Quels sont les différents cycles boursiers ?
Différents cycles boursiers

Quels sont les différents cycles boursiers ?

De nombreux cycles différents affectent le marché boursier. Dans cet article, nous aborderons les différentes étapes d’un marché boursier et la manière dont elles se forment. Nous étudierons également la durée de chaque phase et identifierons les marchés haussiers et baissiers. Restez à l’écoute pour plus d’informations sur le marché boursier !

Qu’est-ce qu’un cycle boursier ?

Un cycle boursier est la hausse et la baisse naturelles des prix des actions sur le marché. Cela entraîne inexorablement des fluctuations sur les indices, et des phases que l’on décrit comme étant des bear market lorsque les marchés baissent, et bull market lorsque les marchés sont haussiers.

Un cycle boursier est causé par divers facteurs, dont les changements économiques, la performance des entreprises et la confiance des investisseurs.

Bien que les cycles boursiers permettent aux investisseurs d’acheter à bas prix et de vendre à prix élevé, il est important de se rappeler que les prix des actions sont imprévisibles et peuvent changer à tout moment. C’est pourquoi les investisseurs doivent toujours faire des recherches avant de prendre une décision d’investissement.

Les investisseurs peuvent utiliser les cycles boursiers à leur avantage en achetant pendant les marchés baissiers lorsque les entreprises sont sous-évaluées et en vendant pendant les marchés haussiers lorsque les bénéfices ont été réalisés et que les prix sont gonflés.

Comme l’a dit Warren Buffett :

« Soyez craintifs quand les autres sont avides et avides quand les autres sont craintifs »

Il est essentiel de se rappeler que les actions sont des titres financiers qui peuvent fluctuer avec l’actualité économique et financière et que leur rendement n’est pas garanti. Cependant, avoir un plan pour les cycles boursiers peut vous aider à éviter d’être pris au dépourvu et de prendre des décisions impulsives avec vos investissements.

Quelles sont les étapes d’un cycle boursier ?

Le marché boursier peut être un endroit déroutant, en particulier pour ceux qui sont novices en matière d’investissement. Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons élaboré ce guide sur les différentes étapes du cycle boursier.

  • L’accumulation

La première étape du marché boursier est connue sous le nom d’accumulation. C’est le moment où les investisseurs financiers intelligents commencent à acheter des actions qu’ils estiment sous-évaluées.

Ces investisseurs sont généralement des institutions ou des personnes fortunées ayant accès à des informations et à des ressources que l’investisseur moyen ne possède pas.

  • Le markup stage

La deuxième étape du marché boursier est connue sous le nom de “markup stage”. C’est à ce moment-là que les prix commencent à augmenter, car de plus en plus d’investisseurs prennent conscience de l’existence de l’action et veulent en profiter. C’est généralement à ce moment-là que le grand public commence à acheter des actions.

Il peut y avoir un phénomène de FOMO qui se déclenche chez les investisseurs qui ne veulent pas louper l’occasion, et qui sentent une certaine effervescence sur les marchés financiers.

  • La distribution

La troisième étape du marché boursier est connue sous le nom d’étape de distribution. C’est le moment où les institutions et les investisseurs financiers intelligents commencent à vendre leurs actions. Ils le font parce qu’ils pensent que l’action a atteint son sommet et qu’une correction s’impose.

  • Le déclin

La quatrième et dernière phase du marché boursier est connue sous le nom de phase de déclin. C’est le moment où les prix commencent à baisser car de plus en plus d’investisseurs vendent leurs actions. Cela se produit généralement en cas de mauvaises nouvelles concernant l’entreprise ou de conditions générales de marché défavorables.

Maintenant que vous connaissez les différentes phases du marché boursier, vous serez mieux armé pour prendre des décisions d’investissement. N’oubliez pas que le timing est primordial sur le marché boursier. Veillez donc à faire vos recherches avant d’acheter ou de vendre des actions. Voyons maintenant de plus près comment se forment les cycles de marché.

Comment les cycles de marché se forment-ils ?

Le marché boursier est notoirement difficile à prévoir. Certains experts affirment que le marché est régi par les émotions humaines, qui sont impossibles à prévoir. D’autres affirment que le marché est tout simplement trop complexe pour qu’on puisse le comprendre entièrement.

Mais il existe peut-être une explication plus simple : les cycles du marché. Comme tout autre cycle, les cycles du marché sont des schémas répétitifs qui peuvent être identifiés et analysés.

