Comment investir dans le coton en 2023 ?
Investir coton

Comment investir dans le coton en 2023 ?

L’importance du coton ne fait que croître au fil des années avec l’évolution démographique. Cette matière première très répandue est indispensable au secteur textile. Le coton possède des propriétés particulières qui attirent les investisseurs des quatre coins du monde.

Le coton : c’est quoi au juste ?

Le coton est la fibre végétale qui enveloppe les graines de cotonniers. C’est la fibre naturelle la plus cultivée dans le monde. On en parle beaucoup dernièrement, car cette fibre composée de plus de 90 % de cellulose de haute qualité est utilisée pour fabriquer des fils. Investir dans le coton est rentable et intéresse de nombreux investisseurs.

Ces derniers sont tissés pour produire des tissus qui sont commercialisés à travers le monde. Aujourd’hui le coton est la première fibre textile naturelle de l’industrie. Le coton possède une bonne robustesse et résiste aux déchirures de par sa nature de fibre naturelle. Cette matière première se conserve bien, car elle n’est pas isolante. L’air passe facilement à travers les fibres et le surplus de chaleur est évacué. Le coton est également capable de résister aux acides et est facile à entretenir.

Les principaux pays producteurs de coton dans le monde sont la Chine, l’Inde, et les États-Unis et en Afrique le Bénin, le Mali, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la Tanzanie. Les vêtements obtenus à base de coton sont doux, légers et possèdent des qualités spécifiques à leurs utilisations.

Par exemple, les robes, les t-shirts, les chemises et les pantalons sont faciles à porter et sont couramment utilisés en période de chaleur ou dans les pays à climat chaud. Le papier peut également être fabriqué à partir de la cellulose du coton. Le coton est apprécié dans de nombreux autres domaines comme la médecine (pansement) ; la pêche (filet de pêche à base de coton) ; mais aussi dans l’industrie (fabrication de savons, huile et bougies).

L’investissement dans le coton attire des promoteurs de tous les continents qui ont compris que ce produit agricole est l’un des matériaux indispensables à l’usage quotidien. Les investisseurs perçoivent la demande croissante des consommateurs pour le coton qui est devenu nécessaire au confort de vie des Hommes. Cependant, avant de se lancer dans un projet d’investissement, il est conseillé de se familiariser avec le marché du coton.

Pourquoi investir dans le coton ?

Le coton tient la première place dans le classement des matières premières agricoles de fibres naturelles avec 25 % de fibres produites au niveau mondial. Le coton attire de plus en plus les investisseurs, surtout à l’heure où l’on privilégie les produits naturels.

Actuellement, c’est le polyester qui monopolise 50 % de la production mondiale toutes fibres confondues depuis l’adoption des fibres synthétiques à la fin du XXe siècle. Le cotonnier est un arbuste de la famille des Malvacées qui se cultive dans les pays chauds. Une des caractéristiques de la plante est qu’elle se cultive tout au long de l’année ce qui est bénéfique aux investisseurs.

La plante de coton une fois plantée peut rester jusqu’à une dizaine d’années pendant lesquelles elle peut grandir jusqu’à 10 m. Mais cette longueur est généralement limitée à 2 m lorsque le coton est réservé au textile afin de simplifier la récolte et l’exploitation. C’est la fleur jaunâtre qui apparaît au bout du cotonnier qu’on cueille de la plante pour en extraire une matière nécessaire à la fabrication de certains vêtements.

Cette matière permet de confectionner des habits très résistants et qui peuvent garder au chaud. Le coton est reconnu comme une matière pratique, car adapté à toutes les peaux et facile à entretenir. De nombreuses variétés de coton sont recensées dans le monde (plus de 450 espèces), mais les plus appréciées restent le Gossypium Arboreum et le Gossypium Herbaceum.

Le coton est l’une des matières premières les plus importantes dans l’univers du textile. Il est utilisé aussi bien dans l’habillement que dans l’ameublement. Dans le domaine de la mode, le coton sert de matériau de base à la fabrication de la majorité des vêtements. Dans l’ameublement, il sert à la confection de tissus de fauteuils et de rideaux. Depuis 2013, la demande et la consommation de coton ne cessent d’augmenter.

Cette hausse est prononcée dans les pays en développement où les produits à base de cotons occupent près de 90 % de la consommation mondiale. Il faut rappeler que l’évolution du prix du coton est relative au niveau de la production et du stock de coton.

La demande mondiale de fibres textiles pour la campagne 2021-2022 est estimée à 107,3 millions de tonnes d’après les données du Conseil consultatif international sur le coton (Icac). Les prévisions de l’Icac pour les prochaines années montrent une croissance soutenue de la demande totale en fibres textiles jusqu’en 2025 estimée à 125 millions de tonnes. Mais cet essor profitera majoritairement aux fibres synthétiques, surtout au polyester.

La campagne 2020/2021 a été marquée par la pandémie de coronavirus qui a eu des conséquences sur l’industrie mondiale. En effet, cette dernière a connu sa première contraction en 12 ans marquée par une chute de 5 % du volume par rapport à l’exercice précédent qui était de 98,4 millions de tonnes.

