Quels sont les différents acteurs de la Bourse ?
Les acteurs de la bourse

Quels sont les différents acteurs de la Bourse ?

L’univers de l’investissement et plus particulièrement celui de la bourse et des marchés financiers nécessite une organisation sans faille et une certaine fiabilité pour fonctionner correctement et assurer la sécurité des capitaux. Pour assurer cette organisation ainsi que cette fiabilité, les marchés financiers regroupent différents acteurs qui sont tout aussi importants les uns que les autres.

Qu’est-ce que la Bourse concrètement ?

Les marchés financiers, que l’on appelle plus communément « la Bourse », sont des lieux physiques ou virtuels depuis lesquels des investisseurs (acheteurs et vendeurs) peuvent négocier différents instruments financiers comme des actions, des obligations ainsi que des devises et des matières premières.

Ces marchés sont réglementés et supervisés par de nombreux intermédiaires, pour éviter le désordre et assurer le bon fonctionnement des transactions entre les vendeurs et les acheteurs.

Sur les marchés financiers, on retrouve 4 principaux acteurs qui sont :

  • Les émetteurs
  • Les investisseurs
  • Les intermédiaires
  • Les régulateurs

Ces 4 principaux acteurs sont indispensables au bon fonctionnement des marchés financiers et ont chacun un rôle bien précis que nous allons découvrir dans la suite de cet article.

Les émetteurs

La première catégorie d’acteur que l’on retrouve en bourse : les émetteurs. On parle « d’émetteurs » car ce sont des personnes qui émettent des titres financiers sur les marchés financiers. Un émetteur peut être une entreprise, une institution financière ou même un État, l’État français par exemple.

Lorsqu’une entreprise recherche des fonds afin de financer de futurs projets ou investissements, deux solutions s’offrent à elle. L’entreprise peut recourir à un crédit bancaire ou émettre des actions qui donnent un droit de propriété au capital de l’entreprise à l’investisseur ou des titres de dette comme des obligations par exemple.

Les entreprises ne sont pas les seuls émetteurs sur les marchés financiers. On y retrouve également des institutions financières comme des banques qui créent des produits dérivés ainsi que des États comme l’État français qui emprunte de l’argent en émettant des obligations par exemple pour se financer.

Pour simplifier, la Bourse est un endroit où se rejoignent des personnes ayant des besoins de financement, et des personnes qui proposent de donner leur argent pour les financer. La première catégorie de ces personnes s’appelle les émetteurs, et la seconde s’appelle les investisseurs, et c’est ce dont nous allons parler à présent.

Les investisseurs

La seconde catégorie d’acteur que l’on retrouve sur les marchés financiers : les investisseurs. Sur les marchés financiers, il est possible de retrouver 3 types d’investisseurs différents :

  • L’investisseur particulier

L’investisseur particulier est une personne physique qui dispose d’un certain capital et qui souhaite l’investir dans l’objectif de réaliser des profits sur le court, moyen ou long terme.

Un investisseur particulier achète et vend des actions pour son compte personnel ainsi qu’en plus petite quantité qu’un investisseur professionnel. Il est également souvent appelé « Boursicoteur ».

Chaque investisseur particulier possède une stratégie d’investissement différente, en fonction de son capital, de son horizon d’investissement et de sa tolérance au risque. Certains investisseurs particuliers s’apparentent à des traders puisqu’ils font beaucoup d’opérations spéculatives en bourse à court terme.

L’investisseur a une logique patrimoniale de l’investissement, alors que le trader a une logique spéculative de l’investissement. L’un veut valoriser son capital à terme, et l’autre veut spéculer pour gagner de l’argent rapidement.

  • L’investisseur professionnel

L’investisseur professionnel peut être qualifié comme étant professionnel par nature ou sur option.

Un investisseur est professionnel par nature au sens de l’AMF s’il remplit les conditions posées par la législation. Pour la faire simple, cela concerne principalement les grandes entreprises (ayant un chiffre d’affaires supérieur à 40 millions d’euros par exemple).