La macroéconomie joue un rôle dans les formations boursières. D’un point de vue macroéconomique, un cycle boursier comporte quatre phases principales : l’expansion, le pic, la contraction et le creux.

L’expansion est le moment où l’économie est en croissance et où les prix des actions augmentent. Cette phase est suivie d’un pic lorsque l’économie est toujours en croissance, mais que les prix des actions ont atteint leur point culminant.

Après le pic vient la contraction, l’économie commence à ralentir et les prix des actions commencent à baisser.

Enfin, le creux est le moment où l’économie est à son point le plus bas et où les cours des actions sont à leur plus bas niveau.

Quelle est la durée d’un cycle de marché typique ?

Il n’existe pas de réponse définitive à cette question, car la durée des cycles de marché peut varier considérablement. Toutefois, la plupart des experts s’accordent à dire que la durée moyenne d’un cycle boursier se situe entre 28 mois et 10 ans.

Les cycles boursiers ont tendance à être en avance d’environ six à douze mois sur les cycles économiques. Cela signifie que le marché boursier commence généralement à baisser avant que l’économie dans son ensemble ne commence à se contracter.

S’il est difficile de prévoir la durée exacte des cycles boursiers, comprendre leur fonctionnement peut vous aider à prendre de meilleures décisions d’investissement. En étant conscient de la durée des cycles typiques, vous pouvez vous préparer aux ralentissements du marché et profiter des opportunités lorsqu’elles se présentent.

Qu’est-ce que sont les bear market et bull market ?

On parle de marché haussier, ou bull market, lorsque le marché boursier suit une tendance à la hausse, et de marché baissier ou bear market lorsque le marché boursier suit une tendance à la baisse comme en 2022.

Ces termes peuvent également être utilisés pour décrire des actions individuelles ou des secteurs de l’économie qui ont une tendance à la hausse ou à la baisse.

Les marchés boursiers ont tendance à suivre des cycles, avec des périodes de marchés haussiers suivies de périodes de marchés baissiers. La durée de chaque phase peut varier, mais en général, un marché haussier dure plusieurs années, tandis qu’un marché baissier dure un ou deux ans.

Plusieurs facteurs peuvent faire entrer le marché boursier dans une phase haussière ou baissière. Il peut s’agir d’indicateurs économiques, d’événements politiques ou même de changements météorologiques.

Les investisseurs conscients des conditions actuelles du marché peuvent utiliser ces informations pour décider quand acheter ou vendre des actions. Par exemple, si un investisseur pense que le marché boursier est sur le point d’entrer dans une phase baissière, il peut choisir de vendre ses actions avant que les prix ne baissent.

Comprendre la différence entre les marchés haussiers et baissiers peut aider les investisseurs à prendre des décisions plus éclairées concernant leurs portefeuilles. Toutefois, il est important de se rappeler que les marchés boursiers sont intrinsèquement volatils et que même les investisseurs les plus expérimentés peuvent perdre de l’argent en cas de baisse du marché.

En résumé : les différents cycles de marché

Le marché boursier est un système complexe dans lequel de nombreux facteurs déterminent le bon moment pour investir. En comprenant les différents cycles boursiers, vous pouvez prendre une décision plus éclairée quant au moment d’acheter et de vendre des actions.

Ainsi, la prochaine fois que vous envisagerez d’investir sur le marché boursier, examinez les différents cycles boursiers et voyez si c’est un excellent moment pour acheter. N’oubliez pas que personne ne peut prédire l’avenir, mais la compréhension de ces cycles vous donnera une meilleure idée du moment où investir votre argent durement gagné.

Bien sûr, vous pouvez éviter d’essayer d’anticiper le marché par le biais du coût en dollars en investissant dans des actions de premier ordre et en les conservant à long terme. Les Swing traders peuvent également bénéficier de l’apprentissage des cycles boursiers afin de mieux planifier leurs entrées et sorties. L’importance des cycles boursiers dépend du type d’investisseur que vous êtes.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Articles similaires...
Investir étudiant
Lire plus

Comment et dans quoi investir quand on est étudiant ?

Beaucoup de gens pensent qu'il faut avoir beaucoup d'argent ou de temps à étudier la finance pour investir. Ce n'est pas le cas ! Investir dès le plus jeune âge vous permettra de faire fructifier votre capital et d'avoir un plus gros portefeuille à terme. Alors oui, quand on est étudiant, nous avons un pouvoir d'achat limité mais vous pouvez commencer avec de petites sommes ! Voici notre guide complet pour savoir comment investir en étant étudiant.