Les meilleures stratégies bourse à court terme
Stratégies bourse court terme

Les meilleures stratégies bourse à court terme

L’investissement à court terme, le trading, attire de nombreux adeptes en quête d’un bénéfice rapide. Voici quelques stratégies d’investissement à court terme, leurs avantages et leur fonctionnement.

Qu’est-ce qu’une stratégie bourse à court terme ?

Une stratégie bourse à court terme que l’on appelle plus communément le « trading » consiste à prendre une position (achat ou vente) durant quelques secondes jusqu’à plusieurs jours. Ce type de stratégie boursière est utilisée comme une alternative aux stratégies long terme, dans lesquelles vous maintenez une position pendant des semaines, des mois, voire des années.

Le trading à court terme se concentre principalement sur les fluctuations du prix, plutôt que sur les fondamentaux à long terme d’un actif. Ce style de trading tente de profiter des mouvements rapides des prix du marché, et recherche donc la volatilité du marché autour des publications de données économiques (inflation, hausse des taux, etc.), des bénéfices des entreprises et des événements géo-politiques.

L’investissement à court terme est également appelé « trading actif » car il diffère très largement des stratégies d’investissement long terme ou des fonds de gestion passive. Il est généralement basé sur la spéculation, ce qui signifie qu’il n’implique pas nécessairement l’achat et la vente des actifs financiers eux-mêmes.

Au lieu de cela, les traders à court terme ont tendance à privilégier les instruments dérivés qui leur permettent d’entrer et de sortir des transactions sans avoir besoin de posséder l’actif lui-même. Il s’agit notamment des CFD, des spread bets et des options, qui permettent tous aux traders de profiter de la hausse et de la baisse des prix du marché.

Les différentes stratégies bourse à court terme

Même si l’investissement à court terme est réservé aux professionnels de la finance, il peut être intéressant de savoir comment fonctionne ces stratégies boursières. Les traders à court terme peuvent choisir différentes stratégies en fonction de leurs contraintes de temps et de leur goût du risque.

Les stratégies d’investissement à court terme les plus populaires sont le scalping, le day trading, et le swing trading.

  • Le scalping

Le scalping est une stratégie boursière à très court terme, dans laquelle les traders ont pour objectif d’entrer et de sortir des positions en quelques secondes ou quelques minutes, mais généralement pas plus.

Les personnes qui utilisent cette stratégie sont appelées les « scalpeurs ». Un scalper effectue souvent des centaines de transactions au cours d’une journée de bourse dans le but d’accumuler les petits profits. Il ouvre une position aussi souvent que possible et en la quittant dès que le marché évolue en sa faveur. L’accumulation de petits profits permet par la suite de générer un gain important, si l’on est bon.

Cette stratégie à très court terme est souvent utilisée sur les marchés des changes et des matières premières, des marchés qui peuvent connaître des fluctuations rapides de prix et une forte volatilité.

Les traders qui utilisent des stratégies de scalping ne prennent pas en compte les éléments de l’analyse fondamentale et se concentrent uniquement sur l’analyse technique. Les scalpers ignorent même très souvent les tendances à court terme sur les marchés financiers, car celles-ci n’ont pas le temps d’avoir un impact sur le cours avant la fin d’une transaction.

Le nombre de transactions étant très important en scalping, le risque de perte en capital est amplifié. Forcément, plus il y a de transactions, plus il y a de risques.

Mais cette stratégie d’investissement nécessite une certaine expérience des marchés et surtout les outils adéquats. Le scalping prend énormément de temps et n’est pas destiné aux investisseurs occasionnels.

De nombreux scalpers choisissent d’utiliser le trading à haute fréquence (THF) comme moyen d’exécuter un certain nombre d’ordres en quelques secondes. Ce type d’outil n’est pas disponible sur les plateformes traditionnelles sur lesquelles il y a toujours un temps d’attente avant l’exécution d’un ordre.

Vous l’aurez logiquement compris, cette stratégie boursière est la plus risquée.

  • Le day trading

Le day trading est probablement la stratégie de trading à court terme la plus populaire, dans laquelle les traders conservent leurs positions sur une seule journée pour éviter de payer les frais de la nuit. Elle peut être utilisée pour n’importe quelle classe d’actifs (actions, obligations, matières premières, etc.).