Pourquoi investir dans le coton

Quel est le cours du coton ?

Voici le cours et le prix du coton :


Comment investir dans le coton ?

Le marché du coton attire constamment de nouveaux investisseurs. Il existe plusieurs instruments financiers pour spéculer à la hausse ou à la baisse, ou s’exposer simplement à ce marché porteur.

  • Les actions liées au coton

Pour être exposé au marché du coton, rien de tel qu’investir sur des actions d’entreprises cotées en bourse qui exercent dans l’industrie du coton. Cela peut aller du producteur de coton, au consommateur comme des marques de textiles ou de vêtements.

Parmi les plus connues, il est possible de citer l’entreprise indienne Ambika Cotton Mills, ou encore les entreprises de vêtements Gildan et Ralph Lauren qui utilisent beaucoup de coton pour leurs textiles.

  • Les ETF

Pour ceux qui ne veulent pas faire du stock picking, il y a la possibilité d’opter pour des ETF exposés à l’industrie du coton. Il en existe quelques uns sur le marché.

Le plus populaire est : WisdomTree Cotton. C’est un ETF synthétique qui utilise des produits dérivés pour répliquer la performance du marché du coton.

  • Les futures sur le coton

Les futures sont appelés « contrats à terme » en français. C’est l’une des méthodes d’investissement les plus risquées, réservée aux investisseurs avertis. Il s’agit d’un contrat financier conclu entre un acheteur et un vendeur par lequel ils déterminent à l’avance le prix à payer pour recevoir la marchandise (en l’occurrence du coton) à une date ultérieure.

Les contrats à terme sont souvent conclus par les producteurs de coton ou les fabricants, pour être certain d’écouler leur marchandise, mais aussi les consommateurs comme les marques de vêtements, pour être certain du prix à payer. Mais les investisseurs et les traders peuvent également acheter et vendre des contrats à terme pour spéculer à la hausse ou à la baisse.

Les contrats à terme reposent à la fois sur les connaissances de l’acheteur et sur la chance. Si vous êtes novice en matière d’investissement, il est recommandé d’apprendre les ficelles du métier avant de considérer les contrats à terme comme un investissement.

C’est aux États-Unis sur le marché du New York Board of Trade (NYBOT) que le coton est surtout coté. Mais contrairement aux autres matières premières, il n’existe pas de cours de référence du coton en raison de l’importante différence des types existants. La taille moyenne d’un contrat à terme est de 50 000 livres pour un volume de 23 tonnes.

  • Les CFD sur le coton

Un CFD (contrat sur la différence) sur le coton est un produit dérivé qui permet aux investisseurs de spéculer sur les fluctuations des prix du coton. Les CFD sont des contrats entre un acheteur et un vendeur, où l’acheteur paie la différence entre le prix d’achat et le prix de vente du coton.

Les investisseurs peuvent utiliser les CFD pour parier à la hausse ou à la baisse sur les prix du coton, en utilisant des effets de levier pour maximiser les gains ou les pertes potentiels. Les CFD sont généralement négociés auprès d’un courtier spécialisé, comme tout autre actif financier. eToro propose des CFD à ses clients.

Il est important de noter que les CFD sont des produits à effet de levier et les pertes peuvent dépasser les dépôts en cas d’effet de levier, il est donc important de comprendre les risques avant d’investir. Il est également important de s’assurer que l’on comprend les termes et conditions du contrat avant de l’acheter.

La situation actuelle du marché du coton

Le coton comme toutes les matières premières connaissent une hausse générale de leur cours. En mars 2022, la valeur du coton était de 50 % plus chère qu’à la mi-septembre 2021.

La production de coton est dominée par trois grands pays producteurs à savoir la Chine, l’Inde, et les États-Unis qui monopolisent 60 % du marché international. Quel que soit le type de vêtement confectionné, le prix est déterminé en fonction de la matière utilisée, car les matières premières comme le coton composent la totalité des vêtements.

En dehors du conflit en Ukraine et son incidence sur les marchés mondiaux, la météo est aussi un facteur déterminant du cours du coton. Le troisième producteur mondial en a fait les frais. Les États-Unis ont subi une terrible sécheresse dans plusieurs régions de la cotton belt (encore appelée ceinture de coton c’est une célèbre zone agricole de production de coton dans le sud des États-Unis).

La cotton belt s’étend sur 17 États, de la Virginie à la Californie. Parmi ces États, le plus important est le Texas, car il livre environ 40 % de la production américaine. Depuis janvier 2021 l’absence de pluies dans le nord-ouest du Texas a entraîné une grosse baisse du volume de coton produit.

En plus de ce phénomène climatique, les difficultés liées à la crise en Ukraine rendent très cher le prix des pesticides. Ces pesticides sont dérivés du pétrole et leur cours est en parallèle à la flambée du prix du baril. La culture du coton est très dépendante des pesticides et de grosse quantité d’eau. Ce qui entraîne une augmentation marquée du cours du coton sur le marché.

