Comment investir en Italie en bourse ? [Le guide complet]
Investir Italie

Comment investir en Italie en bourse ?
[Le guide complet]

L’Italie est un pays dynamique commercialement, réputé pour sa main d’œuvre qualifiée et sa richesse culturelle. Il existe un marché phare en Italie, la bourse de Milan, qui regroupe les plus belles actions d’entreprises italiennes. Si vous souhaitez être exposé à l’économie italienne, voici tout ce que vous devez savoir.

Pourquoi investir dans l’économie italienne ? 🍕

Non l’Italie ne se résume pas aux pizzas et aux pâtes, heureusement. Il y a de nombreuses raisons qui poussent les investisseurs à s’intéresser à ce pays, en plus de l’excellente gastronomie. Voici pourquoi c’est intéressant d’investir en Italie.

  • Un contexte politique nouveau à connaître

Les éléments contenus dans ce guide auraient différé en certains points il y a encore quelques mois. En effet, le changement de régime, lors des élections législatives de septembre 2022, a déplacé certaines dynamiques chez les investisseurs.

En l’occurrence, l’accès au pouvoir du parti « Fratelli d’Italia », porté par la romaine Giorgia Meloni, a fait grimper la température sur les marchés financiers. Les investisseurs ne savaient pas trop comment réagir durant les jours qui ont précédé puis suivi les élections législatives italiennes. Pour reprendre les termes d’un journaliste suisse, « les investisseurs oscillaient entre inquiétude et prudence après la victoire de Giorgia Meloni ».

Il faut dire que l’Italie avance sur une corde raide, sur le plan économique. Le pays dispose d’une énorme dette. Le gouvernement de Mario Draghi, prédécesseur de Giorgia Meloni, n’est jamais parvenu à garantir un vrai équilibre économique malgré sa crédibilité. C’est le garde-fou apporté par l’Union Européenne qui a légèrement entretenu la confiance des actionnaires et autres acteurs boursiers. Mais précisément, c’est une rupture entre la ligne de conduite du gouvernement italien et celle de l’UE qui inquiète sur le moyen et long terme.

Au moment d’investir en Italie, il faut donc se rappeler qu’un vent de changement a soufflé sur sa dynamique exécutive. Pour le moment, aucun bouleversement fondamental ne s’est observé. Giorgia Meloni a elle-même rassuré sur la relation entre l’Italie et l’UE. Pour rappel, les partis d’extrême droit sont souvent méfiants à l’égard de l’UE, ce qui peut inquiéter les investisseurs. Il y a donc clairement un changement de paradigme à surveiller d’un œil attentif.

  • Une puissance économique mondiale

Certes, l’Italie n’est pas un havre de croissance et n’est jamais à l’abri d’un mouvement de récession. Il faut avouer que la situation de l’économie italienne a été difficile ces dernières années. Le pays est aux prises avec une dette publique élevée, une faible croissance économique et un taux de chômage élevé. La pandémie de COVID-19 a encore exacerbé ces problèmes, avec une forte contraction de l’économie italienne en 2020. Le gouvernement a mis en œuvre diverses mesures pour soutenir l’économie, notamment des mesures de relance budgétaire et de soutien aux entreprises et aux ménages. Toutefois, le pays reste confronté à d’importants défis économiques à court terme.

Pour autant, un bon investisseur doit apprendre à dépasser les constats globaux pour cibler les opportunités intéressantes dans les différents secteurs d’activité. D’ailleurs, il n’y a pas besoin de s’armer d’une loupe pour comprendre comment et pourquoi les placements en Italie peuvent s’avérer intéressants.

La « Botte », comme on l’appelle, reste l’une des principales économies européennes. C’est la 3ème économie de la zone euro et la 8ème économie mondiale en termes de Produit Intérieur Brut (PIB).

