Les investisseurs particuliers et traditionnels sont alors lésés par cette destruction de liquidité, leurs actifs souffrent d’une liquidité amoindrie.

  • La manipulation des cours

Avec une telle vivacité dans les transactions, la question de la manipulation des cours de bourse colle à la peau du trading à haute fréquence. Il existe plusieurs types de manipulations des cours des THF :

  • Le layering qui consiste à placer un ordre important visible dans les carnets d’ordre pour influencer les autres intervenants.
  • Le spoofing qui consiste pour le THF à émettre des ordres contraire à ses intérêts pour créer un comportement moutonnier chez les autres intervenants, entraînant une évolution du cours favorable aux intérêts du THF. Ensuite, le THF annule son ordre avant qu’il soit exécuté, pour enfin passer un ordre en accord avec ses intérêts.
  • Le quote stuffing consistant à un bourrage du carnet d’ordres, d’annulation, de mise à jour pour créer une incertitude chez les autres acteurs entraînant une volatilité profitable pour le THF.
  • Le momentum ignition, qui consiste à se porter contrepartie des ordres de vente d’autres acteurs pour créer un mouvement de prix à la hausse, qui sera suivi d’un ordre de vente du THF une fois l’augmentation du cours intervenue. 

Le trading à haute fréquence est-il interdit en France ?

Pour connaître la réglementation relative au trading à haute fréquence, il faut s’intéresser à la doctrine de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) en la matière et aux textes existants du législateur.

L’Autorité des marchés financiers n’interdit pas la pratique du trading à haute fréquence. En revanche, elle sanctionne toutes les pratiques de manipulation de cours que nous venons d’évoquer (layering, spoofing, etc.).

C’est la directive européenne MIF II qui encadre l’activité du trading à haute fréquence. Elle pose notamment l’obligation pour les entreprises d’investissement pratiquant le trading algorithmique à haute fréquence de tenir un registre précis et chronologique de tous les ordres passés, y compris : les annulations d’ordres, les ordres exécutés et les cotations.

La directrice impose également aux entreprises de mettre en place des plans de continuité des activités pour lutter contreune défaillance de ses systèmes de négociation, en veillant à ce qu’ils soient entièrement testés.

Par ailleurs, la directive prévoit l’obligation de demander un agrément pour les entités qui ne sont pas des entreprises d’investissement effectuant des transactions de trading haute fréquence au sein de l’Union européenne.

Questions fréquentes

Peut-on faire du trading à haute fréquence sur les cryptomonnaies ?

Oui il est possible de faire du trading à haute fréquence sur les cryptomonnaies, surtout que c’est un marché très volatile.

Peut-on faire du trading à haute fréquence en tant que particulier ?

Longtemps réservé aux institutionnels, le THF s’est démocratisé. Certains courtiers proposent l’accès à des outils permettant le trading à haute fréquence.

Pour finir, voici une petite vidéo récapitulative sur le trading à haute fréquence :

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

 

Articles similaires...
VIX
Lire plus

Qu’est-ce que le VIX en bourse ?

Dans le domaine des marchés financiers, l'indice de volatilité VIX est l'un des indicateurs les plus populaires pour évaluer le comportement du marché. Aux yeux des traders, le VIX est un instrument de mesure des risques, mais aussi un moyen de tirer parti de la volatilité. Découvrez dans cet article ce qu'est le VIX, comment l'interpréter et comment trader avec cet indice.
IPO bourse
Lire plus

Qu’est-ce qu’une IPO en bourse ?

Les IPO, de l'anglais « Initial Public Offering », correspondent aux introductions en bourse traditionnelles par laquelle une société met en vente ses actions sur les marchés financiers.
Warrant
Lire plus

Qu’est-ce qu’un warrant en bourse ?

Les warrants sont de plus en plus populaire en bourse car ils permettent de se couvrir contre les risques du marché. Découvrez comment fonctionne un warrant, ainsi que les avantages et les risques qu’il comporte.
OPA
Lire plus

Qu’est-ce qu’une OPA ?

Les offres publiques d'achat (OPA) sont de plus en plus fréquentes dans le monde financier. Tout savoir sur cette opération boursière spécifique.