Le marché fait également face à une demande mondiale très forte surtout en Chine. La Chine est certes le deuxième producteur mondial juste après l’Inde, mais c’est aussi le plus gros importateur de coton au monde. À elle seule, elle totalise 20 % environ du marché du coton.

D’après les études de l’OCDE et de la FAO sur le coton, les variations du cours du marché sont généralement causées par des chocs externes. Les experts de ce rapport prédisent une accalmie sur les prix à moyen terme. Selon eux, à l’horizon 2030, il y aura une nette diminution des prix du coton au niveau international à cause de la pression des fibres synthétiques comme le polyester sur la demande mondiale de coton.

Les avantages d’investir dans le coton

Le coton possède différents avantages à savoir.

  • Une fibre résistante à l’usure

C’est une des meilleures qualités de la fibre de coton. La fibre du tissu coton a une meilleure résistance à l’usure que les autres fibres naturelles, artificielles et synthétiques.

La qualité intrinsèque de cette fibre est la pierre angulaire du tissu, cependant les étapes de la fabrication ont également un impact sur la qualité du produit final.

  • La forte demande des marchés émergents

Malgré la baisse de l’utilisation du coton par l’industrie textile ces dernières années à cause des fibres synthétiques, la demande demeure stable grâce à la croissance démographique. Les principaux consommateurs de coton restent les grands pays qui possèdent une industrie textile et une mode très développées.

En tant que premier producteur et importateur de coton, la Chine a une grosse influence sur le cours du coton sur le marché international. Les politiques commerciales de ce pays donnent une vision globale de l’évolution de l’offre et de la demande du coton dans le monde.

Même constat sur les États-Unis qui font du coton une matière première de choix en tant que premier exportateur de coton avec une industrie de la mode en constante évolution.

Les inconvénients d’investir dans le coton

Les investisseurs doivent surveiller certains facteurs qui peuvent faire chuter le prix du coton.

  • Les contraintes liées à la culture du coton

La culture du coton est exigeante en soleil et en eau notamment sur les 120 premiers jours. Sa forte consommation en eau a obligé certains pays comme la Syrie, Israël et la Tunisie à faire une croix sur sa culture.

Lors de la spéculation sur le coton, les investisseurs doivent prendre en compte les conditions climatiques et météorologiques des grands pays producteurs de coton comme la Chine, l’Inde et les États-Unis. Il faut aussi rappeler que la culture du coton peut parfois avoir un impact négatif sur l’environnement.

Par exemple, la mer d’Aral a perdu la majorité de sa surface soit près de 90 % après le détournement de ses cours d’eau afin d’irriguer des surfaces cultivables et ainsi augmenter la production de coton. Mais la baisse de la quantité d’eau dans la mer d’Aral a eu des conséquences sur le climat, la faune et la flore et la vie des hommes.

  • Un impact environnemental important

Le coton est la culture qui utilise le plus de produits chimiques. La demande est forte et pour augmenter les rendements en éliminant les parasites un traitement aux pesticides est nécessaire. Les pesticides chimiques utilisés dans la production du coton se retrouvent dans les vêtements finis et parfois sur la peau des consommateurs.

Ces produits néfastes impactent négativement les sols, la biodiversité, et les travailleurs qui y sont confrontés.

Notre avis : le coton est-il un bon investissement ?

Le coton est sans aucun doute un bon investissement, car la demande est présente et va continuer d’augmenter en raison de la croissance démographique. De plus, le coton sera toujours utile, car ces qualités sont réclamées dans de nombreux domaines comme la mode, la médecine et l’industrie.

Cependant, trader le coton n’est pas donné à tout le monde. Cela reste un investissement réservé aux investisseurs expérimentés car son cours est facilement influençable par la météo qui peut réduire la production. La concurrence des fibres synthétiques comme le polyester impacte également les parts de marché du coton qui se réduisent avec le temps.

⚠️ Avertissement : Les informations présentées sont données à titre informatif et ne doivent être en aucun cas considérées comme un quelconque conseil en investissement, ou une recommandation d’achat ou de vente. Les informations contenues peuvent devenir obsolètes avec le temps.
L'investissement dans les matières premières est très risqué de par ses caractéristiques (volatilité, liquidité, etc.). Ce type d'investissement est réservé aux traders expérimentés ayant les compétences suffisantes pour appréhender ce marché. Il est impératif que vous fassiez vos propres recherches avant toute décision d'investissement, ou rapprochez-vous d'un professionnel du secteur financier pour avoir un avis éclairé sur l’adéquation de ces investissements à votre situation personnelle.

Si vous avez aimé cet article, faites-le nous savoir !

5/5 - (1 vote)
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires...
ETF
Lire plus

Qu’est-ce qu’un ETF ?

Les ETF, ou fonds négociés en bourse, sont des fonds qui répliquent la performance d'un indice ou d'un secteur...
Investir en bourse à partir de 1€ 🚀
Découvrir Trade Republic