Comment investir dans les matières premières en 2022 ? [Le guide complet]
investir matières premières

Comment investir dans les matières premières en 2022 ?
[Le guide complet]

Les matières premières passent souvent inaperçues au sein des portefeuilles boursiers. En effet, la plupart des consultants financiers ne recommandent que les actions et les obligations. Toutefois, selon certains experts, les investisseurs devraient chercher à diversifier encore plus leurs portefeuilles en vue de limiter les risques et de stabiliser les bénéfices. Pour ce faire, investir dans les matières premières est une option à considérer.

Les matières premières, comme les métaux précieux, le pétrole, les produits agricoles et autres, suivent des tendances propres à leur secteur. Elles constituent donc des placements intéressants si vous souhaitez diversifier votre portefeuille.

Voici tout ce que vous devez savoir pour commencer à investir dans les matières premières en 2022.

Une matière première : c’est quoi ?

La matière première correspond à l’état brut d’un produit avant toute transformation. Il s’agit de son état naturel lorsqu’il est récolté ou extrait du sol. 

Les matières premières servent principalement à la fabrication de produits finis, d’énergie ou d’aliments. Elles sont cotées sur le marché boursier en temps réel de la même façon que les devises forex par exemple.

Vous avez la possibilité de suivre sur de nombreuses plateformes leur évolution. Les matières premières sont appelées en anglais « commodities ».

On distingue maintenant les matières premières renouvelables (produits agricoles, peaux, fruits et légumes..) et les matières premières non renouvelables (métaux, minéraux, énergie..).

Quelles sont les différentes matières premières ?

On distingue quatre grandes catégories de matières premières : les métaux précieux, les minerais et les métaux, les produits agricoles et l’énergie.

  • Les produits agricoles 🌾

Les produits agricoles sont des matières premières considérées comme étant renouvelables puisqu’il est possible de les cultiver chaque année. 

Les matières premières agricoles sont par exemple le blé, le maïs, le soja, l’avoine, le riz, le colza, l’huile de palme, l’huile de colza, le soja, le café, etc.

  • L’énergie ⚡️

L’énergie est aussi une matière première. Elle se divise en deux catégories : les énergies non renouvelables comme les combustibles fossiles (pétrole, charbon, etc..) et les énergies renouvelables comme les énergies vertes (éolien, solaire, etc.).

Les combustibles fossiles sont des matières premières non renouvelables.

  • Les métaux précieux 🥇

Les métaux précieux sont aussi des matières premières. Elles sont non renouvelables. Cela correspond à l’or, l’argent, le palladium et le platine.

  • Les minerais et les métaux ◽️

Enfin, les minerais et les métaux tels que le plomb, le nickel, l’aluminium, le cuivre, le zinc, l’acier et le cobalt sont aussi considérés comme des matières premières.

Pourquoi investir dans les matières premières ?

Les prix des matières premières et les fluctuations des marchés boursiers sont liés par une relation très complexe. En fait, quand les marchés boursiers baissent, la valeur de plusieurs matières premières qui sont considérées comme des placements sans risque augmente.

Cela est particulièrement valable pour l’or, mais également pour tous les autres métaux précieux, qui généralement se valorisent lors de la baisse des indices boursiers. Inversement, quand les marchés boursiers chutent, le prix de plusieurs matières premières telles que le pétrole diminue. Cette situation est due à la baisse de la demande dans ce secteur.

Les prix des matières premières sont essentiellement basés sur la question de l’offre et de la demande. Ces deux concepts fondamentaux sont, pour les matières premières, influencés par plusieurs facteurs.

  • Des catégories d’actifs indispensables

Les matières premières sont indispensables dans nos vies au quotidien, ce qui influence fortement la demande pour cette catégorie d’actifs. Cela paraît évident dans le cas des matières premières alimentaires, qui sont indispensables à notre alimentation.

En revanche, cela peut paraître plus paradoxal pour les matières premières métalliques, par exemple. Pourtant, comme les matières premières servent à la confection de nombreux articles, il faut reconnaître que la nécessité est un élément inhérent à cette catégorie d’actifs. Cette nécessité est à la racine même de la demande de matières premières.