Un investisseur est professionnel sur option lorsqu’il possède une grande expérience sur les marchés financiers et qu’il a toutes les compétences et les connaissances nécessaires pour prendre ses propres décisions d’investissement et pour établir ses propres stratégies tout en prenant en compte les risques encourus. Pour évaluer cette expérience et cette connaissance, l’AMF a posé des critères :

– Un portefeuille d’instruments financiers d’au moins 500 000€
– Au moins 10 opérations boursières « significatives » par trimestre pendant au moins 1 an
– Occuper actuellement ou avoir occupé un poste dans le secteur financier

Ces conditions ne sont pas cumulatives, cela signifie que si l’investisseur remplit une des trois conditions, il sera qualifié de professionnel par le prestataire de services d’investissement.

  • L’investisseur institutionnel

L’investisseur institutionnel possède un capital très important de plusieurs millions voir milliards d’euros ainsi qu’une part très importante du capital de nombreuses entreprises.

Les investisseurs institutionnels sont souvent des sociétés de gestion, des fonds de pension, des compagnies d’assurance, des fonds souverains, des fonds d’investissement, des hedge fund ou des banques.

Un hedge fund est un fond d’investissement relativement risqué, qui emploi des techniques d’investissement qui ne sont pas habituelles comme la spéculation par exemple dans l’objectif de générer des profits très importants sur une courte durée.

Ce type de fonds d’investissement spécule à la hausse et à la baisse sur les marchés financiers.

Les intermédiaires des marchés financiers

La troisième catégorie d’acteur que l’on retrouve sur les marchés financiers : les intermédiaires. Leur rôle est d’assurer le bon fonctionnement des marchés financiers, et notamment l’exécution des transactions.

  • Le courtier

Le courtier, ou « broker » en anglais, possède un rôle primordial sur les marchés financiers. Il s’agit d’un organisme financier qui est régulé, agréé et autorisé à traiter des ordres d’achats et de ventes d’instruments financiers sur en bourse.

Un courtier peut être un Prestataire de Services d’investissement (PSI), une banque, une compagnie d’assurance, ou une société indépendante. À l’époque, les ordres de bourse étaient passés de manière physique. Aujourd’hui, avec l’essor d’Internet et l’évolution grandissante d’investisseurs et de capitaux, il y a l’apparition de nombreux courtiers en ligne et de « néobrokers » qui proposent des activités totalement dématérialisées.

Le courtier a pour rôle de transmettre les ordres de bourse des investisseurs sur les marchés financiers, et de conserver les actions et autres titres financiers de l’investisseur sur la plateforme une fois que ces ordres ont été exécutés.

Sans courtier, l’investisseur particulier n’aurait pas la possibilité d’investir sur les marchés financiers. On ne le sait pas forcément, mais toutes les entités par lesquelles on passe pour investir en bourse ont le rôle de courtier : que ce soit la banque traditionnelle, la banque en ligne ou le courtier totalement dématérialisé.

  • La société de gestion

Une société de gestion est une entité spécialisée dans la gestion d’actifs pour compte de tiers ou pour son compte propre. Il s’agit d’une société qui va piloter les portefeuilles de ses clients particuliers, professionnels ou institutionnels.

On les appelle aussi sociétés de gestion de portefeuille car leur rôle est de gérer des portefeuilles d’instruments financiers. Ces sociétés sont soumises à l’agrément de l’Autorité des Marchés Financiers, et sont très régulièrement contrôlées. Elles doivent remplir des conditions très précises pour exercer.

Ces sociétés gèrent généralement des fonds d’investissement de type OPCVM. C’est par le biais de ces structures d’investissement qu’elles vont collecter l’argent des investisseurs pour l’investir sur les marchés.

  • Les conseillers en investissements financiers

Contrairement à ce que l’on pourrait passer, les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) ayant le statut de Conseiller en investissements financiers (CIF) ont aussi un rôle important sur les marchés financiers. En effet, ce sont les premiers intermédiaires de leurs clients ! Ce sont eux qui vont conseiller leurs clients sur leurs stratégies patrimoniales dont leurs stratégies d’investissement, en fonction de leur profil investisseur.

Le statut de CIF est soumis à certaines conditions comme le niveau d’expérience, de diplômes, et d’autres conditions comme la souscription d’un contrat d’assurance en responsabilité civile professionnelle.

