Qu'est-ce qu'un fonds souverain ?
Fonds souverain

Qu’est-ce qu’un fonds souverain ?

Les fonds souverains sont des fonds d’investissement qui sont gérés et détenus par des États. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce type de fonds atypique.

Un fonds souverain : définition

Un fonds souverain, ou sovereign wealth funds en anglais, est un fonds d’investissement détenu par un État. Très souvent, il s’agit des pays émergents qui sont capables de dégager des excédents de liquidités à la suite de la hausse du cours des matières premières. L’argent collecté peut aussi provenir des excédents commerciaux, des opérations en devises, etc.

Ces fonds investissent dans des actifs étrangers de toute nature (actions, obligations, autres matières premières) ce qui permet de diversifier leur activité économique.

Il en existe aujourd’hui environ 80 et ces derniers gèrent environ 8000 Milliards de $ d’actifs dans le monde, soit plus de 10% de la capitalisation boursière mondiale. Le plus gros étant le fonds souverain norvégien.

La montée en puissance des fonds souverains dans le paysage de la finance internationale est spectaculaire. Compte tenu de leur proximité avec les pouvoirs politiques, leur rapide émergence a provoqué des polémiques, voire des réflexes protectionnistes unilatéraux de la part de leurs cibles d’investissement.

Les 6 plus gros fonds souverains au monde

Pendant longtemps, les fonds souverains se sont concentrés sur les pays de l’or noir. La logique est simple : plus le prix du baril grimpe et plus les caisses se remplissent.

Il existe 6 gros fonds souverains qui gèrent plusieurs milliards de dollars d’encours.

  • Norway Government Pension Fund Global

Le fonds souverain de Norvège est le plus important au monde en terme d’encours avec 1 400 milliards de dollars sous gestion. Ce fonds est alimenté directement par les recettes du pétrole du pays.

Il a été créé en 1990 sous le nom de Government Petroleum Fund, puis il a changé de nom en 2006 pour devenir le Norway Government Pension Fund Global. Il est aussi surnommé « fonds pétrolier ».

Ce fonds investi dans des actions, des obligations mais aussi des biens immobiliers. Il enregistre année après année de magnifiques performances. En 2019 par exemple, il a enregistré un rendement de 19,9% sur l’année.

Il est investi dans plus de 9 000 entreprises à travers le monde.

  • China Investment Corporation

Le fonds souverain chinois, le China Investment Corporation (CIC) a été fondée en 2007 dans le but de diversifier les avoirs en devises de la Chine et de rechercher un rendement intéressant.

Il est investi dans des actions, des obligations, mais aussi dans des hedge funds, ou encore dans le private equity.

Il détient presque 1 200 milliards d’actifs sous gestion.

  • Abu Dhabi Investment Authority

Le fonds souverain d’Abu Dhabi, l’un des plus importants des Émirats Arabes Unis et du monde, a été créé en 1977. Il est composé principalement des revenus pétroliers.

Aujourd’hui, il compte environ 830 milliards de dollars d’actifs sous gestion. Il est investi dans plusieurs instruments financiers répartis à travers le monde.

Il suit une stratégie d’investissement de long terme.

  • SAFE Investment Company

La SAFE Investment Company est la branche hongkongaise du fonds souverain chinois. SAFE est l’acronyme de State Administration of Foreign Exchange.

La filiale hongkongaise du SAFE a été créée en 1997. Le fonds est principalement destiné à servir de réserve de devises étrangères.

Ce fonds souverain gère environ 815 milliards de dollars.

  • GIC Private Limited

Le GIC Private Limited est le fonds souverain de Singapour. Il a été créé en 1981 afin de gérer les réserves de devises du pays.

Il gère aujourd’hui environ 750 milliards de dollars sous gestion.

  • Kuwait Investment Authority

Le Koweït est le pays qui a créé le premier fonds souverain en 1953. À l’époque, ce petit État qui ne comptait guère plus de 260 000 habitants vivait principalement de la pêche et de la vente de perles. La découverte du pétrole et le soudain afflux d’un surplus de revenus a donc poussé les autorités koweïtiennes à investir cette manne et à la gérer au mieux pour qu’elle génère des revenus à long terme.

Son objectif est de pouvoir investir l’argent du pétrole dans d’autres classes d’actif afin de diversifier son capital et d’avoir un matelas confortable en cas de crise majeurs. De nombreux pays du Golfe ont suivi avec les Émirats, l’Arabie Saoudite, mais aussi des pays émergents comme la Chine, le Qatar mais aussi la Norvège.

Fonctionnement fonds souverain

Comment investir dans un fonds souverain ?

