Les arnaques les plus courantes en bourse et en trading
Arnaques bourse et trading

Les arnaques les plus courantes en bourse et en trading

La bourse et le trading sont des activités très lucratives. Comme il est question d’activités financières, des pratiques frauduleuses sont fréquemment observées. Par conséquent, il est préférable de rester vigilant. Découvrez à travers cet article, comment éviter les arnaques boursières et de trading les plus courantes ainsi que les moyens de les éviter.

Quelles sont les arnaques en bourse et trading les plus fréquentes ?

Les escrocs qui opèrent dans les secteurs du trading ou de la bourse, tentent le plus souvent de repérer de nouvelles astuces pour abuser de la naïveté des débutants. Cependant, la grande majorité de ces arnaqueurs suivent des schémas bien connus.

En apprenant à les identifier, vous pouvez vous éviter de nombreux problèmes. Ils opèrent aujourd’hui principalement sur les réseaux sociaux, leur nouvel eldorado pour repérer leurs victimes.

Pour vous aider, l’Autorité des marchés financiers (AMF) a aussi dressé une liste noire recensant les brokers à éviter.

  • Les arnaques aux robots de trading

Les bots de trading, ou robots de trading, sont des logiciels ultra performants qui s’appuient sur des algorithmes pour pouvoir fonctionner convenablement. En intégrant des données spécifiques correspondant à des critères d’achat ou de vente, les robots effectuent les transactions de façon automatique et autonome.

Les bots sont des outils très perfectionnés qui intègrent généralement des mécanismes d’intelligence artificielle, lorsqu’ils ne sont pas supervisés par des traders professionnels.

Ainsi, oui, tous les bots ne sont pas nécessairement le travail d’escrocs. Par conséquent, avant de choisir l’un d’entre eux, consultez les listes des pires bots disponibles sur internet. Si le bot auquel vous pensez est celui d’un escroc, il est probable qu’il se trouve sur ces listes.

  • Les dangers du scalping

Les stratégies de scalping qui ne sont pas identifiables constituent également un avertissement. Les robots sont certes le plus souvent utilisés dans le but de générer des profits en opérant par la méthode du scalping. Cette stratégie est basée sur la réalisation de multiples transactions en temps record, tout en réalisant, chaque fois, de faibles profits.

De ce fait, un trader humain sera forcément beaucoup plus lent qu’un bot. Il sera donc dans l’incapacité de réaliser des gains suffisants. Toutefois, toutes les méthodes de scalping sont bien connues du grand public. Ainsi, si la stratégie adoptée par le courtier ne figure pas parmi celles proposées, le robot peut être considéré comme une arnaque.

  • L’arnaque des actions décotées

C’est l’une des arnaques les plus récentes détectée par l’AMF : l’achat d’actions décotées. Des arnaqueurs vous proposent d’acheter des actions moins chères que leur prix en bourse. Cela ne peut pas exister et il s’agit tout simplement d’une arnaque.

Cette arnaque peut prendre la forme d’un contrat d’achat d’actions factice dont le seul but est de vous prendre de l’argent. L’arnaque est bien rodée et l’auteur disparaîtra une fois qu’il aura votre argent en sa possession.

Pour acheter des actions, passez toujours par un courtier reconnu, qui est autorisé à exercer en France.

  • L’arnaque des signaux Forex

Pour ceux qui l’ignorent toujours, sachez qu’il arrive que des vendeurs se fassent passer pour des émetteurs de signaux. Soulignons que ceux-ci sont surtout présents dans le secteur du trading Forex. Ces signaux sont tout simplement erronées car en réalité les arnaqueurs n’ont aucune expérience en trading. Et ils chercheront à vous faire payer pour vous vendre leurs signaux.

Mais on peut également les rencontrer dans tous les domaines de la finance dont la bourse, mais dans des proportions bien moindres.