De plus, le patrimoine de l’Italie en fait un territoire fourmillant d’activités et de services touristiques. Forcément mise à mal pendant la pandémie – mais c’est valable à l’échelle internationale – l’industrie du voyage, de l’excursion, de l’hôtellerie affichent un dynamisme incontestable, ce qui attire les investisseurs depuis aussi longtemps que les marchés financiers existent.

En janvier 2022, le journal Les Échos titrait l’un de ses articles en qualifiant l’Italie de « nouvel Eldorado des fonds d’investissement étrangers ». La majorité de ces fonds investissent dans le secteur des infrastructures suivi par celui des technologies de l’information, de la santé ou encore des biens et des services. 

Comment investir en Italie ?

Il existe plusieurs moyens d’investir sur les marchés financiers italiens.

  • Les actions individuelles

L’Italie est un vivier d’entreprises mondialement connues dans leur secteur d’activité. On pense par exemple à Ferrari, l’un des constructeurs automobiles spécialisé dans les voitures de luxe. L’illustre marque au fier cheval affichait une capitalisation boursière de 41,98 milliards d’euros lors de nos dernières recherches, en janvier 2023. Mais les voitures de course n’ont pas le monopole ! 😉

Le groupe automobile franco-italien Stellantis fait également partie des groupes phares sur les places de la Bourse. On peut également citer l’entreprise italienne Moncler, qui prend ses racines en France mais s’avère désormais être une marque italienne. Sa spécialisation dans la vente des habits de ski les plus prestigieux en font une référence dans son domaine.

Pour vous aider, nous avons établi une liste des 10 meilleures actions italiennes en 2023.

  • Les ETF

Pour ceux qui ne souhaitent pas s’aventurer dans un travail de stock picking, il y a l’alternative des ETF ou trackers qui peut être intéressante. Fonctionnant selon le principe de la gestion passive, un ETF réunit un panier d’actions liés à un secteur d’activité ou une zone géographique, en l’occurrence, l’Italie.

Les ETF investis sur l’Italie permettent d’être exposé à l’ensemble ou une majeure partie de l’économie italienne, sans mettre de côté un secteur d’activité. Les investisseurs peuvent ainsi facilement diversifier leur portefeuille, sans avoir à trouver l’action pépite italienne qui sortira du lot.

Pour vous aider, nous avons érigé un classement des 5 meilleurs ETF pour être exposé à l’Italie en bourse.

  • Les OPCVM

Enfin, pour ceux qui souhaitent diversifier leur portefeuille en profitant de l’expertise d’un professionnel du secteur financier, il y a les OPCVM. Les OPCVM sont des fonds d’investissement qui collectent l’argent des investisseurs pour l’investir sur un panier d’actions ou d’autres instruments financiers (obligations, devises, etc.).

Ces fonds sont gérés de manière active, c’est-à-dire que ce sont le gérant du fonds et son équipe qui sélectionnent les actions qui vont composer le fonds en fonction de leurs performances, de leurs analyses et de la conjoncture économique. Si une société sous-performe, le gérant du fonds va probablement la sortir de son fonds, pour en faire entrer une autre.

En ce qui concerne les OPCVM exposés à l’Italie, on peut principalement en citer deux : BNP Paribas Equity Focus Italia et Fidelity Italy A-Dis-EUR.

Ces deux OPCVM permettent aux investisseurs d’être exposé à l’économie italienne et aux principales actions italiennes, tout en diversifiant son portefeuille boursier.

Les avantages d’investir en Italie

Investir en Italie présente de nombreux avantages.

  • Une économie de qualité

En Italie, le « Made in Italy » règne. En effet, avec sa main d’œuvre bien formée et qualifiée disposant de compétences uniques au monde, l’Italie possède un savoir-faire d’excellence dans plusieurs secteurs d’activité tels que l’automobile, le luxe, le secteur industriel, la mode et le design, l’agroalimentaire et le vin.

Milan est à la fois la capitale de la mode… et l’épicentre de l’activité financière italienne, via la Bourse de Milan.