Il n’est pas possible pour un particulier d’investir dans un fonds souverain car ce sont des fonds qui sont gérés uniquement pour l’État qui le détient. En revanche, il est possible de s’inspirer de sa composition pour se créer son propre portefeuille financier. On peut la trouver directement sur le site officiel du fonds.

Les avantages d’un fonds souverain

Le fonds souverain possède de nombreux avantages pour le pays.

  • La diversification des revenus

Un fonds souverain permet de préserver le pays des conséquences de la volatilité des revenus liés à l’exportation de ses matières premières. En créant un fonds, le pays capitalise des ressources financières en période de croissance qui pourront être utilisées en cas de conjoncture difficile et lissent ainsi la variabilité des revenus dans le temps.

Cela permet ainsi de diversifier ses revenus, et de stabiliser la situation économique et financière de l’État. Ces fonds de stabilisation des revenus, qui protègent les revenus de l’État à court-terme, servent ainsi d’amortisseur de choc économique. Leurs avoirs seront donc a priori majoritairement investis en titres liquides et peu risqués.

  • Investir dans des projets de longs termes

Un second objectif du fond souverain peut être de répartir la richesse tirée des ressources naturelles non renouvelables entre plusieurs générations ou pour des projets de long-terme précis. Ces fonds d’épargne, ou intergénérationnels, ont alors pour but de préserver la richesse d’aujourd’hui en la plaçant ou en l’investissant. 

Chaque fonds souverain cherche à place son argent au mieux. On peut citer l’exemple du « Qatar  Investment Authority » qui possède un large panel d’actifs de matières premières mais aussi des parts d’entreprises françaises (Total, Airbus, etc..) ou chaînes de télévision (Bein Sport). 

Cette stratégie de long terme commence cependant à changer. Le dernier exemple date d’il y a quelques mois lors de la crise du Covid 19. Le fonds Saoudien a réussi à limiter les pertes en achetant des actions de grands groupes lorsque l’on était au plus fort de la crise en mars 2020 pour les revendre seulement 3 mois après.

Ce trading à court terme ressemble plus à la stratégie d’un hedge fund plutôt qu’un fonds souverain. Ainsi, ses ventes d’actions au deuxième trimestre 2020 lui ont rapporté 5,5 milliards de dollars.

Les inconvénients d’un fonds souverain

Les fonds souverains possèdent malgré tout quelques inconvénients qu’il convient de noter.

  • Un manque de transparence

Le problème est qu’une partie des fonds souverains sont gérés par des États non démocratiques, ce qui rend opaque certaines opérations. 

Les investissements de la Chine, des monarchies du Golfe ou de la Libye sont loin d’être aussi transparente que ceux de la Norvège, de la Corée ou de Singapour. Le fonds Qatari a été plusieurs fois accusé de financement du terrorisme même si aucune preuve n’a jamais été rapporté. 

Cette opacité fait craindre des agendas politiques cachés et a pu susciter une vive méfiance de la part des États récepteurs, voire des réactions protectionnistes. Les grands fonds russes, chinois ou du Moyen-Orient, notamment, ont provoqué une certaine méfiance au sein de certains pays.

En 2006, la prise de participation par les intérêts russes de 5% d’Airbus a, par exemple, suscité de vives interrogations en France et en Allemagne sur la possible existence de motivations d’ordre plus stratégique (transfert de technologie ? Influence sur la stratégie de l’entreprise ?).

  • Le risque des marchés financiers

Un fonds souverain investi sur des instruments financiers classiques comme les actions subit comme tous les investisseurs les fluctuations des marchés financiers. Ainsi, il existe un réel risque de perte en capital, mais en général les sommes gérées sont si importantes que cela a peu d’impact.

Par exemple, le fonds norvégien a perdu dernièrement 90% de la valeur de ses actifs russes suite à la guerre en Ukraine. Il possédait environ 2,8 milliards d’euros d’actifs en Russie.

En résumé : ce qu’est un fonds souverain

Un fonds souverain est un fonds d’investissement détenu et géré pour le compte d’un État. L’argent du fonds provient généralement de la revente de matières premières mais aussi de la situation excédentaire du pays.

Le plus gros fonds souverain au monde est le fonds de Norvège. Cela permet au pays de diversifier ses revenus et de stabiliser la situation économique du pays. Longtemps critiqué pour leur manque de transparence, les fonds souverains possèdent malgré tout de nombreux atouts.

 

Articles similaires...
Meilleures actions small cap
Lire plus

Les 10 meilleures actions small cap en 2022

Les small cap sont des sociétés ayant une petite capitalisation avec un potentiel de croissance très élevé. Elles sont souvent relativement jeunes et ont tout à construire. Même si elles présentent des risques très élevées pour les investisseurs, elles peuvent offrir des rendements exceptionnels à long terme. Voici les 10 meilleures actions small caps en 2022.