  • Les frais d’inscription

Étant donné que les arnaqueurs tentent d’attirer un maximum de personnes, ils ne cessent de faire des promesses en l’air. Ils se distinguent donc des autres par le fait qu’ils vous promettent des bénéfices improbables. Ceux-ci sont bien supérieurs à ce que proposent leurs concurrents.

Dans le même temps, ils facturent des frais d’inscription extrêmement bas. Cette approche est susceptible d’attirer un grand nombre de débutants qui y verront une chance à ne pas manquer en matière d’investissement. En réalité, ce n’est rien d’autre qu’une arnaque.

  • Les signaux conditionnels

Certains arnaqueurs vous proposeront de vous vendre des signaux qui vous permettront de décupler votre capital. Ils ne vous proposeront pas de frais, mais seulement une condition : que vous ouvriez un compte auprès d’un courtier particulier. En ouvrant un compte auprès d’un courtier, il touchera une commission.

Jusque là, ça pourrait aller. Mais parfois les signaux envoyés sont juste catastrophiques car en réalité le trader n’a aucune expérience.

Ces pratiques sont très répandues et sont même utilisées par des courtiers agréés dans d’autres pays.

Est-ce que le trading est une arnaque ?

Le trading en soi ne constitue pas une arnaque. Il s’agit d’une stratégie d’investissement à court terme voire très court terme utilisée par des millions de traders à travers la planète.

Il existe simplement des fausses pratiques sur le marché à éviter tout simplement. Cela concerne notamment certains courtiers non réglementés ou des pseudo-influenceurs.

Il est également possible que les informations que vous voyez soient fausses. Les signaux comme les avis sont quelquefois truqués pour vous tromper. À vous d’être vigilant et d’avoir une bonne stratégie d’analyse.

Arnaques fréquentes trading

Comment détecter les arnaques en bourse et trading ?

Voici une série de recommandations permettant de détecter les arnaques en bourse et en trading.

  • Systèmes de trading et formation sans preuve

Il existe de nombreux arnaqueurs qui vendent des programmes de formation et des méthodes de trading. Quand vous leur demandez de présenter des preuves de leur expérience de trading, ils ne répondent pas.

Par ailleurs, il existe également de nombreux traders qui vendent leurs systèmes sans fournir de service. En réalité, ils ne disposent d’aucune preuve valide de leur activité de trading.

  • Spam par email pour demander des informations personnelles

Les arnaqueurs peuvent aussi vous demander des données personnelles, telles que :

– Votre nom complet ;

– Votre numéro de téléphone ;

– L’adresse de votre domicile.

Ne communiquez jamais vos données personnelles à une tierce personne en qui vous n’avez pas pleinement confiance. Prenez garde aux courtiers qui ne vous communiquent pas de mise en garde écrite contre les risques. Quand bien même ils le font, il est important de lire soigneusement les mises en garde : le diable se cache dans les détails.

  • Restez à l’écart des opportunités qui paraissent fantastiques

De l’argent facile à gagner ? Pas du tout ! Méfiez-vous de toute personne qui vous affirme qu’il est simple de gagner de l’argent avec un rendement mensuel de 20 %. C’est une pure absurdité.

Il faut beaucoup de temps et d’expérience pour que les transactions sur le Forex, les options binaires et les CFD soient rentables. Les gains faciles en bourse et en trading n’existent pas.

Toutefois, si vous investissez votre temps et apprenez à trader correctement, vous gagnerez beaucoup d’argent.

  • Absence d’historique

Ne collaborez jamais avec quelqu’un qui ne vous fournit pas d’informations sur ses antécédents. Que ce soit un courtier, un trader, un formateur ou un gestionnaire de fonds.

Vérifiez toujours si la personne ou la société est légitime en effectuant une recherche rapide en ligne, notamment sur ses agréments. Un courtier ne peut pas exercer sans avoir d’agrément de l’Autorité des marchés financiers (AMF), et une personne n’est pas en droit de vous fournir des conseils en investissement s’il n’est pas immatriculé à l’ORIAS.