L’Italie dispose d’une base manufacturière solide et une bonne réputation pour ses produits de haute qualité.

  • Une économie dynamique en croissance

Comme évoqué précédemment, l’Italie est dans le top 10 des meilleures économies mondiales à la 8ème place. Plus précisément, c’est la deuxième économie manufacturière d’Europe et la cinquième au monde, avec un excédent manufacturier de plus de 100 milliards de dollars. Le secteur d’exportation italien est très bien diversifié, ce qui en fait une force.

Il faut savoir aussi que l’endettement des ménages italiens est relativement faible par rapport à d’autres pays de l’Union Européenne.

Ces dernières années, l’économie italienne a attiré de nombreux investisseurs étrangers dans d’autres domaines comme l’énergie, les télécommunications, la technologie et les transports.

Le gestionnaire d’actifs américain le plus connu au monde, BlackRock, détient par exemple 5 % du capital des deux principales banques italiennes Unicredit et Intesa Sanpaolo.

  • Diversifier son portefeuille

L’autre avantage d’investir en Italie est de pouvoir diversifier son portefeuille boursier sur un marché européen dynamique. La plupart des actions italiennes étant éligibles au PEA, il est tout à fait possible de profiter d’une fiscalité allégée sur ses investissements en Italie. C’est un atout considérable pour les investisseurs.

En plus, la monnaie de l’Italie est l’euro, donc il n’y a aucun risque de change !

Pouvoir accéder à ce marché européen qui dispose d’un environnement commercial favorable est une aubaine pour ceux qui veulent diversifier leur portefeuille efficacement.

Les risques d’investir en Italie

Il existe aussi des risques à investir en Italie qu’il faut connaître.

  • Le risque politique et géopolitique

Comme pour chaque pays, l’Italie n’est pas exclue du risque politique. Que ce soit en interne ou dans ses relations internationales, un pays peut avoir une politique qui impacte les investissements.

Avec les élections législatives en septembre 2022, l’extrême droite est revenue à la tête du pays en Italie. Même s’il est rare qu’un nouveau gouvernement apporte des changements radicaux dès la première année de son investiture, il faudra quand même se renseigner sur l’actualité.

À ce stade, les choix ministériels ne semblent pas rompre avec les lignes de conduite européenne – et ce malgré l’entrée en scène de Giorgia Meloni. Mais il faut voir, sur le moyen et long terme, si sa politique influe sur l’économie italienne, et en conséquence, les marchés financiers italiens. L’incertitude politique peut peser sur les investissements.

De plus, l’Italie était fortement dépendante du gaz russe avant la guerre en Ukraine, ce qui a également impacté son économie. Mais le pays a annoncé vouloir réduire sa dépendance à la Russie en termes d’énergie.

  • Une forte dette publique

L’Italie est souvent pointée du doigt comme étant la mauvaise élève de l’Union Européenne. En effet, la dette publique atteint plus de 150% du PIB, bien loin des limites imposées par l’UE.

Rapporté au nombre d’habitants, cela signifie que cela correspond à un endettement d’environ 45 300€ par personne, alors que l’endettement moyen par habitant dans l’UE est d’environ 28 500€.

Cette forte dette qui s’est accentuée lors de la crise sanitaire peut ne pas rassurer les investisseurs qui achètent des obligations italiennes. Plus la dette est forte, plus l’État a de chances de faire faillite.

En résumé : est-ce que l’Italie est un bon pays dans lequel investir ?

L’Italie est une terre d’opportunités pour les entrepreneurs, avec un marché financier dynamique qui est la Bourse de Milan. Je pense que l’Italie est un pays qui doit être pris en compte dans toute stratégie d’investissement, dans une optique de diversification de portefeuille. Les belles valeurs italiennes peuvent assurer des rendements confortables aux investisseurs, à condition de les sélectionner soigneusement.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans des produits financiers (actions, ETF, OPCVM, etc..) est risqué par nature et doit s'envisager à long terme. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Articles similaires...