Les personnes qui utilisent cette stratégie sont appelées les « day traders ». Ils achètent et vendent plusieurs produits financiers tout au long de la journée dans le but de liquider leurs positions avant la fermeture du marché. Cela signifie qu’ils font leurs transactions uniquement sur une séance de bourse (d’où le nom de day trading).

Même au cours d’une seule journée de négociation, il peut y avoir une forte volatilité, ce qui est nécessaire pour créer un environnement de négociation avantageux, mais cela crée également des risques dont il faut être conscient. Par exemple, les changements rapides de prix peuvent entraîner des grosses pertes.

Les traders adeptes de cette stratégie peuvent utiliser des graphiques se basant sur les horaires pour analyser les données relatives aux prix et repérer les récentes tendances haussières ou baissières afin de décider d’acheter ou de vendre un instrument financier. Lorsqu’ils constatent que le marché qu’ils ont choisi évolue dans une direction défavorable, ils peuvent sortir rapidement de leur position pour éviter d’augmenter leurs pertes.

Les day traders disposent d’un peu plus de temps pour évaluer leurs transactions que les scalpers, ce qui diminue légèrement le niveau de risque. Ils peuvent étudier les graphiques de prix pour identifier les hauts et les bas de la journée précédente, ce qui peut ensuite les aider à élaborer une stratégie efficace pour la journée de négociation en cours.

Cette stratégie boursière est située entre la stratégie à très court terme nommée le scalping, et la stratégie à plus long terme nommée le swing trading.

  • Le swing trading

Le swing trading est une stratégie d’investissement à court ou moyen terme, dans laquelle les traders conservent leurs positions pendant un certain nombre de jours ou de semaines. Il s’agit d’une stratégie très populaire pour les actions.

Les personnes qui utilisent cette stratégie sont appelées les « swing traders ». Ils cherchent à prédire le moment où le prix est susceptible d’évoluer avant de mettre leur ordre, puis ils suivent les hauts et les bas de l’actif. Ils s’appuient souvent sur les graphiques pour identifier les points d’entrée et de sortie de chaque transaction.

Cette stratégie implique beaucoup de réflexion et de prédiction. Alors que les deux stratégies à court terme précédentes (day trading et swing trading) se concentrent davantage sur l’analyse technique et l’action des prix, le swing trading s’appuie en priorité sur l’analyse technique mais aussi sur l’analyse fondamentale.

En effet, les traders doivent connaître les indicateurs économiques et les événements susceptibles d’avoir un effet sur les marchés financiers, ce qui pourrait faire monter ou descendre leur position à tout moment au cours de la transaction.

  • Le suivi de tendance

Le suivi de tendance est une stratégie d’investissement qui s’adapte au court et au long terme puisque comme son nom l’indique, elle s’appuie sur les tendances. Elle peut être utilisée sur tous les actifs financiers (actions, obligations, matières premières, etc.).

Cette stratégie d’investissement s’appuie exclusivement sur l’analyse technique et ignore les analyses fondamentales. Elle se concentre sur les tendances qui se matérialisent sur les graphiques de prix pendant quelques minutes, des heures, voire même des jours.

Une stratégie de suivi de tendance à court terme est basée sur l’espoir que le prix d’un actif continuera dans sa direction et ne s’inversera pas pendant le temps où la position est ouverte. Les traders cherchent généralement à acheter un actif si la tendance est à la hausse, ou à vendre l’actif si la tendance est à la baisse.

Le suivi de tendance doit être utilisé avec les outils adéquats pour analyser les graphiques de prix et les tendances.

Recevez nos guides d'investissement gratuitement ! 🚀

4 guides d'investissement (bourse, cryptos, or, métaverse) offerts 📈

Articles similaires...
obligation
Lire plus

Qu’est-ce qu’une obligation en bourse ?

Les obligations sont des instruments financiers comme les actions, mais à la différence de ces dernières, elles représentent des titres de dette. Les émetteurs utilisent les obligations afin de se financer. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce titre financier.
Scalping
Lire plus

Le scalping : C’est quoi ?

Le scalping est une méthode d'investissement à court terme prisé des investisseurs expérimentés. Bien qu'elle soit risquée, elle peut être intéressante pour profiter de la volatilité des marchés.