Qu'est-ce que le VIX en bourse ?
VIX

Qu’est-ce que le VIX en bourse ?

Dans le domaine des marchés financiers, l’indice de volatilité VIX est l’un des indicateurs les plus populaires pour évaluer le comportement du marché. Aux yeux des traders, le VIX est un instrument de mesure des risques, mais aussi un moyen de tirer parti de la volatilité. Découvrez dans cet article ce qu’est le VIX, comment l’interpréter et comment trader avec cet indice.

Le VIX en bourse : c’est quoi ?

Conçu par le Chicago Board Options Exchange (CBOE), le VIX en bourse est un indicateur de volatilité qui mesure l’amplitude des variations du cours des actifs financiers. Son appellation vient de la contraction de Volatility Index.

Il est calculé à partir du prix des primes d’options sur le principal indice américain S&P 500 (qui comprend les 500 plus grandes capitalisations américaines).

Aussi surnommé « indice de la peur », il fournit une mesure du risque de marché, et du sentiment de peur des investisseurs. Plus il est élevé, plus l’inquiétude domine les marchés. C’est notamment le cas lorsqu’il y a une crise ou un évènement géopolitique majeur. Et c’est d’ailleurs dans ce contexte qu’on parle de cet indice.

L’historique du VIX

Le VIX se situe en général entre 15 et 30. Au-delà, cela signifie qu’il y a une grande volatilité sur les marchés et que les investisseurs sont dominés par un sentiment d’inquiétude et de peur.

En 1987, le VIX a même atteint un record de 150 lors du krach boursier d’Octobre 1987. Puis le 16 mars 2020, à l’annonce des confinements en Europe et dans le monde suite à l’augmentation des cas de coronavirus, le VIX a atteint 82. Les marchés financiers étaient dominés par la peur des répercussions économiques du confinement de la population mondiale.

Avant la crise sanitaire, l’indice VIX avait atteint 58 en septembre 2001, suite aux attentats aux États-Unis, mais aussi en 2008 lors de la crise de subprimes.

Comment fonctionne le VIX ?

Le VIX est déterminé à l’aide d’une formule complexe présentée dans le livre blanc de la Bourse de Chicago. Pour faire simple, il est obtenu en établissant la moyenne des volatilités des primes d’options d’achat et de vente de l’indice S&P500.

Autrement dit, le VIX représente les primes que les investisseurs sont prêts à payer pour avoir le droit d’acheter ou de vendre des actions. Cette prime dans les options est définie comme un risque.

Comme pour une assurance, plus le risque assuré est grand, plus les primes d’assurance sont élevées. Et inversement, plus le risque assuré est faible, plus les primes d’assurance sont faibles.

C’est le même fonctionnement pour le VIX : plus la prime des options est faible, plus le risque est faible donc le VIX baisse. En revanche, plus les primes d’options sont élevées, plus le risque est élevé, par exemple le VIX augmente.

Le VIX se base sur les millions de transactions de traders et d’investisseurs dans le monde entier, et va prendre la moyenne pondérée de tous ces primes d’options dans l’indice américain S&P500.

Le VIX donne une idée générale de la manière dont les investisseurs paient plus ou moins cher le droit d’acheter ou de vendre l’indice S&P 500.

Au départ, en 1993, le VIX était calculé en tant que valeur moyenne de la volatilité de huit options de vente et d’achat des actions du S&P 100. À ce moment-là, le marché des produits dérivés était peu actif et se situait dans sa période ascendante.

Dix ans plus tard, en 2003, alors que les marchés des produits dérivés atteignaient leur maturité, un partenariat entre le CBOE et Goldman Sachs a conduit à la mise à jour de la stratégie de calcul du VIX. Par la suite, le système a commencé à utiliser un ensemble plus vaste d’options basées sur un indice plus large, le S&P 500.

Cette extension offre une perspective plus réaliste des prévisions des investisseurs en matière de futures fluctuations du marché. La méthode ainsi adoptée est restée valable et est toujours en vigueur.

De plus, les traders ont la possibilité de spéculer sur le VIX pour se positionner par rapport à l’évolution de la volatilité de l’indice.

Comment interpréter le VIX ?