Il faut savoir que le CIF n’a pas le droit d’acheter des titres vifs (comme des actions individuelles) pour le compte de son client. Il peut simplement, par le biais d’un mandat de conseil, faire souscrire son client à des parts d’OPCVM ou des produits structurés, en fonction encore une fois, du profil investisseur du client.

Mais il ne s’agit pas d’une gestion sous mandat, mais simplement d’une gestion conseillée. Le CIF n’a qu’un devoir de conseil à l’égard de son client, il ne peut pas gérer un portefeuille d’instruments financiers en totale autonomie pour compte de tiers. Le client reste le dernier décideur de ses choix d’investissements.

  • L’agence de notation

Une agence de notation est une entreprise privée qui juge le risque de solvabilité financière d’une entreprise, d’un État ou d’une collectivité locale comme une commune, un département ou une région.

Une agence de ce type a un rôle crucial sur les marchés financiers, car elle permet de contrôler la capacité que possède une entité à faire face aux remboursements des dettes qu’elle possède. Elle effectue ce contrôle en fonction des documents que lui transmet l’entreprise. Et il faut savoir que c’est l’entreprise qui paye l’agence de notation pour se faire noter.

Sur les marchés financiers, on retrouve 3 principales agences de notation qui détiennent 85% du marché et qui sont Moody’s ainsi que Standard & Poor’s et Fitch Ratings.

Elles émettent des notations qui vont permettre d’avertir les investisseurs sur la solvabilité d’une entreprise. Ces notes prennent généralement la forme de lettres : par exemple, une entreprise jugée très solvable sera notée AAA+.

  • L’analyste financier

Un analyste financier est un professionnel qui réalise des études approfondies de la situation financière, économique et stratégique d’entreprises cotées en bourse dans l’objectif de fournir des prévisions ainsi que des recommandations aux investisseurs.

Souvent, sur les sites d’informations financières, il y a une rubrique « Avis des analystes » ou « Recommandation des analystes » ou encore « Consensus des analystes ». C’est un indicateur qui permet de jauger les opinions des analystes financiers qui ont fait toutes les recherches en profondeur d’une entreprise.

Il faut savoir que tous les analystes ne pensent pas pareil. Chacun possède une interprétation différente en fonction aussi de ses convictions personnelles et de son tempérament (optimiste ou pessimiste..). S’appuyer uniquement sur l’opinion des analystes financiers pour prendre une décision d’investissement est un mauvais choix.

  • Le diffuseur de données financières

Un diffuseur de données financières centralise et diffuse aux investisseurs la totalité des informations qui proviennent des acteurs du marché comme les agences de notation, les agences de presse, les émetteurs, les banques ainsi que les marchés organisés et les intermédiaires de marché.

Des entités comme Bloomberg, Boursorama, Yahoo Finance ainsi que Investir, Bourse Direct et La Tribune sont des diffuseurs de données financières.

Que ça soit sur format papier ou depuis un site internet, la presse financière est très importante et permet aux investisseurs particuliers et professionnels de s’informer, d’analyser le marché ainsi que les entreprises et de prendre des décisions.

Les régulateurs

La quatrième catégorie d’acteurs en bourse, qui sont très importants sur les marchés, ce sont les régulateurs.

Un régulateur est une autorité qui s’assure du bon fonctionnement des marchés financiers ainsi que du bon comportement des différents acteurs que l’on retrouve en bourse.

Un régulateur est un organisme public et indépendant et il faut savoir que chaque pays dispose de son propre régulateur. Aux États-Unis, l’autorité de régulation des marchés financiers est la Security and Exchange Commission (SEC).

En France, le régulateur est l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) dont le rôle est de réguler la place financière française ainsi que ses différents acteurs. Elle veille aussi à protéger les investisseurs particuliers des arnaques très courantes en bourse et en trading.

L’AMF a de multiples missions sur les marchés financiers :

  • Contrôler et veiller au bon déroulement des transactions sur les marchés afin d’en assurer le bon fonctionnement
  • S’assurer que les investisseurs soient correctement informés
  • Protéger l’épargne des investisseurs

L’AMF est généralement considérée comme étant la police des marchés financiers.

Comme vous pouvez le constater, sous les marchés financiers se cache une réelle organisation qui permet d’en assurer le bon fonctionnement et aux investisseurs de pouvoir investir sur les marchés financiers en toute sécurité.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Articles similaires...