Certains pseudo traders peuvent vous faire croire à des chiffres fictifs en montrant des screens de leurs comptes. Mais attention, il peut s’agir en réalité d’argent fictif.

Prenons par exemple l’histoire du jeune homme qui est devenu populaire du jour au lendemain. D’après le New York Magazine, un gamin du Queens a empoché des dizaines de millions de dollars en tradant des actions pendant sa pause déjeuner au lycée Stuyvesant. La réalité est toute autre : il s’est avéré que le jeune homme n’a jamais touché le moindre centime. Tous ses gains ont été obtenus à partir d’un compte de trading fictif.

  • Les bonus de dépôt du Forex

Arnaque du Forex ou bonne idée ? Le concept des bonus est attrayant : effectuez un dépôt et vous serez crédité sur votre compte de 5, 10 ou 30 fois la somme déposée ! C’est plutôt génial, non ? Sauf qu’en réalité, les bonus sont illégaux.

Si un bonus vous est proposé contre un dépôt ou même un bonus sans dépôt, c’est une arnaque.

  • Les messages privés sur les réseaux sociaux

Les escrocs utilisent une nouvelle méthode sur les réseaux sociaux : Ils vous contactent en privé en vous invitant à une vidéoconférence. Il s’agit d’une escroquerie de type webinaire sur le marché du Forex.

Le plus souvent, les participants se retrouvent avec une vingtaine de personnes, dont certaines sont des habitués du site depuis plusieurs semaines. Celles-ci se vantent de leurs résultats extraordinaires… En réalité, elles sont complices de l’arnaque.

Souvenez-vous, la prospection est illégale. Ce type d’opération a pour but de se servir de votre curiosité en empêchant les arnaqueurs de se dévoiler publiquement ou de communiquer leurs véritables coordonnées.

Que faire en cas d’arnaque en trading ?

Si vous êtes victimes d’une arnaque en trading, la chose la plus importante à faire est de faire attention aux structures qui vous promettent de vous restituer votre argent. Vous avez en cas d’arnaque en trading la possibilité de porter plainte ou de saisir l’AMF afin d’engager la procédure pour dénoncer l’arnaque.

En effet, il est essentiel de signaler les arnaques au trading ou à la bourse puisque l’AMF ne peut, malgré ses efforts, être présente partout. La dénonciation d’une arnaque permet d’éviter que des personnes se fassent à nouveau arnaquer.

Comment dénoncer une arnaque ?

Êtes-vous victime d’une escroquerie au trading ? Il existe deux types de recours selon que votre courtier est réglementé ou non en France ou en Europe.

Si votre courtier est agréé, il est possible de contacter le service de médiation de l’AMF par courrier ou par voie électronique.

Dans le cas où votre courtier n’est pas réglementé, vous allez déposer une plainte au niveau du parquet du tribunal de grande instance dont dépend le lieu de la fraude.

Sachez que ces procédures sont totalement gratuites. Prenez garde à toute structure qui vous promet de vous restituer vos fonds en échange d’une rémunération ou de multiples frais administratifs. L’AMF met en garde les victimes contre cette double escroquerie au faux remboursement. Elle recommande par ailleurs de vérifier sur le site de l’Orias si la structure en question est agréée pour exercer.

En résumé : soyez toujours vigilant en bourse et en trading

Les arnaques au trading en ligne sont bel et bien réelles, en particulier en France où plusieurs personnes se font escroquer chaque jour. Tant que le marché boursier fonctionnera, ces arnaques existeront aussi. Souvenez-vous que ce qui peut vous pousser dans le piège d’un escroc est principalement votre cupidité. En prenant le temps de vérifier certaines données, vous ne risquez rien.

Toutefois, il est primordial de rester vigilant, puisque certaines formes d’arnaque sont extrêmement perfectionnées et bien plus difficiles à détecter. Soyez donc toujours très vigilants.

Articles similaires...