  • Des intérêts particuliers pour un portefeuille

Les matières premières offrent de multiples intérêts dans un portefeuille :

  • Premièrement, elles ne fonctionnent pas de la même manière que les actions et les obligations. Elles peuvent donc vous permettre de diversifier votre portefeuille boursier.
  • Les produits de première nécessité représentent une protection efficace contre le risque d’inflation.
  • Certains métaux précieux à savoir l’or, l’argent ou le palladium constituent des valeurs refuges. Quand les marchés sont instables ou qu’ils chutent brutalement, le prix de ces métaux a plutôt tendance à monter. Ils jouent donc un rôle de régulateur au sein du portefeuille.
  • Enfin, quelques matières premières, comme le pétrole, offrent des possibilités de profits considérables, à cause de leur pénurie et de leur caractère indispensable pour l’économie moderne.

Cependant, gardez à l’esprit que les matières premières ne sont pas en elles-mêmes créatrices de richesse, comme dans le cas d’une entreprise. En conséquence, les matières premières sont principalement des placements spéculatifs, avec lesquels vous pourrez saisir des chances quand elles se présenteront.

Il est important de connaître, avant de réaliser un investissement dans les matières premières, les facteurs qui sous-tendent les variations de leur valeur. Ces facteurs sont particulièrement nombreux et complexes.

Par ailleurs, il est fondamental d’avoir une idée sur les différentes possibilités d’investissement qui s’offrent à vous.

Comment investir dans les matières premières ?

Les investisseurs et les traders qui désirent investir dans les matières premières ont plusieurs possibilités. Ils peuvent acheter les produits eux-mêmes, des contrats à terme, des actions des sociétés qui les produisent et même des ETF.

Investir directement dans les matières premières

Il s’agit certainement de la méthode la plus pénible et elle n’a véritablement de sens que dans le cas des matières premières métalliques. En effet, il ne s’agit pas de faire le plein de carburant à la station-service du quartier pour le revendre à quelques euros plus cher à vos voisins après quelques mois.

Il s’agit plutôt de se procurer des lingots de métal précieux (or, platine, etc.) par exemple, puis de les conserver vous-même ou en faisant appel à des personnes spécialisées.

Investir par le biais d’actions individuelles

Une des possibilités de placement indirect dans les matières premières réside dans l’achat d’actions de sociétés spécialisées dans la production, l’extraction ou le traitement de matières premières.

Une hausse de la valorisation des matières premières a pour conséquence une augmentation du prix de vente des produits. Lorsque les charges liées à la production restent les mêmes, il en résulte une augmentation de la rentabilité. Cependant, les cours des actions subissent, eux aussi, l’influence de divers facteurs relatifs aux entreprises. Ils sont aussi influencés par des enjeux géopolitiques et écologiques majeurs.

Un investissement dans une entreprise spécialisée dans les matières premières peut offrir un potentiel de croissance du capital si le prix de l’action monte. Il peut aussi être source de revenus sous forme de dividendes. Les dividendes sont des versements en espèces aux actionnaires, habituellement réalisés une ou deux fois chaque année.

Par exemple, voici les 10 meilleures actions du secteur de l’or en 2022.

Investir par le biais d’ETF ou d’OPCVM

Les ETF sont des fonds indiciels qui reproduisent leur indice de référence. Ils permettent à l’investisseur indépendant de réaliser des investissements dans le secteur du pétrole, de l’or, du blé ou de toute autre matière première, en toute simplicité.

Les OPCVM sont des fonds de gestion active, dont certains spécialisés dans les matières premières. Ils permettent d’investir dans ce domaine tout en confiant la responsabilité de la gestion et du choix des titres à un professionnel spécialisé dans les matières premières.

Investir par le biais d’ETC

Les ETC (pour Exchange Traded Commodities) sont comme des ETF liés plus directement aux matières premières. Ils reproduisent le prix d’une matière première elle-même.

Ainsi, ces fonds investissent dans des produits dérivés plutôt que dans des actions.

Investir par le biais de produits dérivés

Les produits dérivés, pour lesquels l’actif sous-jacent est un produit de base spécifique (blé, or, pétrole, café, etc.) ou un ensemble de produits de base (par exemple, les céréales), offrent la possibilité de spéculer sur la fluctuation de ces actifs. Il est notamment possible d’investir dans les matières premières par le biais de futures ou forwards. 

Naturellement, ils sont destinés à des placements à court terme et sont réservés aux traders avertis. Ceux-ci savent comment ils fonctionnent et sont vigilants par rapport à l’effet de levier qui les accompagne souvent.

Divers marchés offrent des contrats à terme spécifiques sur les matières premières agricoles, notamment le Chicago Board of Trade (CBOT), et la Bourse de Paris. Les contrats à terme sur les matières premières agricoles visent à offrir une couverture aux agriculteurs lors de la plantation. Ils leur permettent de se protéger des fluctuations futures du prix de vente des matières premières. Les traders font des spéculations sur la montée ou la diminution des valeurs de l’actif sous-jacent.