L’indice VIX vise à évaluer la volatilité de l’indice S&P 500, c’est-à-dire l’amplitude des variations des actions qui composent l’indice américain. En effet, plus les variations de prix de l’indice sont grandes, plus le degré de la volatilité est important, et vice versa.

En général, voici comment les investisseurs interprètent le VIX selon les données historiques :

  • Si le VIX se situe entre 10 et 20, la volatilité du marché est réduite. Les investisseurs sont confiants dans l’évolution positive des marchés. Le marché est potentiellement haussier car la volatilité du marché est moindre.
  • Si le VIX se situe entre 20 et 30, la volatilité est plus forte et donc le marché est sensible mais peut néanmoins être haussier. La peur commence à s’installer tout doucement sur le marché, il prévoit un environnement plus risqué.
  • Si le VIX est supérieur à 30, la volatilité est très élevée. Les investisseurs s’inquiètent réellement de l’avenir des marchés car il y a un évènement qui risque d’influer grandement les actifs (inflation, crise financière, tensions géopolitique, pandémie, etc..). Les valeurs baissent significativement.

Il ne faut pas oublier que le VIX est déterminé par le flux des transactions des traders à travers le monde. Il reflète en quelques sortes le paysage économique à un instant T.

Comment faire du trading avec le VIX ?

CBOE a introduit le premier contrat à terme coté en bourse fondé sur le VIX en mars 2004, puis a lancé les options VIX en février 2006.

Les produits dérivés de l’indice VIX en bourse offrent une véritable visibilité sur la volatilité et ont permis de créer une nouvelle catégorie d’actifs. Les investisseurs actifs, les principaux investisseurs institutionnels et les gestionnaires de fonds spéculatifs ont recours aux titres liés au VIX pour pouvoir diversifier leurs portefeuilles.

Voici quelques exemples d’options et de futures qui permettent de trader le VIX :

  • ProShares Ultra VIX Short Term Futures ETF (UVXY)
  • Barclays iPath Series B S&P 500 VIX Short-Term Futures (VXX)
  • VelocityShares VIX Short-Term ETN (VIIX)

Les données statistiques indiquent en effet une importante corrélation inverse entre la volatilité et les résultats boursiers. En d’autres termes, quand les performances des marchés boursiers diminuent, la volatilité croît donc le VIX augmente et vice-versa.

Les instruments financiers sur le VIX (options et futures) en bourse peuvent être utilisés pour se protéger contre les fluctuations du marché en vue d’un évènement pouvant avoir de graves répercussions sur les marchés.

Les options et futures sur le VIX sont réservés à des traders avertis qui connaissent bien le fonctionnement de cet indice de la peur. Il est impératif lorsque l’on négocie ce type d’instrument financier de comprendre leur relation inverse à celle des marchés financiers. Le VIX augmente quand les marchés baissent, et inversement.

En résumé : ce qu’est le VIX

En résumé, l’indice de volatilité CBOE, ou VIX en bourse, est un indicateur de performance des marchés en temps réel qui reflète les tendances du marché en termes de volatilité sur les 30 prochains jours. Il est utilisé par les investisseurs pour évaluer le niveau de risque.

Par ailleurs, les traders ont la possibilité de trader le VIX en se servant d’une série d’options et de produits cotés en bourse. Ils peuvent également utiliser les valeurs du VIX pour quantifier les produits dérivés. En règle générale, le VIX monte lorsque les actions chutent et baisse lorsque les actions grimpent.

Articles similaires...
investir-foret
Lire plus

Comment investir dans la forêt en 2022 ?
[Le guide complet]

Investir dans le secteur forestier est un moyen de diversifier ses capitaux tout en restant responsable, en profitant des avantages fiscaux et en jouissant d'une rentabilité globale intéressante. Il représente également un bon placement sur le long terme. Alors comment investir dans une forêt en 2022 ? Quel rendement peut-on espérer, et quels sont les inconvénients d'un tel investissement ?
Green bond
Lire plus

Qu’est-ce qu’un green bond ?

Les green bonds tendent à se développer ces dernières années avec les enjeux liés au réchauffement climatique. Ce sont des obligations servant à financer exclusivement des projets écologiques. Voici tout ce que vous devez savoir sur ce type d'obligation verte.