D’autres marchés sont spécialisés dans la négociation de contrats à terme liés à l’énergie. Le New York Mercantile Exchange (également connu sous le nom de Nymex) est un marché spécialisé dans la négociation de contrats à terme sur l’énergie. Ces contrats concernent notamment des produits de base comme le pétrole brut, le gaz naturel et l’électricité.

Les métaux précieux sont aussi négociables sur les marchés à terme régulés. Divers marchés se consacrent à la négociation des métaux précieux, dont le Chicago Board of Trade (CBOT), le Nymex et le London Metal Exchange.

Les avantages d’investir dans les matières premières

Investir dans les matières premières présente plusieurs avantages.

  • Une couverture contre l’inflation

Avec le temps, l’inflation fait baisser la valeur réelle d’une monnaie. En d’autres termes, 10 aujourd’hui peuvent valoir 9€ dans 5 ans. Au Royaume-Uni, l’inflation a battu récemment en 2022 son record en 40 ans, atteignant 9,1 %. La conséquence directe de l’inflation est que les prix augmentent.

Et lorsque les prix augmentent, les matières premières sont les premières concernées. Par exemple, les prix du pétrole augmentent et les valeurs pétrolières ont tendance à augmenter. Les prix de l’énergie ont aussi tendance à augmenter de manière exponentielle. On le voit en 2022 avec une inflation très forte en Europe et aux États-Unis, les prix de l’énergie ont explosé.

Investir dans des matières premières comme l’énergie ou l’or peut être un bon rempart contre l’inflation.

  • Diversifier son portefeuille

Tout comme les actions, les obligations et l’immobilier, les matières premières constituent une autre classe d’actifs susceptible de favoriser la diversification des placements. Cette diversification constitue une sorte de prévention contre la mauvaise performance des classes d’actifs. Elle peut contribuer à réduire la fluctuation générale de votre portefeuille.

Comme indiqué précédemment, les matières premières enregistrent habituellement de bonnes performances en cas d’inflation élevée, à la différence des actions et des obligations à rendement constant. Cependant, les prix des matières premières sont aussi influencés par certains éléments tels que les conditions météorologiques, les risques naturels et les événements géopolitiques.

Les risques d’investir dans les matières premières

L’investissement dans les matières premières vous expose à certains risques.

  • La volatilité

Les cours des matières premières sont parfois particulièrement volatils. Votre portefeuille est donc exposé à d’importantes fluctuations de prix. Cette volatilité peut être une opportunité, mais aussi un facteur de risque important.

Les matières premières sont particulières adaptées aux traders ayant une stratégie de day trading au vue de la volatilité des matières premières. 

  • Les éléments externes

Les matières premières sont fortement touchées par les tensions géopolitiques dans le monde. Les cours des matières premières sont aussi affectés par les conditions météorologiques dans le monde. Si les intempéries affectent les zones de production d’une matière première, celle-ci peut en souffrir, provoquant une flambée des prix.

Les contrats à terme sur café ont dernièrement atteint leur plus haut niveau en dix ans. Les prix de vente de l’arabica ont été multipliés par deux au cours de l’année dernière en raison du climat sec au Brésil ainsi que de l’augmentation des coûts de transport et de main-d’œuvre. Dans le même temps, les valeurs du gaz naturel ont progressé de plus de 30 % à la suite de la guerre en Ukraine.

En résumé : les matières premières sont-elles un bon investissement ?

Les investissements dans les matières premières offrent aux investisseurs une protection efficace contre l’inflation, mais également un excellent moyen pour diversifier les actifs de leur portefeuille. Au même titre que les actions, les valeurs des matières premières sont fluctuantes et doivent faire partie intégrante d’une stratégie de placement sur le long terme.

Selon vos préférences et votre tolérance au risque, vous pourrez choisir de faire des placements dans des actifs liés aux matières premières, comme les ETF, les fonds et les actions. Cependant, il est essentiel que tout investissement dans les matières premières soit intégré à un portefeuille bien diversifié.

En effet, votre investissement peut fluctuer tant à la baisse qu’à la hausse. Dans certains cas, vous risquez même de perdre votre capital. Si vous hésitez à choisir la meilleure option adaptée à votre situation actuelle, consultez un expert en gestion de patrimoine.

Articles similaires...